Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 24
Recent Posts by Frédéric Le Quer

La giletjaunisation ou la mort

Par lundi 9 décembre 2019 Permalink 6

Le mouvement social actuel a dépassé le cadre des retraites avec les manifestations du week-end à travers la France. Il est dans la giletjaunisation, soit dans une révolte fondamentale remettant en cause les fondements de la société. La majorité des français ne soutient pas spécialement les revendications corporatistes de tel ou tel, mais l'aide qu'elles apportent à la remise en cause du monde actuel. Emmanuel Macron et le gouvernement Philippe apparaissent pour ce qu'ils sont: des conservateurs dont la politique de changement dont ils se vantent, ne sert qu'à consolider les avantages de quelques uns en assurant le déclassement de tous les autres. Ils bâtissent pierre après pierre, chaque réforme depuis 2017 allant dans le même sens, une société tendant vers l'auto-entrepreneuriat, qui loin de favoriser l'initiative individuelle et la méritocratie, lamine toute espérance d'ascension sociale ou juste d'une vie douce. Le salarié est honni dans le monde macronien mais le travailleur indépendant est remisé au rang d'esclave taillable et corvéable à merci. Les français ont compris que l'exécutif ne tenait qu'à un fil et ce fil est une police qui s'éloigne petit à petit de tout esprit républicain pour se transformer en milice du pouvoir. Beaucoup de ses fonctionnaires en ...

Amédée Marcel-Clément (1873-?)

Par dimanche 8 décembre 2019 Permalink 1

Amédée Marcel-Clément est-il encore en vie? J'ironise, probablement est-il mort dans les années 20, mais le fait est que l'on sait très peu de chose sur cet artiste. Parisien, Marcel-Clément sera formé par Jean Jacques Henner, un peintre "officiel". Si sa carrière débute par des tableaux de scène de genre, dans les cafés par exemple, très vite la mer, les rivages marins, les bateaux, les retours de pêche, avec toujours cette lumière scintillante vont caractériser son travail au point d'arpenter les côtes de la Normandie à la Méditerranée en passant par l'Atlantique. Marcel-Clément s'achètera d'ailleurs une maison à Dinard. Il n'est absolument pas un peintre maudit. L'état acquiert plusieurs de ses œuvres à partir de 1911. Il expose même en Angleterre et en Ecosse juste avant la première guerre mondiale. Bien que ses toiles aient un aspect monochrome, il "excelle en particulier dans le rendu des reflets sur l'eau miroitant à l'infini au crépuscule ou sous un clair de lune" dixit La Gazette Drouot. Et aujourd'hui Amédée Marcel-Clément plait aux amateurs d'art. Signalons ces derniers temps une vente du 26 juin 2019 chez Tessier Sarrou ovv, cabinet Ottavi expert, en une, "Barque de pêche voiles déployées à l’approche d’une grève", ...

Droit de préemption à l’hôtel Drouot

Par samedi 7 décembre 2019 Permalink 1

Une amusante anecdote s'est déroulée jeudi dernier à l’hôtel Drouot lors d'une vente cataloguée généraliste de la maison Kahn & Associés. La vacation commençait comme habituellement par les livres, les cartes géographiques et les gravures. Ce moment intéresse particulièrement les libraires parisiens. Si dans les ventes courantes ils se bagarrent entre eux, debout, devant, empêchant la salle de voir quoique ce soit des lots pour éviter ainsi la concurrence des particuliers, les belles ventes, même au sous-sol, celle-ci était salle 14, offrent la possibilité à tout à chacun d'enchérir sans que ces professionnels ne puissent trop s'immiscer dans le jeu et ainsi le fausser. Bref, le lot 9, en une, était désigné ainsi: Mr de LOZIERER D'ASTIER - Plan de Monaco avec une légende des noms particuliers de chaque pièces de la fortification - Aquarelle sur papier signée et datée le 22 octobre 1710 - 83 x 58 cm. (tâches, pliures, trous). L'estimation proposait une fourchette de prix entre 300 et 600 €. Le commissaire priseur commence tranquillement à 100, 150, 200 € et alors un libraire, monsieur relativement âgé qui doit hanter Drouot depuis des décennies, fait un jump. Qu'est ce qu'un jump? Vous entends-je déjà me demander. C'est porter ...

