Démocratie représentative en question

Par vendredi 22 avril 2022 Permalink

C'est avec une fausse candeur ce matin que la radio France culture se demandait à quel moment la démocratie représentative sera remise en cause. L'abstention en est évidemment le signe implacable. Celle de dimanche prochain restera sans doute dans les annales. Mais plutôt que de se demander quand, puisqu'on y est en plein, la question du pourquoi est plus intéressante. La même radio offrait quelques minutes plus tard, après avoir invité dans un faux débat des gens qui voteraient tous Macron et n'en faisaient pas mystère, la réponse sur un plateau d'argent. Leur chroniqueur quotidien, Frédéric Says, affirmait pour le deuxième jour consécutif que Macron avait remporté le débat sans coup férir et que Marine Le Pen l'avait totalement perdu. Il avait, la veille, sorti une formule de son chapeau en parlant de "suffisance" pour Macron et d'"insuffisance" pour Le Pen. L'analyse est aussi fausse qu'injuste, c'est d'ailleurs pour cela que ce journaliste l'a répétée deux fois. Quand on sent qu'on a fait une erreur, une sorte de déni intellectuel se produit poussant à la commettre une deuxième fois! Néanmoins par son ton péremptoire, l'épreuve de la discussion essentielle pour une démocratie représentative qui marche, permettant de mettre en évidence les points ...

Le report des voix

Par mardi 12 avril 2022 Permalink

Le report des voix sera la grande affaire de ce second tour des élections présidentielles. Plusieurs acteurs ont leur rôle à jouer pendant ce moment essentiel de la démocratie: les candidats vaincus, les médias, les deux finalistes. Eric Zemmour et Dupont-Aignan ont choisi Marine Le Pen. Le report du coté de Dupont-Aignan devrait bien se faire. Du coté d'Eric Zemmour, le vote juif ne suivra pas entièrement sa consigne de vote. Jean-Marie Le Pen a fait trop de mal par le passé. Ceux qui ne suivront pas sa consigne, se répartiront entre le vote blanc et Macron, j'espère plutôt le vote blanc (malgré le CRIF) puisque cette communauté est une victime de la folle immigration organisée par le président sortant. Jean Lassale (3,1% c'est très bien) n'a pas laissé de consigne de vote et lui votera blanc; quant à son électorat, logiquement, il devrait aller vers la candidate de la nation plutôt que vers le candidat mondialiste. Jean Luc Mélenchon n'a pas choisi explicitement Macron tout en rejetant néanmoins l'idée de voter Marine Le Pen. Ce serait pas mal d'avoir chez Les Insoumis, un tiers Macron, un tiers abstention et un tiers Le Pen par défi des institutions. Les autres ont tous choisi ...

Les Le Pen full sentimental

Par mardi 8 février 2022 Permalink

Depuis le commencement les Le Pen par leurs excès ou ceux de leur entourage ont été un boulet que les souverainistes ont dû traîner et qui n'a fait qu'affaiblir la cause. Il a fallu attendre trente ans pour qu'un Zemmour (Philipot ou Dupont Aignan n'ont pas sa force venue de ses (sa?) priorités sélectionnées implacablement) pour qu'un Zemmour, donc, défende résolument la culture française sans tomber dans des jeux de mots débiles, des attitudes grotesques, un népotisme archaïque. La mission est difficile puisqu'il faut changer la perception des citoyens à l'égard de l'indépendance de la France, de son autonomie, de sa singularité. Eric Zemmour s'y emploie sans tergiverser tous les jours envers et contre tous ceux qui l'interrogent. Les journalistes de France Inter ont pris cher hier matin!!! Mais Marine Le Pen a rectifié le tir, veut le pouvoir et ne plus rester le repoussoir qu'était son père. Pour ces élections, elle ne s'y prend pas trop mal. Elle lie à son refus d'une immigration envahissante une proposition de politique économique et sociale sortie tout droit d'un programme de gauche. Sur France 2, hier soir, ce nouveau prisme lui était fort reproché. "De quoi, de quoi", s'exclamait Sophie Lapix, "vous rendez ...

