Afghans, go home!

Par mardi 24 août 2021 Permalink 1

Ils sont venus, ils sont tous là, venus des montagnes afghanes, ils vont mourir les français ê ê ê… En chantant, faites le ê, ê, ê un peu bêlant, ils aiment bien le mouton là-bas… Il n’y a pourtant pas de quoi rire. Mais dans la tragédie à venir, la dérision devient un moyen pour faire passer la pilule, elle se fait catharsis.

En écrivant ces mots, je me rends bien compte que je pars battu. J’ironise sur une situation dramatique qui fera que des passants, un jour, dans la rue, auront le malheur de croiser en France un type avec un grand couteau qui les décapitera parce qu’ils ne sont pas musulmans. Aucune illusion à avoir. ça arrivera. Le pouvoir actuel en a décidé ainsi. Les médias en ont décidé ainsi. Des ONG criminelles en ont décidé ainsi. L’église en a décidé ainsi. Parce que c’est soi-disant humain, dixit Darmanin, de sauver des gens qu’on connait ni d’Ève ni d’Adam pour leur permettre d’imposer leurs us et coutumes chez nous. Et pour nous, Darmanin, c’est humain ça?

Il faut voir les images de ces afghans qui arrivent à l’aéroport de Roissy! A chaque fois une femme dont on ne voit rien tant elle est voilée, avec au moins deux mouflets, entourées de 5 ou 6 bonhommes jeunes vêtus comme là-bas. ça promet! Le pire, et c’est certain, est qu’il n’y a même pas une femme pour 5 ou 6 hommes. Ce sont les images de la télé. Elles ne sont pas là pour nous montrer la réalité, juste pour faire accepter une situation à laquelle la majorité d’entre nous dirait non. La démocratie d’aujourd’hui c’est faire passer les vessies pour des lanternes. Difficile de dire que la méthode est mauvaise; si les gens ne votent plus et que beaucoup ne voient de changements possibles que par l’insurrection populaire, Macron, malgré tout, continue à faire ce qu’il veut.

En tout cas, la menace n’a pas tardé à se révéler au grand jour. 5 afghans fraîchement atterris sont sous la surveillance de la DGSI et l’un d’entre eux se rit déjà de ce que la loi française lui impose mollement. On le comprend, notre justice ne fait peur à personne… Logiquement ces gens devraient prendre le premier avion en partance pour Kaboul. Mais non. Rien. Dans un ou deux ans ils écoperont éventuellement d’une obligation bidon de quitter la France, la fameuse OQTF. ça les fera marrer et pour fêter ça, ils trouveront bien un prêtre à trucider!

Triste pays que le nôtre où les citoyens se font attaquer, voler, violer, tuer par complaisance, pour rester politiquement correct, pour ne pas passer pour raciste, pour ne pas être qualifiés d’islamophobe. Et rappelons-nous enfin! l’Afghanistan était une colonie britannique, mais à Calais la police française va maintenant forcer les migrants afghans à rester chez nous où ils n’ont rien à faire au lieu d’aller en Angleterre comme ils le veulent. Nos dirigeants sont-ils des salauds ou des cons?

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?