Plateformes de débarquement, c’est pas gagné…

Par Vendredi 13 juillet 2018 Permalink 2

La réunion d'Innsbruck des ministres de l'intérieur de l'Union Européenne a démontré les tensions existantes entre les pays. Les commentaires complètement contradictoires à propos de cette journée qui devaient mettre en musique les décisions floues prises par les chefs d'état quelques jours auparavant témoignent à eux seuls de la discorde. Les aspects pratiques pour limiter le flux migratoires sont donc reportés pour le moment en septembre. L'histoire des plateformes de débarquement est particulièrement emblématique. Du coté de l'organisation européenne, le commissaire aux migrations Dimitris Avramopoulos s'énerve: "Est-ce que quelqu'un connaît des pays hors de l'Europe, dans la périphérie de l'Europe, qui seraient prêts à accueillir de tels camps ? Moi je n'en connais pas". Dans le même esprit, i.e. celui où rien n'est possible et cette fois en frôlant le point Godwin le ministre luxembourgeois s'est indigné en déclarant que l'idée de ces centres hors d'Europe "ne devrait pas être discutée entre des Européens civilisés". Ben voyons! Encore un monsieur pour qui la morale et les bons sentiments se situent au niveau de l'anéantissement des valeurs  judéo-chrétiennes ou gréco-romaines de l'Europe! Du coup, le Haut commissariat aux Nations Unies pour les Réfugiés et l'organisation internationale pour les migrations vont à la ...

Match Merkel-Seehofer

Par Lundi 2 juillet 2018 Permalink 2

On croyait Angela Merkel sortie d'affaire dans sa guerre avec son ministre de l'intérieur, Horst Seehofer, après qu'elle ait déclaré s'être mise d'accord pour réexpédier les migrants venus sur le sol allemand dans le pays d'Europe où ils avaient été enregistrés, soit en clair il s'agissait de la mort de l'espace Schengen puisque la libre circulation devenait interdite. Mais, en fait, à en croire le groupe de Visegrad, l'Autriche et l'Italie, elle mentait! Ces pays ne sont pas prêts à reprendre les migrants qui ont quitté leur territoire pour voir si l'herbe est plus verte outre Rhin. Leur opinion publique est soulagée. Celle de la Bavière est au bord de la crise de nerf! La CDU et la CSU, parti bavarois frère jusqu'à il y a peu, vont se rencontrer pour une réunion de la dernière chance ce soir à 17h. Seehofer (CSU, ministre de l'intérieur) a mis la démission de toutes ses fonctions en jeu. Les hommes politiques allemands ne tergiversent décidément pas! Mais le psychodrame s'explique principalement à l'aune des élections fédérales qui vont avoir lieu cet automne en Bavière. AfD, le parti anti immigration, est sur les talons de la CSU qui doit maintenant muscler son jeu s'il ...

La crise migratoire à son paroxysme

Par Vendredi 22 juin 2018 Permalink 1

La proposition d'expulser d'Allemagne tous les demandeurs d’asile déjà enregistrés dans un autre pays européen a été mise sur la table par le ministre de l'intérieur Horst Seehofer. Dans ces conditions, le mini sommet européen à venir sur l'immigration apparaît de plus en plus comme un gag. Non seulement l'Union Européenne est très divisée, le groupe de Visegraad n'y participant pas, mais dans le sein du gouvernement du pays le plus important de l'UE, Merkel et le bavarois Seehofer (CDU) envisagent la crise migratoire de manière totalement opposée. Le risque de voir la gouvernement Merkel sauté si ce n'est dans les jours à venir, du moins à l'automne prochain après les élections en Bavière où la CDU est en train de se faire déborder par l'AfD, n'est plus du tout une hypothèse d'école. Dans cette affaire européenne, les gouvernements français et espagnols jouent le rôle des ravis de la crèche! Avec eux tous les habitants des pays pauvres peuvent entrer en Europe et tant pis pour les européens qui n'auront qu'à se pousser. L'histoire des étudiants espagnols relogés ailleurs pour laisser la place aux migrants de l'Aquarius en dit long! Mais face à eux un front s'organise. Le groupe de Visegrad, ...

