1er mai: un succès fou

Par mercredi 1 mai 2019 Permalink 7

Avec les gilets jaunes, j’ai un succès fou, pourront chanter les syndicalistes en mal de récupération. ça faisait plus de 20 ans qu’ils n’avaient pas connu une telle foule pour un 1er mai. Quel monde! Et ceci malgré la fumée des gaz lacrymogènes qui empuantirent tout le parcours. La police s’en est donnée à cœur joie, sans retenu, odieusement, exagérément. Et pourtant il n’y a pas eu beaucoup de casse. Un pare brise de camion de CRS à Montparnasse. Quelques vitrines de magasin qui se comptent sur les doigts des 2 mains. La Closerie des Lilas était gardé comme s’il s’agissait de l’Elysée. Ouf, nos intellectuels de gauche vont pouvoir y aller dîner ce soir. Des feux allumés par ci par là. Mais les flics avaient peur. Indéniablement. La pression de leur hiérarchie doit être terrible. Et ça leur fait faire des bourdes comme celle du boulevard de l’Hôpital où croyant bien faire un petit groupe de CRS avec leurs camions ont voulu prendre en tenaille des manifestants mais ne surveillant pas leurs arrières, ce sont eux qui étaient dans le guêpier avec des gilets jaunes et des black blocs qui les encerclaient. J’entends encore leur chef gueuler comme un âne après ses hommes! La foule ne les attaqua pas pour autant et les flics reculèrent piteusement sur plusieurs centaines de mètres pour retrouver les leurs. La retraite de Russie!

Les gilets jaunes ne sont décidément pas fatigués. Plus ça va, plus la situation devient intenable pour Macron. L’avenir sera insurrectionnel.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?