La mobilité en exergue

Par vendredi 6 décembre 2019 Permalink 1

La grève de plus d'un salarié sur 2 à la SNCF entraîne un trafic très très perturbé. A la RATP, RER et métros ne roulent pratiquement pas à par pour les lignes automatisées. Air France, Transavia et Ryanair annulent des vols ce vendredi. Un appel est lancé par un syndicat pour une grève des aiguilleurs du ciel jusqu'à samedi. Il y a un an les gilets jaunes bloquaient quelques dépôts de carburant à travers la France. Cela dura de manière "perlée" plusieurs mois. Cette année, si des dépôts sont bloqués, 7 des 8 raffineries en France sont en plus à l'arrêt ce qui provoque pour le moment la rupture totale de carburant dans 241 stations et la rupture partielle dans 396 stations. Le collectif écologiste Extinction rébellion (XR) a vandalisé ce 5 décembre 3 600 trottinettes électriques mettant en cause leur production énergivore. L'opération a été menée à Paris (2 020 engins mis hors d'usage selon XR), Lyon (1 500) et Bordeaux (90). Toutes ces actions ont un point commun: l'atteinte à la mobilité des personnes. A la fois des campagnes contre le fait de se déplacer ne cessent d'être menées au point de laisser dans les esprits une empreinte négative ...

L’assemblée nationale est fermée

Par jeudi 5 décembre 2019 Permalink 5

Le 23 juin 1789, le député Mirabeau s'exclame: "Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes". Le roi a répondu "Qu'ils restent". La révolution française allait commencer. Ce 5 décembre 2019, c'est avec une belle unanimité que les parlementaires ont décidé de ne surtout pas siéger. Tout est bouclé au palais Bourbon. Nul âme qui vive. Les élus du peuple craignent de voir celui-ci de trop près. Emmanuel Macron n'a aucun besoin de leur interdire de se réunir, d'eux-mêmes ils en viennent à cette conclusion. Les remugles d'une représentation populaire faillie n'empesteront pas aujourd'hui. Les députés sont partis se planquer. La capitale peut s'enflammer, ils ne risquent rien et n'interviendront pas. Depuis qu'un jour de colère quelques individus plus remontés que les autres s'étaient introduits dans le ministère de Benjamin Griveaux qui, de peur, comme un rat, s'était enfui par les égouts, les consternants rejetons de notre ersatz de démocratie prévoient à l'avance les meilleurs moyens de ne pas se colleter à la populace déchaînée. Ces élus, lucides il faut leur reconnaître cette qualité, n'ont plus l'illusion de représenter qui que ce soit à part eux-mêmes. Vautrés dans les privilèges que ...

Demain, 5 décembre

Par mercredi 4 décembre 2019 Permalink 1

Il faut giletjauniser la journée du 5 décembre. Voilà le véritable enjeu de la victoire. C'est le seul. La mobilisation syndicale ne peut être qu'un moyen, les dirigeants syndicaux participant au système, bénéficiant du système. Le pouvoir sait bien les faire rentrer dans le rang. Pour renverser la table, la solution est d'aller au-delà, bien au-delà d'une contestation catégorielle pour une histoire de retraite qui, de toute manière dans les conditions actuelles, n'est pas pérenne mathématiquement. C'est toute la société et le partage des ressources qui sont à changer. Le 5 décembre doit se situer dans la continuité du mouvement des gilets jaunes. Mais la répression a débuté. Les médias ne cessent de diviser la société en deux entre les grévistes et les non grévistes pour qui l'action des premiers serait un calvaire comme si, in fine, les intérêts de tous n'étaient pas les mêmes. Et le gouvernement, et les élus locaux dans leur "grande générosité", main dans la main, d'avoir l'air de se porter, tout éplorés au chevet des citoyens victimes parce qu'il est tactiquement bon de fabriquer une classe de martyres en divisant le peuple pour le mieux maîtriser. La propagande a donc lancé les hostilités de manière insidieuse ...

Ces chères pensions de retraite

Par lundi 2 décembre 2019 Permalink 5

La cause des pensions de retraite devrait jeudi rassembler derrière elle un grand nombre de français. Le gouvernement déclare que sa réforme est le seul moyen de pérenniser notre système de retraite par répartition. Ce n'est pas complètement faux. Moins les gens percevront plus il sera aisé aux générations futures de leur remettre leur pension. La question qui se pose est de savoir si le système par répartition est le bon puisqu'il défie la pyramide des ages et les taux de chômage. Quand Delevoye affirme qu’"il faudra 50 millions de populations entre guillemets étrangères pour équilibrer la population active en 2050, en Europe", il est incontestable que le continent s'y emploie déjà. Si la France maintient sa retraite par répartition, que croyez-vous qu'il adviendra? Dans les conditions actuelles le travailleur ne cotise que pour 8 ans de retraites s'il part à 65 ans (chiffres blog Bruno Bertez). Donc après 73 ans soit il faudra l'euthanasier, soit le système s'effondre. La troisième solution, celle qu'envisage Delevoye, est de faire entrer toute l'Afrique en espérant que les immigrés arrivent à s'auto employer, à créer par eux-mêmes de la richesse grâce à notre système économique et nos infrastructures. En admettant qu'ils en soient ...

