Christine Kelly et Eric Zemmour

Par vendredi 22 mai 2020 Permalink 1

"Face à l'info" est L'émission politique du paysage audiovisuel français. La présence d'Eric Zemmour est un beau tremplin vers un bel audimat. Christine Kelly, un pilier du milieu médiatique depuis des décennies, a pris le rôle de l'animatrice candide ce qu'elle n'est surement pas, tout en ne se laissant pas dépasser. Le téléspectateur attentif, un peu observateur, a pu se rendre compte qu'au début de l'émission, il n'y avait pas d'atomes crochus entre le blanc et la noire mise là certainement pour une question de casting, pour contrebalancer les propos risquant d'être xénophobes ou islamophobes de Zemmour. Il n'y a qu'officiellement que les races n'existent pas! En tout cas Zemmour l'a compris comme ça et la regardait de haut, n'hésitant pas à lui faire comprendre que l'émission n'existait que par lui et pour lui. Kelly qui a incontestablement des airs de maîtresse-femme, je n'insiste pas sur le coté érotique de l'image, n'a pas bronché, a même plié l'échine se rendant compte que la modératrice ne le serait qu'avec subtilité ou sinon l'affaire irait vite au clash. Et les émissions ont passé. La formule actu + débat a évolué pour ne laisser place au moment de la crise du coronavirus qu'à ...

Scientifiques et conseil scientifique

Par jeudi 23 avril 2020 Permalink 1

Les scientifiques français auraient-ils une âme de nazi? La question est un peu brutale, mais à chaque fois que l'un d'entre eux prend la parole, soit les privations de libertés sont au rendez-vous, soit la rigueur médicale demande de sacrifier certains malades du covid-19 sur l'autel du placebo. De toute façon rien n'est jamais positif pour le citoyen et les efforts qui lui sont demandés, commencent à poser un problème éthique majeur. Que vaut une vie d'abstinence ponctuée par des interdits et des oukases? On comprend mieux pourquoi le gouvernement par nature coercitif s'en remet concernant ses décisions à propos de la pandémie à un conseil scientifique. Macron connait bien le milieu, toute sa famille en est... Rien n'est jamais trop astreignant pour cette savante assemblée qui fait des libertés publiques le cadet de ses soucis. Le slogan "Restez chez vous" repris en chœur par une population hébétée dont l'esprit critique est bien émoussé par de longues années de propagande médiatique, est tout à fait représentatif de l'état d'esprit d'un certain milieu ne concevant la direction du pays que par des règlements compliqués, innombrables et intrusifs. Nos chercheurs et médecins profitent autant qu'ils peuvent du plaisir de faire office de maître ...

Macron sur la Mer de Glace

Par jeudi 13 février 2020 Permalink 1

Collapsologie, millénarisme, anthropocène, voire capitalocène, toutes ces notions servent à désigner l'homme comme le grand responsable du devenir de la "planète". L'extrême gauche les a prises à bras le corps. Macron lui emboîte le pas et s'en sert pour tenter d'organiser un grand divertissement afin d'oublier sa politique, afin de laisser tomber un épais brouillard sur la dégradation des conditions de vie qui a assez peu à voir avec le climat mais à laquelle il participe pour satisfaire sa classe sociale. Il est formidable de constater comme les revendications des gilets jaunes sont détournées jusqu'à vouloir être rendues complètement méprisables par rapport au drame écologique qui nous attendrait. La France Insoumise et les gauchistes verts ont commencé en abîmant un mouvement profondément populaire pour le transformer en une sorte de mouvement trotskiste révolutionnaire, anticapitaliste. Et pourtant tout à commencer avec un diesel à la pompe trop cher! Comme on était loin de Greta Thunberg et du problème du réchauffement climatique. Les fins de mois difficiles, une société dans laquelle ils se sentaient rejetés étaient les seules véritables clés de compréhension du mouvement de révolte. Le gouvernement a lâché quelques milliards qu'il récupère maintenant sur le dos des mêmes mais pour ...

