Le mobilier parisien vendu aux enchères

Par dimanche 30 mai 2021 Permalink 1

Le mobilier parisien fait l'objet actuellement de nombreux débats qui ont commencé par l'installation des ignobles traverses en bois servant de bancs publics sous lesquels on se demande si on ne risque pas d'y trouver un nid de rats en s'asseyant. Ce problème est très différent des plots jaunes dans toutes les rues qui sont avant tout un choix pour sécuriser la pratique du vélo dans la capitale, pratique élitiste renvoyant les banlieusards dans leurs pénates mais qui a été plébiscitée par les parisiens et permis à Anne Hidalgo de se faire réélire largement. Chargés par le baron Haussmann de créer le nouveau mobilier urbain, l’ingénieur Adolphe Alphand et l'architecte Gabriel Davioud conçoivent dans les années 1850 kiosques à journaux, colonnes d’information, fontaines et bancs qui finissent par symboliser la ville éternelle aux yeux des touristes. Ces édicules n'ont pas l'heur de plaire à la mairie qui s'acharne à les remplacer. Une association dans la lignée du #saccageparis, heurtée par cette cancel culture mobilière, a l'autre jour offert à la municipalité un banc de cette époque qui devait être vendu à l'encan à Drouot le 18 mai 2021 lors d'une vente concernant Paris et qui a été retiré in extremis pour une ...

Barbara Pravi à l’eurovision

Par lundi 24 mai 2021 Permalink 1

Comment ne pas être très déçu par le choix de Barbara Pravi pour représenter la France à l'eurovision? Non seulement elle a un petit coté très française à la Edith Piaf, ce qui, à l'heure de la mondialisation créolisé, sonne comme un défi à l'avenir qui nous est promis, mais ne portait ni voile ni même un petit foulard sur la tête. Pire elle chantait les bras nu! Personnellement, j'ai trouvé cela très déplacé. Encore aurais-je pu me remettre, pas si facilement, mais comme téléspectateur assidu de cette grandiose émission européenne, j'aurais pu faire preuve de mansuétude par amour pour la musique si Barbara Pravi avait au moins porté une barbe, un élégant collier un peu sexy, un atout charme provocateur mais tellement moderne. Même pas! La pauvre Barbara Pravi m'a semblé atrocement binaire. C'était une femme. Je suis sûr que les bras vous en tombent comme à moi devant un tel conformisme glaçant (le mot est à la mode) nous rappelant à tous les heures les plus sombres de notre histoire. Evidemment, rien ne dit qu'elle n'était pas lesbienne, ce qui aurait été un moindre mal mais rien ne le prouve non plus, loin de là. Bref, le choix pour ...

Préfet, sous-préfet, Alphonse Daudet

Par dimanche 23 mai 2021 Permalink 1

Emmanuel Macron qui est en train de saccager la haute fonction publique a décidé cette fois de mettre fin au corps préfectoral. Si le statut de préfet va s'éteindre, la fonction existera toujours. Elle fut la plus glorieuse au XIXe siècle et sous la IIIe république au point qu'un préfet était parfois un personnage de roman un peu ridicule comme avec Stendhal dans Lucien Leuwen ou avec Alphonse Daudet. C'est là que je veux en venir et retranscrire ici une nouvelle de l'écrivain qui est un petit régal. Le sous-préfet aux champs M. le sous-préfet est en tournée. Cocher devant, laquais derrière, la calèche de la sous-préfecture l’emporte majestueusement au concours régional de la Combe-aux-Fées. Pour cette journée mémorable, M. le sous-préfet a mis son bel habit brodé, son petit claque, sa culotte collante à bandes d’argent et son épée de gala à poignée de nacre… Sur ses genoux repose une grande serviette en chagrin gaufré qu’il regarde tristement. M. le sous-préfet regarde tristement sa serviette en chagrin gaufré ; il songe au fameux discours qu’il va falloir prononcer tout à l’heure devant les habitants de la Combe-aux-Fées : — Messieurs et chers administrés… Mais il a beau tortiller la soie blonde de ses favoris et répéter vingt fois ...

