Affaire Mc Kinsey

Par vendredi 1 avril 2022 Permalink

« Ils disent tout et n’importe quoi », « Moi je vois un tandem qui arrive clopin-clopant, qui dit tout et son contraire, qui reste en tout cas convaincu par les mêmes idées, diviser le pays »,  « Collectivement, j’ai moins entendu dire qu’elle (MLP) est d’extrême droite. Les gens l’ont banalisée, ont détourné le regard, on dit : c’est plus sympathique… alors il ne faut pas s’étonner »

Ces quelques phrases d’Emmanuel Macron à Fouras vont-elles relancer sa campagne? Critiquer Marine Le Pen et Eric Zemmour parce qu’ils diraient “n’importe quoi” demanderait à être un peu étayé sinon c’est un peu court et comme un enfant on y répond par “c’est celui qui le dit qui est”! L’expression “clopin-clopant” est ridicule, sans le moindre fond intellectuel ou programmatique. Affirmer que Zemmour et Le Pen disent “tout et son contraire” de la part de l’apôtre du “en même temps” est fort de café. Enfin leur reprocher de diviser le pays alors que depuis une semaine toutes les nuits, les banlieues s’enflamment, relève de la pire mauvaise foi.

Mais nos médias ne trouvent rien à redire aux piètres allégations du président. Certes Mathieu Bock-Côté l’a critiqué sur Cnews mais en prenant “soin” assez lâchement d’expliquer préalablement qu’il y avait matière à critiquer Zemmour et Le Pen mais pas comme ça. En déduire, autrement, mieux que ça. Si la chaîne Cnews et Christine Kelly sont regardées, c’est dans l’espoir d’entendre une opinion politique alternative et non pas du France Inter light. Bref passons! Plus la campagne avance, plus Cnews abandonne ceux qui l’aimaient!

Si l’argent d’Emmanuel Macron dans les paradis fiscaux est surement trop banal dans leur milieu pour être mis en exergue, l’affaire Mc Kinsey est un brûlot.

  • la crise du Covid n’a pas vraiment été gérée par Emmanuel Macron et son gouvernement, mais par la société McKinsey, un cabinet de conseil américain.
  • l’argent du contribuable a été jeté par la fenêtre pour rémunérer très grassement cette société américaine et cette société rémunérée par nos impôts refuse de payer les siens en France.
  • En 2017, Emmanuel Macron a fait travailler McKinsey gratuitement pour sa campagne et a retourné l’ascenseur par ce contrat mirifique concernant la crise sanitaire payée avec l’argent de l’état

Avec ça, y a-t-il matière à une énième fois critiquer Zemmour et Le Pen ou à se scandaliser du kleptocrate au pouvoir? Qu’attendent les médias pour nous informer alors qu’il y a 5 ans ils savaient tout du coût d’un costard chez n’importe quel tailleur de Londres ou d’ailleurs?

Il ne faudrait pas grand chose pour qu’Emmanuel Macron échoue à la porte d’un second mandat. Il est mauvais, incontestablement mauvais. Sa politique étrangère est désastreuse: Mali, contrats d’armements, anticipation de la guerre en Ukraine, ou simplement son image à l’étranger très altérée. Sa politique à l’intérieur nous mène tout droit vers la partition du territoire français. Enfin sa politique économique fait de nous le pays le plus endetté d’Europe à l’heure où l’inflation sur un an est à 4,5%.

Mais citons à nouveau Hannah Harendt dont les sentences éclairent sur ce qui se passe pendant cette campagne présidentielle: “La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat”.

Et aucun fait avéré ne fait l’objet de débat dans notre simulacre de démocratie française…

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?