Blanquer un exemple de décomposition

Par jeudi 22 avril 2021 Permalink 1

Le ridicule ne tue pas. Jean Michel Blanquer était ce matin à son bureau.

Et pourtant… Jean Michel Blanquer, le bon élève du gouvernement, Jean Michel Blanquer le bon ministre de l’éducation nationale, Jean Michel Blanquer, le bon élève de la macronie, Jean Michel Blanquer un ministre qui mouille le maillot et même Marine Le Pen salue la politique de Jean Michel Blanquer!

Voilà quelques notes du concert de louanges à propos du ministre. Et franchement il est difficile de comprendre pourquoi. Enfants illettrés, élèves français quasiment derniers en mathématique au niveau mondial, le bac qui ne vaut plus un clou, l’école républicaine dépassée par l’invasion migratoire, des classes moyennes qui n’ont qu’une ambition, mettre leur progéniture dans une école privée. L’échec est partout où on se tourne. Il reste la communication et là non seulement elle est incapable de cacher la misère mais en plus elle finit de discréditer totalement la fonction de ministre. Voir ce grand gaillard en costume au crâne d’obus au trois quart chauve jouer à la marelle puis à chifoumi avec un petit de 8 ans faisait percevoir au citoyen que les limites du ridicule serait toujours repoussées. Et pourtant, Macron semblait être un champion du monde à ce niveau avec ses déguisements en fonction de là où il va comme sa tenue de combat pour saluer des militaires ou ses caresses en bras de chemise sur le torse nu d’un jeune éphèbe sous les tropiques.

Les élites françaises sont déjà, avec raison, totalement discréditées moralement au point qu’Emmanuel Macron préférerait étouffer toutes les affaires et rechigne à renouveler l’accréditation d’Anticor, l’intransigeante association anti-corruption qui dérange les responsables politiques. Toute honte bue, elles ridiculisent maintenant par leur attitude la république qui n’avait pas besoin de ça. Alors que la démocratie ne permet plus que de proposer un chef d’état soutenu par moins d’un cinquième des citoyens français, alors que les parlementaires sont dans leur ensemble d’un niveau si médiocre qu’on se demande bien pourquoi ils sont si nombreux, alors que même un premier ministre semble incapable d’écrire une page ayant le moindre intérêt ( là je vous déconseille furieusement les 420 pages de l’illisible pensum d’Edouard Philippe), alors que, soyons triviales mais clairs, on est tous dégoûtés par ces cons, le système est une nouvelle fois meurtri par un de ceux qui en est.

Comment ne pas ici penser aux Lettres persanes dans lesquelles un étranger inventé par Montesquieu se moque cruellement des mœurs parisiennes au début du XVIIIe siècle. Quelques décennies plus tard le régime tombait. Aujourd’hui aussi les choses sont inéluctables mais on n’attendra pas si longtemps.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?

23 visiteur(s) en ligne actuellement
1 visiteur(s), 22 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 25 , à 12:16 am UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC