André Sornay (1902-2000)

Par samedi 3 février 2018 Permalink 2

André Sornay est un designer lyonnais qui marque les arts décoratifs particulièrement dans les années 20-30. Succédant très jeune à son père marchand de meubles, il renouvelle l’entreprise familiale tournée, jusque là, vers la copie d’ancien. Inventif et rigoureux, André Sornay crée un mobilier discret mais très singulier avec des lignes géométriques faites de bois travaillés avec raffinement. Dessinateur et concepteur, il s’entoure d’une équipe d’artistes modernistes dont quelques uns comme Michel Zadounaiski (ferronnerie) ou Claudius Linossier (dinanderie)sont de nos jours très reconnus. Bien sûr, les courants issus du Bauhaus et de De Stijl l’influencent mais sa nouvelle technique d’assemblage pour laquelle il dépose un brevet en 1933 marque particulièrement les créations de la maison Sornay: le cloutage avec l’alignement des clous qui participe de la décoration des meubles.

Et maintenant sa cote! La paire de fauteuil en acajou en une (image d’un seul), 89 x 53 x 48 cm vendue le 27 juin 2012 à Lyon chez Chénu-Bérard-Péron svv fit 9840 €, alors que celle en acajou et palissandre, h 87 cm, ci-dessous fit environ 7500 € le même jour au même endroit.SAM_6141

Pour 9840 €, les deux fauteuils club ci-dessous, 80 x 70 x 64 cm étaient vendus le 23 mai 2013 chez Conan Lyon rive gauche svv.SAM_6138

Signalons l’ingénieuse table à jeu en acajou clouté 75 x 81 x 81 cm avec système de tablettes rétractables à chaque bout et plateau pour poser les verres qui toujours à Lyon le 27 juin 2013 partit pour environ 10 000 €.SAM_6139

Enfin pour illustrer la technique d’André Sornay à propos de l’alignement des clous, mentionnons la série de six chaises ci-dessous qui encore à Lyon, chez Chenu-Bérard-Péron svv, fut adjugée le 28 mai 2015, 12 915 €.SAM_6140

Frédéric Le Quer