Antiphonaire

Par mercredi 5 décembre 2018 Permalink 1

L’antiphonaire est un livre liturgique, recueil de chants sacrés rassemblant des partitions. Son format est important pour être lisible des chanteurs composant le chœur. Chaque église, chaque cathédrale possède le sien car “qui bien chante, deux fois prie” comme le déclare Saint Augustin et les offices catholiques laissent une large place aux parties chantées. Mais l’antiphonaire ne rend pas seulement grâce à Dieu par la musique. Ses illustrations et son riche ornement sont aussi une manière de le célébrer.

La maison de vente Leclere présentait hier dans une vacation dédiée aux livres, une page d’antiphonaire manuscrite, (photo en une) sur parchemin du XVIe ou XVIIe siècle (56 x 38 cm). Les antiphonaires ont souvent été dépecés pour qu’il en fut tiré un meilleur prix. La modeste estimation autour de 1000 € fut pulvérisée et la page se vendit plus de 80 000 € poussée par 3 acheteurs potentiels! La description du catalogue vante au recto la lettrine richement enluminée entre la figure divine, le décor végétal et la présence de paons, oiseau symbole d’immortalité et signale au verso une lettrine rubriquée en rouge, bleu et or. L’ensemble sur fond de feuille d’or.

Ce résultat un peu étonnant, en tout cas pour l’expert, n’est certainement pas dû aux ventes précédentes concernant ce type d’oeuvre d’art. Le 25 juin 2017 l’antiphonaire in-piano (70 x 50 cm), ci-dessous, chez Osanat ovv à Fontainebleau, composé de 245 feuillets de parchemin ne trouva pas acquéreur sur la base d’une estimation basse à 10 000 €.

En 2014 dans la même maison de vente, ci-dessous, un exemplaire italien (51 x 37 cm) utilisé vraisemblablement dans un couvent franciscain, de 374 pages sur parchemin, reliure d’origine fit 25 000 € le 30 mars 2014.

Frédéric Le Quer