Pablo Picasso (1881-1973), céramiste

Par samedi 22 mai 2021 Permalink 1

Entre 1947 et 1971, Picasso produisit 633 assiettes, bols, vases et pichets différents, en éditions limitées allant de 25 à 500, aux lignes souvent anthropomorphes, dans les ateliers Madoura à Vallauris menés par la céramiste, Suzanne Ramié. Oh, sans doute que cette dernière n'eut laissé qu'un petit souvenir dans le milieu étroit des amateurs de poterie si le maître internationalement connu n'y était pas venu en 1946, puis, séduit par l'argile, n'y avait pas modelé ses premières pièces. Suzanne Ramié et son mari lui mirent alors à disposition une partie de leur propre atelier. Vallauris qui, dans les années 40, était un petit village tranquille, va devenir grâce à l'artiste catalan une ruche bourdonnante avec des visiteurs de prestige tels Marc Chagall, Jean Cocteau, Brigitte Bardot, Gary Cooper ou Richard Attenborough. Pablo Picasso adhérant du parti communiste depuis le 5 octobre 1944 rencontra sur ce lieu de travail sa deuxième femme, Jacqueline Roque, assistante de poterie. Concernant les enchères, commençons par des exemples à 6 chiffres comme avec ce gros oiseau au visage noir, en une de 1951, inscrit HC, exemplaire hors commerce en dehors d'une édition de 25, avec les timbres édition Picasso et Madoura, haut de 55 cm qui chez ...

Picasso (1881-1973)

Par dimanche 16 mai 2021 Permalink 1

Pablo Picasso ne se laisse tout au long de sa prodigieuse carrière jamais emprisonné par aucun style. L'art du XXe siècle est marqué par son génie. Dès 15 ans, il remporte des concours en Catalogne et très vite vient à Paris où il rencontre Georges Braque. Jusqu'à la première guerre mondiale ils développent ensemble, plus avant qu'aucun autre peintre de l'époque, le cubisme et la fragmentation des formes rejetant la perspective. Si le choc de la grande guerre l'incite à revenir aux fondamentaux de l'art classique, dès 1925, Picasso se joint au mouvement surréaliste. Après la seconde guerre mondiale, il s'installe à Vallauris où il pratique beaucoup la céramique. Cette semaine a été marquée par un cinquième score au-dessus de cent millions de dollars pour un Picasso. Il fallait prévoir exactement 103,4 millions de $ après 19 minutes d'enchères chez Christie's à New York pour "Femme assise près d'une fenêtre" de 1932, en une, 146 x 114 cm. Il s'agit d'une des maîtresses du grand séducteur sur laquelle il s'est probablement vengé avec son pinceau! Le record mondial pour un Picasso date de 2015 toujours chez Christie's à New York, avec 179 365 000 USD. "Les femmes d'Alger (version o)" de 1955, ...

Vente maçonnique à Drouot

Par dimanche 9 mai 2021 Permalink 1

Dans le milieu des ventes aux enchères, le genre maçonnique gardait jusque là ses adeptes autorisant des batailles d'enchères poussant le prix des objets maçonniques à des niveaux élevés. Cela s'explique par deux éléments essentiels, même si la clientèle n'est pas très nombreuse: d'abord leur relative rareté, ensuite la surface financière des francs maçons en moyenne plus élevée que celle du reste de la population. La vente maçonnique organisée par la maison Pestel Debord à Drouot vendredi 7 mai 2021 n'a néanmoins pas été un franc succès. Non seulement aucun prix ne s'est envolé, mais en plus il y eut beaucoup d'invendus peut-être à cause d'estimations trop optimistes ou à cause aussi du confinement qui empêche de créer dans la salle une ambiance un peu bullish vu le peu de gens qui y accèdent. Il est aussi vrai qu'actuellement la conjoncture économique inquiétante n'aide pas les particuliers à s'enthousiasmer pour acquérir une oeuvre d'art. Signalons quand même quelques résultats! Une montre par exemple de la marque Universal Genève. Dans le neuf rien n'y est à moins de plusieurs milliers d'euros. Ici, dans un bel état, la montre bracelet en acier en une, le cadran blanc orné de 12 symboles dorés, grande trotteuse ...

Gustave Miklos (1888-1967)

Par dimanche 2 mai 2021 Permalink 1

Quand Gustave Miklos venant de sa Hongrie natale arrive à Paris le 9 mars 1909, il s'installe dans la cité d'artistes "La Ruche". Il se fait remarquer pour ses tableaux cubistes dans la veine de Le Fauconnier ou Metzinger en participant au salon d'Automne ou à celui des Artistes indépendants. Lors de la première guerre mondiale, il s’enrôle dans l'armée et part sur le front d'orient ce qui ne sera pas sans influencer sa palette devenant plus vive en osant des couleurs éclatantes. Sa première sculpture en ronde bosse date de 1922 et à partir de ce moment ses œuvres picturales se feront très rares même s'il expose encore en 1923 dans la galerie de l'Effort moderne. Le travail de sculpteur de Gustave Miklos se singularise par le fait qu'il n'aimait pas les fontes d'édition et que ses œuvres sont le plus souvent uniques, leur créateur s'attachant à en être à la fois le fondeur, le ciseleur, en réalisant par dessus le marché lui-même la patine même si il travailla aussi parfois avec le fondeur Valsuani. Ses sujets sont le plus souvent figuratifs dans le goût art déco mais il réalisa aussi 5 sculptures non figuratives. On ne peut évoquer Gustave ...

