Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 24
Recent Posts by Frédéric Le Quer

Eric Dupond Moretti

Par mardi 7 juillet 2020 Permalink 1

Eric Dupond Moretti aime tant la tauromachie qu'un bâtonnier l'a surnommé un jour acquitador. Chacun appréciera au passage le gout répugnant des dirigeants actuels, Macron en tête bien sûr, pour le mal être animal et le clientélisme abject du président de la république qui facilite ces criminelles activités. Mais revenons à nos moutons! De ce sobriquet, il y avait qu'un pas pour que l'avocat fut appelé "acquittator", ce qu'il advint inévitablement compte tenu de ses incontestables succès dans les cours de justice. Son truc est de ridiculiser les victimes et de s'insurger contre les procès faits à ses clients sur les réseaux sociaux , dans les médias ou la place public sans que ça ne l'empêche évidemment d'utiliser la même technique! Son moment le plus décrié est surement sa défense d'Abdelkader Merah où il trouve le moyen de larmoyer sur la mère de celui-ci qui avait perdu un enfant, le fameux Mohamed Merah, tué pourtant bien trop tard par la police! La communauté juive et les français qui ont encore deux onces d'honnêteté intellectuelle ont apprécié! Les excès de Dupond Moretti qui l'ont rendu très médiatique, le conduisent à devenir maintenant Garde des sceaux, ministre de la Justice,  malgré ce qu'il pensait de cette suggestion il y ...

La ligue de défense noire africaine

Par lundi 6 juillet 2020 Permalink 1

"On ne naît pas noir, on le devient", entendais-je ce matin dire l'animatrice de France Culture qui n'avait pas les yeux en face des trous, paraphrasant Simone de Beauvoir. La ligue de défense noire africaine revendique, elle, de manière ambiguë, certes, le fait de naître noire. Le jeune collectif devient par son racialisme un brin obscurantiste, une sorte d'excroissance malsaine à la négritude d'Aimé Césaire définie par Léopold Sédar Senghor comme "l’ensemble des valeurs culturelles du monde noir, telles qu’elles s’expriment dans la vie et les œuvres des Noirs". Donc hormis pour un monde occidental blanc complètement déphasé et aussi hypocrite, la couleur de peau est l'évidence la plus incontournable avec laquelle il faut faire. Mais alors que Césaire, Senghor, Joseph Zobel, Euzhan Palcy et bien d'autres font référence à la fierté de la culture noire en Afrique ou aux Antilles et l'alimentent, la ligue de défense noire africaine se place délibérément dans la confrontation avec les blancs. Au lieu de considérer sa négritude dans une acception mature ignorante d'autres civilisations et glorifiant ce qu'il y a de plus essentiel dans la sienne, la ligue de défense noire africaine se complaît dans une sorte de plainte mettant en exergue le malheur ...

Emile Schuffenecker (1851-1934)

Par samedi 4 juillet 2020 Permalink 1

Emile Schuffenecker est au commencement le collègue de bureau de Paul Gauguin. C'est un peu court mais tout à coup s'ouvre le monde de l'impressionnisme, du post-impressionnisme et des liens plus ou moins étroits qui liaient de nombreux artistes désormais célèbres. Les deux hommes se sont connus quand ils travaillaient dans la finance. Ensuite, durant leur carrière de peintre ensemble à Pont Aven, par exemple, Schuffenecker a bien souvent financé Gauguin, ne serait-ce que pour ses voyages à Tahiti. La mise en relation d'Emile Bernard et de Gauguin est aussi due à Schuffenecker. Mais à ce dernier, il est aussi possible d'accrocher Pissaro qui avait d'ailleurs une piètre estime des talents artistiques de son cadet pourtant reçu premier au concours d'enseignement du dessin mais qui refusa qu'il expose au salon des indépendants en 1883 malgré le soutien de Manet. Le problème de Schuffenecker est qu'il n'a pas de style propre. Comme une éponge il s'imprègne de celui des génies qu'il côtoie sans arriver vraiment à le personnaliser. Peut-être, par manque de confiance en lui les étudie-t-il trop au point de connaitre par cœur la peinture de Van Gogh, au point que les médias firent passer Schuffenecker pour un faussaire. Il n'y ...

