Castaner démission

Par vendredi 3 mai 2019 Permalink 2

Chacun des actes du ministre Castaner est frappé au coin du mensonge, de la haine et de la bêtise. Comme il trompe sa femme, il trompe les français. Aux Etats Unis, le rapport serait vite fait. Si, en France, personne n’oserait en faire une règle, avec cet individu, on est dans un cas d’école.

Après s’être, il y a un mois servi du préfet de police comme fusible pour échapper à une sanction qui aurait dû tomber sur lui, il est dorénavant en première ligne. Castaner a choisi comme remplaçant de Michel Delpuech, Didier Lallement, un fou furieux ne connaissant que la répression policière pour contrôler une manifestation. S’il n’avait pas donner des ordres aussi sauvages à ses hommes, aussi inhumains, non le mot n’est pas trop fort au vu de la violence à l’encontre des manifestants du 1er mai, l’affaire de la Pitié Salpêtrière n’aurait pas existé.

La police pousse systématiquement à bout les contestataires en les provoquant à chaque instant. Elle les harcèle en se frottant à eux, attaquant n’importe qui dans sa ligne de mire, le gazant, lui tirant dessus, refusant tout dialogue que les gilets jaunes réclament pourtant. Au début, ces derniers étaient nombreux à aller, confiants, vers les policiers pour discuter amicalement. Oui, amicalement, le mot n’est pas trop fort, là non plus. Il n’y avait pas d’animosité à leur encontre. Puis la méfiance est venue. Les ordres que les forces de l’ordre ont reçues, ne pouvaient qu’envenimer la situation.

Reprochons quand même aux policiers d’y avoir obéi sans discussion, avec zèle, pour quelques primes dont ils devraient rougir, à l’inverse des soldats qui, jamais, malgré les demandes du gouvernement n’ont accepté de combattre la population!

Les médias répètent à l’envi que la police protège les manifestants. C’est faux, archi faux. Elle représente un risque majeur pour l’intégrité physique de ceux qui sont là. C’est dramatique de cliver ainsi la société française. C’est dramatique de la pousser à s’effrayer de ceux vers qui elle devrait naturellement pactiser. Castaner a réussi cette monstruosité, sans aucun doute aiguillonné par Macron.

Castaner doit partir. Vite. Personne ne le regrettera.

Frédéric Le Quer