Olive, Jean-Baptiste (1848-1936)

Par dimanche 1 décembre 2019 Permalink 1

Les peintres de la Méditerranée sont légions. Jean-Baptiste Olive est l'un d'entre eux et certainement pas le moindre. Natif de Marseille, la mer, les rivages et la lumière du midi représentent les ingrédients de sa peinture dans laquelle les humains ne sont que de simples silhouettes tout juste ébauchées. Olive est avant tout un immense coloriste. S'il vit une grande partie de sa vie à Paris, il séjourne régulièrement dans son appartement de la Canebière où il travaille jusqu'à 88 ans à peaufiner ses nombreux panneaux. L'artiste n'est pas rare du tout dans les salles des ventes de France et de Navarre. Toutes les vacations consacrées aux peintres du sud ont leur Olive, beaucoup de celles consacrées à l'art moderne aussi. Les résultats sont variables et comme avec tous ces petits maîtres, la qualité des œuvres est un peu irrégulière. Les prix font alors les montagnes russes! Apprécions, en une, cette vue du domaine des calanques, une huile sur toile, 122 x 97 cm, intitulée "Calanques d'En-Vau", qui le 30 mars 2019 chez André Meyzen ovv à Narbonne fit 41 480 €. Ci-dessous, dans une veine plus Félix Ziem, si j'ose dire, l'huile sur panneau intitulée "Bateaux à voile, port de Marseille ...

Ismael de la Serna

Par samedi 30 novembre 2019 Permalink 1

Picasso se serait écrié en découvrant les œuvres d'Ismael de la Serna: "Enfin un vrai peintre! Aussi grand que Juan Gris". Bel adoubement pour cet ami d'enfance de l'écrivain Gabriel Garcia Lorca. Dès les années 20, Paul Guillaume, le marchand d'art de Modigliani, Matisse ou Picasso organise à Paris une exposition de 50 de ses tableaux. La capitale française marque véritablement Ismael de La Serna avec une consécration au musée du Jeu de Paume en 36 et grâce aussi à sa participation au pavillon espagnol à l'Exposition internationale de Paris en 1937. L'artiste est reconnu internationalement pour son travail cubiste, surréaliste et abstrait. Mais hier ce qui a intéressé la salle 6 de l’hôtel Drouot lors d'une vente organisée par Drouot Estimation, est une oeuvre de jeunesse. La scène de genre très figurative en une. Trois enchérisseurs au téléphone se sont longtemps battus. Deux jusqu'à 45 000 € puis un troisième, un outsider comme ils aiment dire dans les ventes aux enchères pour un intervenant de dernière minute, a proposé 46 000 € en espérant décourager tout le monde mais l'un des deux premiers téléphones a dit 47 000 et a remporté la mise. 47 000 € soit frais compris 58 ...

Black Friday

Par vendredi 29 novembre 2019 Permalink 1

La campagne de presse anti Black Friday bat son plein face à un consommateur effaré! Nos médias lui expliquent de payer plus cher demain ce qu'il pourra avoir moins cher aujourd'hui. Le bien de la planète fait le désespoir de son portefeuille. Comme d'habitude d'ailleurs. Ne somme-nous pas toujours taxés un peu plus sous prétexte de "développement durable"? Encore une fois, le réchauffement climatique est la faute du citoyen. Irresponsable, avare, sale et profiteur, lui qui souffre tant de la globalisation, ne doit absolument pas se risquer à saisir les quelques miettes d'opportunité qu'elle lui offre parcimonieusement. C'est encore trop. Le travailleur français voit petit à petit son système social s'aligner sur le moins disant mondial à cause d'un système néolibéral pourri jusqu'à la moelle uniquement formé pour avantager les riches aux dépens de tous les autres. Le travailleur français est mis en concurrence avec la terre entière pour améliorer toujours plus son rendement et par conséquent la profitabilité de l'entreprise. Le travailleur français est relégué chez lui, en France, derrière celui venu d'ailleurs à cause de ses prétentions salariales forcément plus élevées que celui qui n'en a pas! Et il ne dit presque rien acceptant passivement, sclérosé par la ...


Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 44
Recent Comments by Frédéric Le Quer


    Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 55
    No comments by Frédéric Le Quer
    Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 55
    yet.