Castex arrive, Eric Zemmour part

Par vendredi 3 juillet 2020 Permalink 1

Eric Zemmour quitte apparemment l'émission "Face à l'info" sur CNews animée par Christine Kelly. ça me concerne plus que l'arrivée de Jean Castex comme premier ministre en remplacement d'Edouard Philippe. Un premier ministre de plus! On pense à Jacques Prévert, "Louis I Louis II Louis III Louis IV Louis V Louis VI Louis VII Louis VIII Louis IX Louis X (dit le Hutin) Louis XI Louis XII Louis XIII Louis XIV Louis XV Louis XVI Louis XVII Louis XVIII et plus personne plus rien... qu'est-ce que c'est que ces gens-là qui ne sont pas foutus de compter jusqu'à vingt ?" Nous des premiers ministres, on en a eu 24... Et alors? Mais quelqu'un qui ose encore ce soir dire à la télévision que le mot "république" est dorénavant prononcé pour ne pas avoir à dire "France", là on en a qu'un. Et ils ne veulent pas l'entendre tous ces cons qui nous gouvernent. Ce premier ministre comme ces prédécesseurs, comme le président de la république aura peur de dire France, peur de stigmatiser ceux qui ne sont pas français. La France signifie une tradition une culture, un peuple, une langue, une histoire. Et de ça ILS n'en veulent plus. Nos ...

Louise Abbéma revient à Drouot

Par jeudi 2 juillet 2020 Permalink 1

Lors de l'article sur Louise Abbéma ( https://politiqart.com/louise-abbema-1858-1927/ ), nous avions évoqué le tableau, en une représentant un autoportrait de l'artiste qui se peignait à coté d'un canon devant Paris en 1914, 1915. Celui-ci n'avait pas trouvé preneur à Drouot en 2014 et était à nouveau offert à la convoitise des amateurs d'art ce jour chez Beaussant-Lefèvre ovv toujours à Drouot mais dans une autre maison. Et bien dans une salle à moitié vide, distanciation sociale oblige, dans un hôtel Drouot un peu triste, ayant perdu apparemment les deux tiers de ses visiteurs journaliers, le tableau fut néanmoins bataillé entre internet et le crieur qui avait un ordre d'un de ses clients. Les enchères débutèrent à 200 € et finirent à 550 € ce qui correspond avec les frais à environ 700 €, soit grosso modo le prix de l'estimation ancienne, celle du jour étant de 400. Les 5 ou 6 années entre les deux présentations en salle publique avaient suffi à faire oublier l'oeuvre qui se vendit sans faire de miracle malgré le soutien de l'expert qui la trouvait très intéressante, mais compte tenu d'un marché exsangue, du sujet assez désuet et du peintre un peu démodé, à un ...

Agnès Buzyn devant les parlementaires

Par mercredi 1 juillet 2020 Permalink 1

On se sent mal à devoir tirer sur une ambulance. Même si elle m'émeut moins que la souffrance animale, la souffrance d'autrui émeut toujours un peu. Un peu seulement. Un certain mépris vis à vis d'Agnès Buzyn en audition devant les parlementaires finissait par gagner. Elle était complètement nulle. La peur, submergée qu'elle était par ses échecs répétés depuis quelques mois. L'impréparation, vue que cette séquence venait juste après sa campagne électorale à Paris. Ses fautes et ses regrets qui surement la hantent. Mais, en fin de compte, dans un genre peu glorieux, Agnès Buzyn ne s'est pas mal défendue en laissant ses questionneurs pantois. Elle était si brouillonne, elle bégayait tellement, elle omettait tant d'événements du commencement de l'épidémie, qu'elle devenait une proie trop facile. Après quatre heures d'audition, on se demandait comment quelqu'un de si peu susceptible de faire l'affaire, avait pu être choisi pour un poste de ministre d'une telle importance. Comme pour l'accident industriel de Rouen, son identification du risque sanitaire a été tardive et incomplète. Alors pourquoi Philippe, pourquoi Macron ont-ils gardé cette personne si longtemps à un poste de responsabilité? On se perd en conjectures mais sa prestation d'hier la dédouane, elle. Si les grands ...

L’affaire Fillon

Par mardi 30 juin 2020 Permalink 1

L'affaire Fillon vient de rendre son premier verdict. Dura lex sed lex, car l'histoire de la séparation des pouvoirs théorisée par Montesquieu ne tient pas une seule seconde sachant avant tout que l'Assemblée Nationale s'est portée dans le procès partie civile, l'institution elle-même, le pouvoir législatif, autorisant l'intrusion du pouvoir judiciaire Mais il est aussi pertinent de savoir que le délit d'emploi fictif peut être qualifié, comme la Chambre criminelle de la Cour de cassation l’a fait dans un arrêt du 30 mai 2001 (n°00-84102), de détournement de fonds publics (article 432-15 code pénal) si une dotation budgétaire permet le paiement d’une personne mise à disposition d’un parlementaire sans lui fournir aucun travail correspondant. Il est passible de 10 ans de prison et un million d’euros d’amende. Le bénéficiaire des fonds pourra également être poursuivi pour recel de détournement de fonds publics, recel normalement réprimé par cinq ans d’emprisonnement et 375.000 euros d’amende, mais qui peut être plus dur, aggravé (article 321-2 du code pénal) avec 10 ans de prison et 750.000 euros d’amende si "commis de façon habituelle ou en utilisant les facilités procurées par l’exercice d’une activité professionnelle". Le tribunal a donc été plutôt clément vis à vis des époux ...

