Adolphe Jourdan (1825-1889)

Par dimanche 8 mai 2022 Permalink

Le musée de Nîmes, ville où naît et meurt Adolphe Jourdan, possède une dizaine d’œuvres de l’artiste. Son père Jules était un bon peintre, le fils le dépassa avec des portraits et des scènes de genre qui plurent aussi bien en Europe qu’aux Etats-Unis. Ce peintre néoclassique eut une amitié durable avec Paul Gauguin qu’il rencontra en 1866 à Pont Aven. Quant à Van Gogh, il écrit à son frère Théo en 1874 une liste de ses peintres préférés et dedans se trouve Adolphe Jourdan.

Décidément ces grands maîtres, ces grands révolutionnaires de l’art, n’étaient pas hostiles à l’académisme par principe! Quelqu’un comme Jourdan “s’inscrit dans la grande tradition des peintres qui ont étudié à l’école des Beaux-Arts et qui ont perpétué, notamment sous le Second Empire, l‘excellence du métier ingresque aussi bien au niveau du dessin que du coloris” (Fiche détaillée concernant le tableau en une).

Adolphe Jourdan fit donc une belle carrière honoré partout ce qui ne m’empêcha pas, pour des raisons financières, d’être employé par un marchand d’art pour réaliser des copies d’œuvres maîtresses comme celle par exemple de “La naissance de Vénus” d’Alexandre Cabanel qu’on confond parfois avec l’original!

Les collectionneurs continuent de nos jours à aimer Adolphe Jourdan, mais il est rare et cher dans les salles de vente. Il y a quelques jours à Drouot (22/4/2022), chez Gros et Delettrez, le tableau en une dont on vient de citer un extrait de la fiche détaillée, (175 x 115 cm, 215 x 150 cm avec cadre) exigea pas loin de 25 000 € à l’amateur qui l’acheta. Chez Christie’s le 11 février 1997 le tableau “Les secrets de l”amour”, ci-dessous, 106 x 78 cm, trouva preneur à New York pour plus de 49 000 €.

Pour finir un dessin, enfin deux dessins qui font penser à Carpeaux et son célèbre “pêcheur à la coquille”, qui ne connurent pas le même succès en vente publique, allez savoir pourquoi… Le premier chez Christie’s (25 x 16 cm) récolta à Londres en 2004 environ 1500 € alors que l’aquarelle de la même dimension présentée à Drouot en 2019 par la maison Daguerre ne trouva pas preneur avec une estimation basse à 400 €…

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?