Le mouvement Reconquête sur le marché

Par lundi 7 février 2022 Permalink

J'ai distribué hier des prospectus en faveur d'Eric Zemmour sur un marché dans un arrondissement de la capitale dirigé par un maire Les Républicains. Le rendez-vous des militants était à 10 h du matin tout à proximité. Je ne connaissais personne et retrouvais sur place une dizaine d'hommes souvent âgés mais il y avait aussi des jeunes dont un arborait fièrement un tee shirt génération Z. Pas de femme en revanche. Il pleuvait, c'était peut-être la raison; Une dénommée Estelle m'avait pourtant convié à l'exercice. Les gens présents étaient sympathiques. L'un d'entre eux m'a même offert une part de gâteau aux pommes. Après la photo de l'équipe où chacun tenait le portrait d'Eric Zemmour dans ses mains, un organisateur nous disposa par groupe de trois à divers endroits stratégiques du marché. Les partisans de "Reconquête" étaient les premiers. Aucun autre parti politique à cette heure. Ils arrivèrent plus tard. D'abord LR avant 11 heures puis LREM après 11 heures et enfin le PS un peu avant midi. Aucun autre parti ne fut représenté. La discussion fut aisée et aimable avec le gars de chez LR, juste à coté de moi pour proposer ses prospectus, un jeune qui quand je partis ...

Voeux: Macron vs Zemmour

Par samedi 1 janvier 2022 Permalink

"A la cavalcade", Emmanuel Macron a énuméré tous les bienfaits de son mandat. Il n'était pas obligé de courir tant son bilan est mince, même mauvais. La liste de ses échecs faite par Eric Zemmour était longue, implacable, écrasante.  "Déclassement économique", "pandémie incontrôlée", "insécurité envahissante", "immigration délirante", "islamisation galopante". Que pèse à coté de faits incontestables la séance d'autosatisfaction présidentielle avec ce chef de l'état qui ose parler d'une France plus forte? Mais plus forte par rapport à qui? Personne. C'est par exemple terrible de savoir au dessus de nos têtes cette dette publique pire que celle des autres pays européens, pire que celle de l'Italie, puisque remboursable en 2 à 3 fois plus longtemps. C'est terrible aussi de savoir que nous sommes en ce moment sociologiquement grand-remplacés comme jamais dans notre histoire. Emmanuel Macron est un fossoyeur. Il dit aimer la France. Qu'est-il en train d'en faire sinon un territoire sans peuple. Il dit découvrir et dorénavant aimer les français. Il serait temps, après avoir déclaré, je cite, et pas à la cavalcade car il ne faut jamais oublier l'odieux, l'abject, l'indigne: à propos des femmes d'un abattoir de Bretagne "elles sont pour beaucoup illettrées", à propos des bretons en général, ...

Les vœux d’Eric Zemmour

Par mercredi 29 décembre 2021 Permalink

Après avoir adressé son joyeux Noel aux français, les vœux d'Eric Zemmour pour 2022 sont attendus impatiemment. Et ce sera un bonheur de sentir à nouveau grâce à son discours vibrer la corde patriotique qu'un français a gardé en soi malgré la propagande mondialiste, internationaliste. Le candidat à l'élection présidentielle a la capacité sans artifices rhétoriques, sans envolées lyriques, sans trémolos dans la voix, mais avec des phrases simples au service d'une argumentation bien construite de faire jaillir chez ceux qui l'écoutent un sentiment d'appartenance permettant de se situer au sein de la nation aussi bien d'un point de vue historique que d'un point de vue identitaire, les deux étant liés. La pensée d'Eric Zemmour est le contraire de la déconstruction au sens actuel, celui de l'avilissement systématique du passé pour justifier le pitoyable présent de la discorde nationale et le déchirant avenir de la libanisation. Eric Zemmour inlassablement réhabilite pour redresser la France. Et ça fait du bien tant il a fallu depuis des décennies se vautrer dans la fange de la repentance. Les gouvernants depuis 40 ans imposent aux français une souillure quasi ontologique rabaissant le pays pour les priver du besoin suprême et ultime d'entrevoir sa grandeur. A force ...

Le joyeux Noël d’Eric Zemmour

Par samedi 25 décembre 2021 Permalink

Les journées du 23 et 24 décembre ont, sur le plan politique, été marquées par la présence intelligente d'Eric Zemmour. Ce fut un plaisir de voir comme il a été reçu par les militaires à Abidjan, comme il a su se présidentialiser, au point que l'état major des armées a dû sur l'ordre du gouvernement montrer sa désapprobation concernant ce voyage, un peu bêtement d'ailleurs, en soulignant le besoin sur place de neutralité des militaires alors que cette fameuse neutralité nous fait détester par tous les habitants qui ne reconnaissent pas la France et remplacer par des pays qui n'ont pas peur de choisir leur camp. Pendant ce temps, Emmanuel Macron annule sa visite au Mali en prenant pour excuse le coronavirus! L'épidémie a bon dos et les soldats ont encore une fois pris en pleine face l'attitude lâche, hypocrite, louvoyante du locataire de l'Elysée qui, il faut l'espérer, n'y sera plus dans quelques temps. Mais le moment le plus fort pour les français a été le joyeux Noël d'Eric Zemmour de plus de 5 minutes envoyé hier à la population. "Il suffit d'aimer l'occident pour fêter Noel", a-t-on pu entendre sur YouTube qui pour le moment n'a pas encore censuré l'intervention. ...