Un Renoir dans une vente judiciaire

Par dimanche 25 avril 2021 Permalink 1

Une vente aux enchères suite à la liquidation judiciaire de la maison Muizon Rieunier à Drouot était organisée cette semaine dans un entrepôt à Pantin. Son stock composé de 373 lots d'objets d'art et de tableaux accumulés au fil des ans était proposé à l'encan par son confrère, Kâ-Mondo ovv. Tout devait partir. Aucun prix de réserve, ce qui n'a pas empêché quelques intéressants résultats. Si les tableaux anciens se sont très bien vendus, mentionnons des choses plus modernes. En premier lieu, un Renoir, peut-être, non signé, en tout cas tellement dans la veine du maître qu'il fit se battre les amateurs jusqu' à 11 000 € alors qu'il n'était estimé qu'entre 40 et 60 €. Vous le voyez, en une, huile sur toile de 38 x 46 cm, et admettez qu'avec un bon nettoyage et un joli cadre, il ne déparera dans aucune galerie, ni aucun intérieur chic. Ci-dessous, un portrait que j'ai adoré de Gustave Miklos (1888-1967), un grand artiste hongrois naturalisé français dont on reparlera, qui a plusieurs cordes à son arc dont celle d'être ce qu'on a appelé un cubiste de salon avec par exemple le tableau qui nous occupe, par opposition à la ligne dure de ...

René Gruau (1909-2004)

Par dimanche 18 avril 2021 Permalink 1

En évoquant, ici même, Erté, la semaine dernière, le nom de René Gruau a été mentionné. Parlons de cet autre passionné de la beauté féminine! Certains ont appelé le franco-italien René Gruau le pape du dessin de mode. Il a en effet immortalisé la silhouette "new look" dans les publicités de la maison Christian Dior. En tant qu'affichiste, en 1949, il rend légendaire avec le logo qu'il crée (des lèvres rouge forcément), le lipstick "Rouge baiser" porté par Audrey Hepburn qui affirme en faire son rouge à lèvre préféré. Toutes les revues de mode (Vogue, L'Officiel, Elle...) publient ses dessins souvent marqués par ses trois couleurs favorites, le rouge, le noir et le blanc pour représenter une parisienne chic et en mouvement. Le dessin, en une, "Clin d’œil", 49 x 45 cm, une encre et gouache présentée chez Ader SVV à Drouot le 23 avril 2013 fut adjugé près de 20 000 €. Le dessin ci-dessous, très beau et très minimaliste, Rouge baiser, encre et gouache sur papier signé, tampon au dos 52 x 46 cm cm fut vendu chez Yann Le Mouel ovv à Drouot le 23 octobre 2019 12 000 € environ. Comme il n'y a pas que le blanc, le ...

Romain de Tirtoff dit Erté voit sa cote exploser

Par dimanche 11 avril 2021 Permalink 1

Nous avions déjà évoqué Erté (1892-1990) pour se rappeler, entre autres, d'une vente chez Bailly-Pommery & Voutier du 8 juin 2013 ou un millier de ses œuvres au sein de la collection Hélène Martini (1924-2017), propriétaire entre autres des Folies Bergères, avaient déjà été dispersées avec succès (je remets l'article sous celui-ci pour présenter l'artiste). Mais vus les résultats obtenus chez Ader ovv à Drouot fin mars de cette année et le nombre important de préemptions par des musées français lors de la dispersion des dessins de Erté de la succession Erté il est intéressant de remettre à jour la cote de l'artiste. Quand de très nombreuses œuvres sont vendues comme en 2013, le marché s'aligne en général par la suite sur les prix obtenus à cette occasion. La cote est ainsi fixée pour un moment. Mais depuis on a vu par exemple l'engouement qu'avait suscité la vente des dessins de mode et de publicité de René Gruau, un peu dans la même veine que ceux de Erté, chez Yann Le Mouel à Drouot. C'était surement un signe favorable pour un genre qui met en exergue la femme, la mode, le dessin, les spectacles. Et puis bien sûr, les dessins qu'un ...