Les écolos de Yannick Jadot ont gagné

Par lundi 29 juin 2020 Permalink 1

Les écologistes, du moins c'est ainsi qu'ils se considèrent, ont remporté les municipales dans les grandes villes françaises. Le confinement est passé par là. Le silence, l'absence de circulation, une nature qu'on a tous vu dans les starting-blocks pour récupérer ses droits donnent envie. ça n'augure rien de bon pour la consommation mais l'écologisme sincère ne peut être qu'une décroissance. Yannick Jadot et ses verts sont avant tout des socialistes mondialistes qui avancent masqués. Leur refus du nucléaire est consternant. Leurs éoliennes sont horribles et probablement dangereuses. Leur immigrationnisme est tout le contraire d'une politique écologiste. L'écologie passe par la diminution de la taille de l'humanité et en commençant par nous une diminution de notre population. Le déclin démographique devrait être pour les écolos le préalable à toute politique. Les nôtres veulent nous ramener la terre entière par idéologie droit-de-l'hommiste. Si la décroissance, passage nécessaire à toute politique écologique sincère, n'est pas forcément une diminution du pib par habitant si la population baisse, il ne peut y avoir d'écologie si la population augmente sauf à risquer une tiers-mondisation du pays. Hier les quelques citoyens qui ont bien voulu aller aux urnes ne pensaient pas à ça. Ils ont voté pistes cyclables, promenades, ...

Jules-Charles Le Bozec (1898-1973)

Par dimanche 28 juin 2020 Permalink 1

C'est pour concilier amour de la Bretagne, foi catholique et architecture que Jules-Charles Le Bozec fonde avec James Bouillé et Xavier de Langlais « l’Atelier Breton d’Art Chrétien » dont la raison d'être consiste à "s'inspirer de la tradition bretonne authentique (...) et la rénover dans un sens moderne en conformité avec l'esprit liturgique le plus pur". Ensemble ils construisent en 1935 la Chapelle Saint Joseph à Lannion. On doit au sculpteur Jules-Charles Le Bozec le Christ qui surplombe l'entrée. Ceux qui connaissent Saint Anne d'Auray apprécient aussi du même artiste le mémorial aux bretons morts pour la France durant la première guerre mondiale, un bas relief hommage de la "Bretagne à ses enfants". Jules-Charles Le Bozec a bien laissé sa trace dans sa région natale. En 1937, il réalise les sculptures de la chapelle de Koat-Keo à Scrignac dans le Finistère. En 1947, il sculpte dans le granit la statue de Notre Dame de Kerdro érigée à la pointe de Kerpenhir. Cet artiste qui commence sa carrière avec les seiz breur, s'attache à garder vivante l'âme bretonne de ses racines celtes à son catholicisme. La statue en chêne de Le Bozec, en une, "L'arracheuse de pommes de terre", 63,5 cm, qui ...

Mathilde Poulvelari (1876-1956

Par samedi 27 juin 2020 Permalink 1

Si l'art brut est une niche très intellectuelle de l'art moderne, l'art naïf en est une espèce de subdivision douteuse à l’esthétique qui, lorsqu'elle est hors norme, fait crier au miracle (le douanier Rousseau), mais qui bien souvent se révèle trop simpliste pour véhiculer une pensée élaborée. Mathilde Poulvari est entre les deux. L'artiste est une autodidacte plutôt décalée prétendant être venu à la peinture pas les esprits des maîtres anciens Velázquez, Goya et Rembrandt. Totalement dédaignée à sa mort, sans héritier, ni argent, cette bordelaise eut son atelier vendu à l'encan sur le pas de sa porte au prix des châssis! De très bonnes affaires furent faites ce jour là puisque Mathilde Poulvelari retrouve de nos jours, aux yeux des amateurs d'art, quelques lettres de noblesse. Citons le tableau en une, "Le char de la victoire", huile sur toile 100 x 73 cm, qui obtint à Marseille chez Leclère svv, le 3 décembre 2011, une enchère à 10 000 €. Faisons aussi état d'une vente à venir chez De Baecque & associés à Marseille le 30 juin 2020 où trois tableaux de l'artiste, Poulvelarie y est écrit avec un e à la fin, issus d'un collection d'art naïf seront présentés ...


Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 44
Recent Comments by Frédéric Le Quer


    Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 55
    No comments by Frédéric Le Quer
    Warning: Use of undefined constant CURRENT_THEME - assumed 'CURRENT_THEME' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/14/d358192936/htdocs/politiqart/wp-content/themes/BUZZBLOG-theme/loop/loop-author.php on line 55
    yet.