Zemmour Praud

Par lundi 13 septembre 2021 Permalink

"Vous les rendez fous" a dit Pascal Praud à Eric Zemmour. C'est bien pire que ça. Zemmour leur fait peur. Ils ont estimé leur risque et voient leur monde s'effondrer sous eux. "Ils", ce sont évidemment le pouvoir (y compris l'opposition macron compatible) et les médias. Macron a craqué le premier en demandant au CSA d'interdire à Zemmour de faire son métier alors que lui-même avait continué à être ministre quand sa campagne des présidentielles avait commencé en 2016. Pécresse a suivi, sanglotant que la présence de Zemmour au second tour des présidentielles était "irréelle". Ce dernier l'a qualifiée ce matin de "cheffe d'administration centrale" autant dire qu'on est loin de la cheffe d'état... Et puis ce fut au tour des hyènes des médias plus révulsives que jamais. Leur attitude est du pain béni tant personne dans la population ne peut les voir. Se rendent-elles compte qu'elles sont l’équivalent de ces courtisans hués devant l'opéra lors des émeutes des 12 et 13 juillet 1789? L'histoire est un éternel recommencement! Quant à Pascal Praud, comme trop souvent, il a joué les faux-cul. A la fois, il faut le lui reconnaître, il a offert une tribune exceptionnelle à Eric Zemmour. Son émission a surement battu ...

C’est Molière qu’on assassine!

Par mercredi 17 février 2021 Permalink

Si la diversité ne va pas à Molière, Molière ira à la diversité. Les cerveaux s'activent pour réécrire les pièces de notre plus grand auteur dramatique dont la langue n'a plus l'heur de séduire. L'exigence de Tartuffe, "Cachez ce sein que je ne saurais voir!" est en train de se transformer en "Zy vas, mets ta burqa, zarma!". Mais les traducteurs hésitent encore à cause des "s" à "vas" et à "mets" qui fleurent les formes colonialistes venues tout droit du privilège blanc. En revanche une belle unanimité a accueilli la traduction du "On n'a pas besoin de lumière, quand on est conduit par le Ciel" de la pièce "Dom Juan ou le festin de pierre" par un simple "Allah akbar". Quant à "L'école des femmes" et au "du coté de la barbe est toute la puissance", il a été décidé de laisser intact l'alexandrin. Mais sans le dire,  poussant ainsi hypocritement la diversité à faire des vers sans le savoir... Encore une vacherie d'impérialiste! On est toutefois heureux de voir que tout ça suit son petit bonhomme de chemin, la prochaine étape étant de changer la troupe du Français pour en faire quelque chose de racialiste et intersectionnelle. Heureusement des ...

Le temps béni de la colonisation!

Par mercredi 7 octobre 2020 Permalink

La repentance était comme toujours la grande affaire de France 2 dans son documentaire sur la colonisation de la Côte d'Ivoire, du Vietnam, de l'Algérie, de Madagascar, du Gabon. L'empire français y était honni avec acharnement. Rien n'était assez fort aux yeux des journalistes du service public payés par nos impôts pour esquinter un peu plus un pays déjà en lambeaux. Toutes les régions du globe qui avaient technologiquement, scientifiquement, plusieurs siècles de retard sur l'occident, qui n'avaient jamais franchi la porte de la modernité, étaient prises en pitié comme s'il n'était pas inéluctable qu'elles fussent dévorées par les plus forts. La dégringolade actuelle de certains pays d'Afrique retombés dans la superstition la plus obscurantiste, dans une religion fanatiquement suivie n'a jamais été mise en perspective. L'apport intellectuel pourtant incontestable du pays colonisateur n'a, à aucun moment, été mentionné. Et pourtant le Vietnam, par exemple, ne rejette pas en bloc ce que le colonisateur français lui a apporté. Comme un pied de nez au programme de France 2, étaient vendu hier après midi à Drouot chez Coutau Bégarie ovv des œuvres de l'école des beaux arts de l'Indochine fondée en 1925 par Victor Tardieu et le peintre Nguyen Nam Son, dans la ...