Auguste Chabaud (1882-1955)

Par dimanche 10 novembre 2019 Permalink 1

En peignant les gens et les paysages qui l’entourèrent à Paris, d’abord, au commencement de sa carrière puis en Provence, Auguste Chabaud sut construire une oeuvre à la fois empreinte de la modernité de son temps mais aussi ancrée dans la ruralité.

Ami de Matisse et de Derain, le fauvisme caractérise longtemps la peinture de l’artiste. Le succès vient vite. De son atelier à Montmartre, il saisit la vie nocturne parisienne avec des tons vifs et un dessin assez simple qui va néanmoins droit à l’effet recherché. Les cernes noires bien tracées dans ses toiles accentuent la force des couleurs. Chabaud séduit, qu’il s’intéresse aux filles de joie ou aux paysages des Alpilles où il s’installe définitivement à partir de 1919. Sa palette se réduit alors pour laisser une place de plus en plus importante au bleu profond qu’il choisit pour magnifier le cagnard.

En ce moment la cote d’Auguste Chabaud se porte particulièrement bien. Attention cependant, ce genre de petit maître a souvent une production irrégulière et des résultats élevés côtoient de nombreuses mises en vente de tableaux qui ne trouvent pas preneur. Notons aussi que l’artiste a aussi touché à la sculpture!

En une, “les filles en verts” de 1907, 81 x 65 cm, huile sur toile, trouva acquéreur chez Maison R & C à Marseille le 14 avril 2019 à 90 520 €. Ci-dessous la nature morte à la nappe à carreaux de 1908, une huile sur carton, était vendue par la même maison le 20 juin 2019 62 620 €.

Quittons le Paris de la Belle époque et signalons par exemple cette oeuvre plus tardive, “Le mas au bord de la mer”, 60 x 81 cm, qui s’échangeait chez Cannes Enchères ovv le 8 juillet 2017, 11 430 €.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?