Bac: qu’ils sont fortiches les jeunes!

Par jeudi 9 juillet 2020 Permalink 1

La république continue donc à ne pas respecter sa jeunesse. 91,5 % des candidats ont été reçus au baccalauréat et dans la filière générale, c’est carrément 94,3 %. Les autres passeront les oraux et ceux qui s’y présenteront seront à coup sûr lauréat.

Notre pays est devenu une usine à démagogie et la tromperie n’a jamais été aussi forte que sous le quinquennat Macron. Mentir ainsi aux jeunes est un scandale d’état. Quand un diplôme n’est pas mérité comme c’est le cas maintenant, c’est in fine toute une génération qui est ridiculisée. Blanquer et Macron devraient avoir honte d’eux-mêmes, de leur politique éducative déshonorante qui lamine les différences entre bons et mauvais élèves pour perpétuer à l’infini la même classe sociale aux affaires et acheter la paix sociale. Impossible dorénavant aux plus intelligents de sortir du lot lorsque la notion de mérite a perdu son sens. Les esprits forts, des salauds, soyons clairs, l’attaquent ne voulant y voir que le reflet des inégalités sociales. C’est pourtant pas parce qu’on est pauvre qu’on est forcément con comme a l’air de le croire notre gouvernement du fric. La ploutocratie qui nous mène, valide a contrario de ce que la France a représenté depuis un siècle et demi, l’impossibilité d’un ascenseur social en nivelant le niveau de connaissance des élèves au lieu d’être le plus possible discriminant. La vraie égalité des chances serait de trier les cons pour valoriser et ainsi ouvrir des perspectives glorieuses aux élèves les meilleurs.

Nos chances pour la France resteront des boulets tant qu’on ne les sélectionnera pas rigoureusement pour sortir du lot ceux qui ont des dispositions intellectuelles supérieures aux autres. Il doit bien y en avoir. Faisons des tests d’intelligence dès la primaire et séparons le bon grain de l’ivraie! Bref il faut faire tout l’inverse de ce qu’on fait. Les résultats du bac sont un magnifique contre exemple.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?