Salvini a échoué

Par lundi 27 janvier 2020 Permalink 1

Matteo Salvini a donc raté sa mission de prendre l'Emilie Romagne, la région la plus rouge d'Italie. La barre était trop haute pour le moment. Le centre gauche se maintient en tête. De très peu. Moins de 3 points séparent les deux formations politiques alors que la participation a été forte. La victoire du Parti Démocrate est due à la mobilisation d'un mouvement soi-disant spontané de Bologne appelé "Les sardines" qui a rameuté de manière populiste (!) un électorat de gauche prêt à s'abstenir. L'Union Européenne et ses aficionados s'en réjouissent ce matin mais presque en catimini. Ils avaient déjà annoncé le pire ( https://politiqart.com/que-devient-matteo-salvini/ ) en espérant secrètement le meilleur. Il est arrivé mais pas de quoi non plus s'enthousiasmer excessivement. Un mot, quand même, des 5 étoiles qui ont été totalement laminés dans un de leur fief. Il apparaît désormais clairement que Salvini a fait une énorme erreur l'été dernier en abandonnant le pouvoir. Tant qu'il y était, la Ligue allait de réussite en réussite sur le dos du parti 5 étoiles dont les convictions apparaissent aux yeux des italiens bien floues. Depuis que Salvini a démissionné du gouvernement de façon hasardeuse, La Ligue va d'échec en échec et même ...

La lutte contre l’état providence

Par vendredi 27 décembre 2019 Permalink 1

Il n'y a pas de moment de répit dans la lutte d'Emmanuel Macron contre l'état providence. Il rognera en avril les aides au logement après que la pilule des retraites soit passée, du moins l'espère-t-il. Depuis l'arrivée du président, il s'agit de couper dans les aides sociales, il s'agit d'augmenter les impôts indirects, il s'agit de précariser l'emploi, il s'agit de diminuer les impôts des plus riches. Clairement les gens n'acceptent pas cette politique dans un contexte où deux données majeures la discréditent incontestablement. Dans une période jamais vue dans l'histoire où l'état gagne de l'argent en empruntant, la justification d'économies drastiques sur le dos les plus pauvres est quasiment impossible. Et pourtant... La banque centrale européenne émet à profusion de la monnaie et la valeur de celle-ci résiste parce que le monde capitaliste a intérêt à croire que son abondance irrationnelle ex nihilo ne la dévalorise pas. C'est un peu comme la drogue. Quand elle ne touche que quelques aristocrates oisifs, c'est un style de vie, une originalité. Quand elle touche la population, c'est un fléau. La monnaie émise va dans les poches des plus riches leur garantissant une vie extraordinaire sans avoir à la mériter. Les autres se serrent ...

Ismael de la Serna

Par samedi 30 novembre 2019 Permalink 1

Picasso se serait écrié en découvrant les œuvres d'Ismael de la Serna: "Enfin un vrai peintre! Aussi grand que Juan Gris". Bel adoubement pour cet ami d'enfance de l'écrivain Gabriel Garcia Lorca. Dès les années 20, Paul Guillaume, le marchand d'art de Modigliani, Matisse ou Picasso organise à Paris une exposition de 50 de ses tableaux. La capitale française marque véritablement Ismael de La Serna avec une consécration au musée du Jeu de Paume en 36 et grâce aussi à sa participation au pavillon espagnol à l'Exposition internationale de Paris en 1937. L'artiste est reconnu internationalement pour son travail cubiste, surréaliste et abstrait. Mais hier ce qui a intéressé la salle 6 de l’hôtel Drouot lors d'une vente organisée par Drouot Estimation, est une oeuvre de jeunesse. La scène de genre très figurative en une. Trois enchérisseurs au téléphone se sont longtemps battus. Deux jusqu'à 45 000 € puis un troisième, un outsider comme ils aiment dire dans les ventes aux enchères pour un intervenant de dernière minute, a proposé 46 000 € en espérant décourager tout le monde mais l'un des deux premiers téléphones a dit 47 000 et a remporté la mise. 47 000 € soit frais compris 58 ...

Macron est congédiable aux présidentielles 2022

Par lundi 18 novembre 2019 Permalink 1

Emmanuel Macron peut perdre les élections présidentielles 2022. Malgré les tentatives médiatiques de démoralisation du peuple français pour qu'il s'abstienne de voter en croyant les jeux faits, l'hypothèse est vraisemblable. La personnalité de Macron révulse. En prenant comme postulat que Marine Le Pen sera au second tour, la seule manière pour faire échouer l'actuel président est que lui ne le soit pas. Lapalissade? Pas vraiment. Alors qu'il avait battu tous ses opposants en 2017 au premier tour, il faut un opposant qui puisse le dépasser au 1er tour de 2022 en plus de Marine Le Pen. Et cela se joue à quelques points près. Et cela est jouable. En deux ans et demi une figure à la fois suffisamment charismatique pour les français et qui n'effraie pas assez l'oligarchie pour que les médias organisent un tout sauf elle, est probablement capable d'émerger. Nos caciques doivent voir en elle un moindre mal et pour cela les mouvements sociaux doivent se poursuivre au point de faire peur comme il y a un an. Alors que certains envisagent déjà les événements de samedi comme un baroud d'honneur, il ne tient qu'aux gilets jaunes de prouver qu'il s'agit d'une résurrection. La situation du président ...

Xavier Dupont de Ligonnès

Par dimanche 13 octobre 2019 Permalink 1

Nos médias "en un instant répandent des bobards inventés". Ils se sont particulièrement distingués hier à propos de l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès où pendant seize heures il n'a été question que de la capture du présumé tueur de toute sa famille comme s'il s'agissait d'un événement à l'intérêt tout à fait extraordinaire et exclusif, puis pendant toute la fin de la journée n'ont gratifié les français que de l'erreur qui avait été faite sur l'identité de la personne capturée. Pas de Dupont de Ligonnès en vue! Rien de grave néanmoins, ce fait divers monté en épingle a parmi de ne plus parler de Lubrizol ou de Sylvie Goulard. Autant le sujet d'un tueur ne dérange guère quand il n'est pas musulman et peut être seriné à l'envi autant les sujets politiques sont de la glycérine. Depuis que les journalistes ne relaient plus que les informations venues du gouvernement ou de la police, leur travail d'investigation se réduit comme peau de chagrin. On le voit par exemple avec les mensonges répétés du ministre de l'intérieur qui passent pour des vérités premières servant à étayer les chroniques des penseurs officiels. Nos journalistes se gardent bien de diffuser les rumeurs sur internet qui ...

Le débat sur l’immigration

Par jeudi 19 septembre 2019 Permalink 5

La grande excitation médiatique à propos du débat sur l'immigration voulu par le président de la république est inversement proportionnelle à ce qu'il en sortira! Tout le monde le sait. L'oligarchie fait semblant et est tellement sure d'elle qu'elle n’hésite pas à fournir du temps de parole à Marine Le Pen à l'assemblée nationale. Matthieu Orphelin, le non inscrit "généreux", sera récompensé dans quelques semaines ou quelques mois par Emmanuel Macron qui grâce à ce geste donne un minimum de substance au bavardage à venir. Tout l'été la France a récupéré la majeure partie des migrants de Méditerranée avec l'Allemagne. Alors que les autres pays d'Europe n'en peuvent plus de l'invasion permanente, nos médias ne cessent d'expliquer aux français qu'ils sont dans une société multiculturelle et qu'on ne peut rien contre ça. Il n'y a pourtant pas si longtemps au lieu de multiculturalisme, les mêmes parlaient d'assimilation! Comme la réalité est tellement loin du compte et le pays si clairement parcellisé, l'assimilation ne veut plus rien dire. Assimiler à qui, à quoi? A un français du 93 ou à celui d'un joli village fleuri? Les français ne savent plus qui ils sont. C'est affreux. L'état les a dépossédés d'une fierté historique, ...

La RATP en grève

Par jeudi 12 septembre 2019 Permalink 1

Une très importante grève de la RATP risque de toucher la région Île de France demain. Cette journée semble de celles qu'a connu Alain Juppé en 1995 sauf que seule la RATP se mobilise. Cela paralysera néanmoins l'activité à Paris. C'est un mouvement catégoriel de gens ultra favorisés dans une entreprise infiltrée par l'islam radical. La révolte sociétale des gilets jaunes n'est pas l'affaire de ces fonctionnaires juste intéressés par leurs avantages acquis depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Aucune vue globale au travers de cette mobilisation. Aucune remise en cause du monde dans lequel vivent les citoyens français, n'est ici mise en exergue. C'est une grève à la vue courte qui emmerdera tout ceux qui ne travaillent pas à la RATP. Si elle s'était inscrite dans un contexte de révolution patriote avec une échelle de mobilisation nationale générale, le sentiment des français eut pu être enthousiaste et combatif. Là, il n'y a pas de raison d'avoir une quelconque empathie vis à vis des grévistes. Tout le reste de la France cotise pour que ces gens partent en retraite à 55 ans. On se demande bien pourquoi. La question n'est pas d'approuver une réforme Macron qui amputera le ...