Black Friday

Par vendredi 29 novembre 2019 Permalink 1

La campagne de presse anti Black Friday bat son plein face à un consommateur effaré! Nos médias lui expliquent de payer plus cher demain ce qu’il pourra avoir moins cher aujourd’hui. Le bien de la planète fait le désespoir de son portefeuille. Comme d’habitude d’ailleurs. Ne somme-nous pas toujours taxés un peu plus sous prétexte de “développement durable”? Encore une fois, le réchauffement climatique est la faute du citoyen. Irresponsable, avare, sale et profiteur, lui qui souffre tant de la globalisation, ne doit absolument pas se risquer à saisir les quelques miettes d’opportunité qu’elle lui offre parcimonieusement. C’est encore trop. Le travailleur français voit petit à petit son système social s’aligner sur le moins disant mondial à cause d’un système néolibéral pourri jusqu’à la moelle uniquement formé pour avantager les riches aux dépens de tous les autres. Le travailleur français est mis en concurrence avec la terre entière pour améliorer toujours plus son rendement et par conséquent la profitabilité de l’entreprise. Le travailleur français est relégué chez lui, en France, derrière celui venu d’ailleurs à cause de ses prétentions salariales forcément plus élevées que celui qui n’en a pas! Et il ne dit presque rien acceptant passivement, sclérosé par la bien pensance, l’envahissement de son territoire national. Mais ce n’est pas assez. Il doit maintenant culpabiliser d’essayer de faire des économies en achetant ce dont il a envie et qu’il ne peut pas se payer dans des conditions normales, le jour du Black Friday. Personne ne pense à relever les salaires pour qu’il n’y ait plus besoin de courir après trois sous!

La maltraitance psychologique contre le citoyen français n’a décidément aucune limite. Il s’agit de l’inhiber toujours plus pour l’asservir en le culpabilisant. Et les journalistes aux ordres de formater son inconscient par des oukases dont ils ne cernent probablement pas eux-mêmes les tenants et aboutissants.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?