Arrêt de l’immigration

Par mardi 31 août 2021 Permalink 1

Demander à haute voix l’arrêt de l’immigration en France devient enfin possible. Il y a moins de 5 ans une Marine Le Pen pas très au point s’était faite battre par Emmanuel Macron même sur ce sujet. La manière de présenter les flux migratoires de celui qui allait devenir président, avait à l’époque été bien perçue par la majorité des français. Maintenant qu’il est presque trop tard, maintenant que les citoyens commencent à percevoir la tragédie de leur disparition parallèlement à l’outrancier accueil d’étrangers, les français de souche commencent à s’inquiéter.

Le discours officiel n’est plus vraiment audible. L’appel de Macron à ne pas confondre les phénomènes migratoires et le terrorisme sonne faux comme la retape d’un bonimenteur. A se demander comment il a pu oser déclarer cela avant hier. Les ridicules euphémismes de Dupont Moretti font donc tache d’huile jusqu’à l’Elysée. Dans les faits, tous les plus dangereux terroristes des années 2010 quand ils n’étaient pas eux-mêmes immigrés, avaient des parents immigrés et n’étaient souvent français que grâce au droit du sol.

L’effrayante délinquance actuelle est dorénavant assimilée avec raison à un terrorisme. Plus besoin d’entendre un type crier Allah akbar en perpétrant son méfait. Chacun a compris que des ennemis de l’intérieur représentaient une menace pour la vie quotidienne par leurs vols, par leurs violences gratuites, simplement par leur volonté d’ignorer les règles de la vie en société. Tout le monde sait bien que jamais le comportement de certains maghrébins en France ne serait imaginable dans leur pays d’origine. C’est un djihad qui se donne des allures d’une banale criminalité, mais c’est bien un djihad. S’il ne fallait citer qu’un indice, ce serait de constater les énormes difficultés qu’ont les filles à se franciser.

Face à la bien pensance médiatique qui n’a pas dit son dernier mot, Cnews ou Valeurs actuelles, des sites, des blogs, des vidéos sur internet, les réseaux comme Facebook ou Twitter même à leur corps défendant offrent aux citoyens le droit de penser le réel, le droit de voir et comprendre ce qu’ils vivent au quotidien et c’est bien pour ça qu’ils sont tant fustigés. Il en résulte que l’arrêt de l’immigration est une demande centrale, un arrêt sans haine mais un arrêt ferme pour avoir une chance de retrouver son pays, pour avoir une chance de transformer en français les étrangers qui sont là.

L’économie n’est plus rien depuis la crise de 2008 et la magic money. Tout est devenu culturel. Les élections de 2022 le démontreront à travers le regard qui sera posé sur l’immigration.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?