L’utopie contestée de Notre-Dame-des-Landes

Par Mercredi 18 avril 2018 Permalink 2

Le site naturel du bocage de Notre-Dame-des-Landes a résisté à un aéroport pendant plusieurs décennies. Sa faune et sa flore résisteront-elles à l'assaut des forces de l'ordre à coup de blindés et de grenades lacrymogènes? La question va finir par se poser compte tenu de l'enlisement de la situation et la résolution des Camille à ne pas souscrire aux propositions de l'état! En fait, le préfet, représentant des membres du gouvernement, tente d'individualiser le conflit. On est ici complètement dans l'idéologie du macronisme, le chacun pour soi, la libre entreprise individuelle, la lutte pour la vie qui en résulte fatalement. Il s'agit avant tout de prendre chacun des occupants de Notre-Dame-des-Landes et de leur faire signer un papier qui engage leur propre personne physique transformable probablement en personne morale pour ceux qui prospéreront... Diviser les Camille le plus possible pour qu'il n'en reste rien en les fondant dans le moule du marché libre et non faussé! On voit bien l'acharnement à détruire toutes les espèces de phalanstères éparpillées sur le bocage. Tout ce qui est maison commune pouvant accoucher dans la discussion d'un socialisme libertaire, d'un mutualisme défiant l'état, d'une révolution au sens intellectuel ou économique du terme est banni. Ce ...

La loi travail comme dans du beurre?

Par Samedi 2 septembre 2017 Permalink 1

Quelques cris d’orfraies pour le principe, mais les petits pas de la loi travail allant vers plus de précarités ne soulèvent pas les foules pour le moment. Les entreprises du cac 40 réalisent des profits de 50,2 milliards soit plus de 26% de hausse par rapport à l'année dernière. Mais personne ne met rien en rapport et ces résultats n'empêchent pas les multinationales qui ont été sauvées directement ou indirectement par l'état il y a même pas 10 ans, de mettre la pression sur la population avec l'aide du gouvernement. Par dessus le marché, pas question pour les gros actionnaires de faire des efforts puisqu'ils vont être exonérés d'impôt sur leur patrimoine. C'est donc aux "gens", comme dirait Mélenchon, de se serrer la ceinture. La propagande médiatique est soulagée. Si les journalistes depuis les élections avaient repris un peu de liberté de parole en se gaussant, par exemple, de la côte de popularité d'Emmanuel Macron, ils sont tous, ces derniers jours, rentrés dans le rang derrière le gouvernement pour dégonfler une rentrée sociale éventuellement tumultueuse. Les enquêtes d'opinion se multiplient pour dire que les français sont satisfaits des ordonnances. Comme si nos concitoyens avaient compris quoique ce fût à ce texte ...

L’attentat des ramblas et les médias

Par Vendredi 18 août 2017 Permalink 1

Le drame des ramblas met en exergue l'attitude des médias vis à vis des attentats islamistes. Alors que les chaines d'info en continu se multiplient comme des petits pains, celles-ci ont renoncé à relater les faits pour se concentrer immédiatement sur l'analyse. Une bombe, un véhicule fou, et arrivent sur le champ deux ou trois débateurs professionnels spécialistes de l'entre-soi dissertant sur le terrorisme. Certains parviennent même à évoquer la bande à Bonnot ou le nihilisme russe... Sinon, il y a toujours un musulman de service pour nous montrer que les arabes ne sont pas tous comme ça, pour que le téléspectateur ne mette pas tout le monde dans le même panier. Bref, un bavardage sans fin se substitue donc au choc des images, au choc des faits. Car les faits sont têtus et ils dérangent la bien pensance dans un pays où la communauté musulmane est la plus importante d'Europe. Alors qu'hier la planète entière comptabilisait le nombre de morts et de blessés, nos chaines peu enclines à se démarquer du pouvoir où qu'il soit, relayaient l'information officielle d'un mort et quelques blessés. Et ils sont restés sur ce mensonge le plus longtemps possible jusqu'à ce qu'il ne soit plus ...

Mélenchon, Ruffin, le drapeau européen

Par Jeudi 22 juin 2017 Permalink 4

Si le "C'est nous qu'on va gagner" de Ruffin crié devant le palais Bourbon, slogan qui rabaisse, slogan qui moque, slogan qui renvoie le peuple à son ignorance ou à sa bêtise, ne choque pas Mélenchon, en revanche le drapeau européen avec son cercle d'étoiles le heurte. Sa vue en entrant à l'assemblée nationale lui a fait dire: "Ce truc n'est pas constitutionnel", "C'est pas la vierge Marie ici!". Le film de Ruffin d'où le slogan vient, montrait des petites gens acculées par la vie et leur licenciement du groupe LVMH monter une entourloupe imaginée entièrement par le réalisateur pour faire chanter la multinationale. C'était parfois drôle, un peu long aussi. Entre Ruffin et ses "clients", on avait l'impression d'un deal moderne, win-win: lui les sortait de la merde en faisant de leur histoire glauque un film long métrage, eux se laissaient manipuler et mentaient effrontément sous la férule du deus ex machina. Il n'y avait pas de moral. C'était même assez triste avec l'impression souvent que Ruffin profitait des marionnettes qu'étaient ces gens simples et ignares... Mais le film a plu. Ruffin est devenu quelqu'un. Ses acteurs sont restés personne... Peut-être que Ruffin défendra dorénavant les pauvres au sein du ...

Trump surprend. Macron sans surprise

Par Vendredi 7 avril 2017 Permalink 5

Deux choses ce matin: la surprenante intervention de Donald Trump en Syrie et l'émission d'hier soir sur France 2 consacrée à Emmanuel Macron. Donald Trump justifie l'attaque américaine par son émotion éprouvée à la vue des enfants gazés par le bombardement décidé par Bachar el Assad. C'est un cœur tendre Donald... Il reste néanmoins la question de savoir pourquoi, alors qu'il finissait par obtenir quelques lettres de noblesse sur la scène internationale, le président syrien organise une telle tuerie contraire aux lois de la guerre en vigueur. Quel avantage en tire-t-il? A priori aucun. Et Poutine? Pas plus alors qu'il persiste à le soutenir. Mais l'occident en revanche est regonflé à bloc. Tout ça sent fort la manipulation pour amener un coup d'état en Syrie et le remplacement d'un chiite par un sunnite. Prochaine étape après l'événement, le massacre des chiites! Mais Moscou se cabre. Et si la prochaine étape était une guerre américano-russe. La gigantesque dette mondiale l'expliquerait à elle seule... Hier soir Emmanuel Macron s'est révélé tel qu'il apparaît depuis le début de cette campagne. Reconnaissons que les journalistes, à part Léa Salamé qui d'habitude aime à jouer les furies et qui là mît la pédale douce, les journalistes ...

Jean-Jacques Bourdin bâché par Marine Le Pen

Par Jeudi 23 mars 2017 Permalink 3

Ce matin, Marine Le Pen était l'invitée d'une interview avec le journaliste Jean-Jacques Bourdin diffusée sur RMC et BFM. Une passe d'armes intéressante les mit aux prises concernant l'engagement politique en faveur d'Emmanuel Macron de ces chaines de radio et télévision et par extension il fut mentionné l'engagement du journal Le Monde ayant renoncé à tout souci d'objectivité. Marine Le Pen explique d'abord les liens qui unissent Patrick Drahi et Emmanuel Macron remontant au moment où celui-ci collaborateur de François Hollande intervient en faveur du groupe de l'homme d'affaire. Ceux-ci démontrent d'après elle le traitement de faveur qui est fait, et dont chacun se rend compte, à son concurrent pendant cette campagne présidentielle. Elle persiste en signalant qu'Emmanuel Macron sorti de nulle part, bénéficie d'une publicité illégitime (on pense ici à des gens comme François Asselineau qui malgré un discours bien plus profond ne passe jamais à la télé!). Et en effet, Macron est une création dont l'idée géniale (il faut hélas le reconnaître!) vient de capitaines d'industrie français et dont la mise en musique est faite par des gens comme Bourdin. Marine Le Pen n'hésite alors pas à dire que M. Bourdin reçoit ses ordres par téléphone de M. Drahi ...

Le point sur la campagne électorale

Il devient de plus en plus difficile de soutenir François Fillon dans cette campagne électorale. Que deviendrait son programme s'il était élu? Le peuple ne peut faire confiance à ce menteur impénitent. En février, au plus fort de la tourmente du PenelopeGate, l'élu républicain continuait ses magouilles avec des complets-vestons à des prix délirants qui lui étaient offerts par un bon ami pensant certainement que les électeurs regardaient la coupe de son costume avant d'écouter ce qu'il avait à dire. Non seulement les observateurs devraient lui reprocher ses détournements constants des règles dans le sens de ses intérêts personnels, mais les mêmes devraient aussi s’inquiéter à propos de son manque de lucidité. Ce type est dingo! Complètement à coté de la plaque! En pleine folie des grandeurs! Tout son comportement dévoile l'individu sans scrupule qui croit pouvoir en faire à sa guise. Au peuple, le bâton, les difficultés, la misère. A lui le luxe et les trésors d'une vie facile. Son programme ne pouvait être porté que par un honnête homme. L'escroc patibulaire qu'il est devenu aux yeux de tous le rend inapte à la fonction présidentielle. Plus le premier tour approche moins son projet apparaît applicable tant il soulèvera de ...