Amédée Marcel-Clément (1873-?)

Par dimanche 8 décembre 2019 Permalink 1

Amédée Marcel-Clément est-il encore en vie? J’ironise, probablement est-il mort dans les années 20, mais le fait est que l’on sait très peu de chose sur cet artiste. Parisien, Marcel-Clément sera formé par Jean Jacques Henner, un peintre “officiel”. Si sa carrière débute par des tableaux de scène de genre, dans les cafés par exemple, très vite la mer, les rivages marins, les bateaux, les retours de pêche, avec toujours cette lumière scintillante vont caractériser son travail au point d’arpenter les côtes de la Normandie à la Méditerranée en passant par l’Atlantique. Marcel-Clément s’achètera d’ailleurs une maison à Dinard. Il n’est absolument pas un peintre maudit. L’état acquiert plusieurs de ses œuvres à partir de 1911. Il expose même en Angleterre et en Ecosse juste avant la première guerre mondiale. Bien que ses toiles aient un aspect monochrome, il “excelle en particulier dans le rendu des reflets sur l’eau miroitant à l’infini au crépuscule ou sous un clair de lune” dixit La Gazette Drouot.

Et aujourd’hui Amédée Marcel-Clément plait aux amateurs d’art. Signalons ces derniers temps une vente du 26 juin 2019 chez Tessier Sarrou ovv, cabinet Ottavi expert, en une, “Barque de pêche voiles déployées à l’approche d’une grève”, huile sur toile signée en bas à gauche et contresignée au dos, 60 x 118 cm, qui fit 17500 €. Ci-dessous, chez les mêmes, “Petites vagues au soleil, huile sur toile signée en bas à droite, titrée et signée au dos, 46 x 61 cm fut adjugé 13125 €.

Terminons avec ce “Soir de Cancale”, ci-dessous, proposé par Rennes enchères ovv le 4 février 2019, huile sur toile, 60 x 92 cm qui atteignit 16125 €.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?