Camp du bien

Par jeudi 11 février 2021 Permalink 1

Un travail sur soi important est nécessaire pour s’inscrire dans le camp du bien. Il est indispensable de se proclamer progressiste, mondialiste, écologiste, immigrationniste, féministe, antiraciste quand on est blanc sinon ce n’est pas nécessaire on peut être sans problème racialiste, LGBTQ et non binaire (pour les ignares, Q est pour queer, i. e. qu’il faut se sentir sexuellement bizarre et non binaire c’est lorsqu’on ne se sent ni homme ni femme; non non ce n’est pas redondant avec queer; si vous vous sentez chihuahua par exemple, c’est très bien pour le camp du bien; par ailleurs être homo n’est absolument pas suffisant pour s’inscrire dans le camp du bien; ne citons qu’un représentant du mal personnifié, Renaud Camus). Il faut aussi être favorable aux nouvelles procréations, pour un blanc avoir conclu un mariage mixte est incontestablement un plus. Si le camp du bien est accessible aisément pour l’ensemble de notre diversité, le français de souche en revanche est naturellement classé dans le camp du mal; il ne naît pas camp du bien, il le devient! Evidemment il est important de détester Trump, Poutine, Orban et il faut toujours avoir en réserve quelque chose de positif à dire sur un pays musulman ou africain; ce n’est pas le plus facile mais quand on cherche, on trouve.

A la lumière des derniers faits divers, cet état d’esprit apparaît plus comme un moyen de camoufler ses propres perversions qu’un véritable engagement intellectuel un peu gnangnan. L’idée des inscrits au camp du bien est d’insinuer aux autres qu’ils sont au dessus de tout soupçon pour leur permettre d’accomplir tranquillement différents crimes et délits sanctionnés par la loi. Les dernières nouvelles sont cruelles pour les gens du camp du bien. Ladj Ly, cinéaste, héros du service public, est en garde à vue pour abus de confiance et abus de biens sociaux. Olivier Duhamel, arbitre des élégances, apparaît comme un agresseur sexuel d’enfant. On découvre tous les jours un nid de misérables à science po. Darmanin qui fait tout pour être dans le camp du bien est accusé de viol. Le producteur de cinéma Dominique Boutonnat, président du Centre National du Cinéma, qui ne produit que des films dignes du camp du bien est en garde à vue, accusé d’agression sexuelle et tentative de viol.  Gilles Clavreul, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, régulièrement interrogé par les médias pour dire le bien, est accusé d’avoir détourné de l’argent quand il était préfet. La fondation pour la mémoire de l’esclavage s’avère être un repère d’indigéniste et de décoloniaux. Un youtubeur, Acrobate94, qui a eu son heure de gloire en enlevant une banderole de Génération Identitaire est en détention provisoire pour “viol sur conjoint, violences aggravées ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) de dix jours, menaces de morts sur conjoint ».

Bref j’arrête là, c’est trop long. Le camp du bien serait-il un repère de crapules?  Probablement. Et à tout niveau.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?

21 visiteur(s) en ligne actuellement
1 visiteur(s), 20 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 41 , à 06:16 pm UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC