La crise migratoire à son paroxysme

Par Vendredi 22 juin 2018 Permalink 1

La proposition d'expulser d'Allemagne tous les demandeurs d’asile déjà enregistrés dans un autre pays européen a été mise sur la table par le ministre de l'intérieur Horst Seehofer. Dans ces conditions, le mini sommet européen à venir sur l'immigration apparaît de plus en plus comme un gag. Non seulement l'Union Européenne est très divisée, le groupe de Visegraad n'y participant pas, mais dans le sein du gouvernement du pays le plus important de l'UE, Merkel et le bavarois Seehofer (CDU) envisagent la crise migratoire de manière totalement opposée. Le risque de voir la gouvernement Merkel sauté si ce n'est dans les jours à venir, du moins à l'automne prochain après les élections en Bavière où la CDU est en train de se faire déborder par l'AfD, n'est plus du tout une hypothèse d'école. Dans cette affaire européenne, les gouvernements français et espagnols jouent le rôle des ravis de la crèche! Avec eux tous les habitants des pays pauvres peuvent entrer en Europe et tant pis pour les européens qui n'auront qu'à se pousser. L'histoire des étudiants espagnols relogés ailleurs pour laisser la place aux migrants de l'Aquarius en dit long! Mais face à eux un front s'organise. Le groupe de Visegrad, ...

La justice libère les trafiquants

Par Jeudi 21 juin 2018 Permalink 2

Nous nous inquiétions de le déliquescence des services publics au travers le stress du personnel hospitalier et du manque de soin des patients.  ( https://politiqart.com/hopital-les-medecins-souffrent-les-patients-crevent/ ) et ( https://politiqart.com/lhopital-en-pleine-crise-de-nerf/ ). Aujourd'hui notre justice à flux tendu victime d'un grain de sable se ridiculise. Le grain de sable, c'est le juge malade. Le ridicule correspond à la libération de 12 trafiquants de cannabis, cocaïne et héroïne. Comme il était impossible de juger ces gens le jour prévu à cause de la maladie du juge, comme ce jour était pour des raisons procédurales pratiquement leur ultime journée de détention, comme il était impossible de trouver un juge remplaçant au pied levé, le procès des délinquants présumés a été reporté sine die. Ils paraîtront libres devant la cour si on trouve le créneau pour les caser et s'ils veulent bien y aller! On peut penser sans risque de se tromper que ceux qui encourent les plus fortes peines vont prendre la poudre d'escampette! La justice a donc libéré de dangereux trafiquants de drogue faute de moyens financiers. Les policiers qui ont dû planquer des semaines et des mois pour arrêter cette équipe, doivent être complètement dépités. Sont-ils pour autant surpris? Peu probable. Par rapport à ...

Ce libre échange qui tue

Par Mercredi 20 juin 2018 Permalink 1

L'action de Donald Trump se situe dans l'idée que le libre échange n'est pas un horizon indépassable, que le libre échange est devenu plus qu'une menace, un crime. Le libre échange des marchandises, le libre échange des hommes se font aux dépens de l'occident, de ses peuples. Le président américain a été élu pour y mettre un terme. L'Union Européenne connait parfaitement les conséquences de ce libre échange mortifère mais comme incarnation institutionnelle de l'ultralibéralisme, elle s'en réjouit. Le libre échange des marchandises a détruit l'industrie française comme l'industrie américaine d'ailleurs en créant des chômeurs par millions. Celui des hommes détruit tranquillement le pouvoir d'achat des travailleurs occidentaux. Un exemple très concret: Une petite entreprise de bâtiment recherche ces jours derniers un plombier en CDI. Très vite plusieurs candidatures, très vite une est retenue. Pourtant l'offre n'est pas mirobolante avec un salaire de 50 € au-dessus du smic. Il fut un temps où un plombier eut exigé entre une fois et demi et deux fois et demi le smic.  Mais dorénavant ses compétences ont de moins en moins de valeur sur le marché du travail. L'immigration de masse est passée par là. L'offre de main d'oeuvre est devenu pléthorique. Si ceux ...

L’immigration toujours aussi promue

Par Lundi 18 juin 2018 Permalink 2

Laurent Wauquiez dénonce l'insécurité et l'immigration. En liant les deux, il fait, à l'évidence, un rapport de cause à effet. Tous les Tartuffe s'en offusquent alors que le problème saute aux yeux de celui qui veut bien les ouvrir. Les allégations d'un Mélenchon hier disant que les allemands ont fait une bonne affaire en accueillant des masses de migrants ont dû heurter toutes ces centaines de femmes qui une nuit de la Saint Sylvestre au lieu de faire la fête ont été violées par ceux qui sont pour le dirigeant de la France Insoumise une chance pour l'Allemagne! La fable des ingénieurs et des docteurs arrivant à pied en Europe du moyen-orient continue donc d'être propagée. Laurent Wauquiez remet les choses dans l'ordre. S'il y a eu quelques individus d'un haut niveau intellectuel et culturel, l'immigration à laquelle se frottent les français est le sujet de bien des déboires. Alors que Virginie Calmels, idole médiatique comme son mentor Alain Juppé, soit dérangée par ce que dit le chef du parti LR, devrait laisser de marbre tout le monde. Car si on demande: "Calmels, combien de division?" la réponse tombe implacable "zéro!" Quand on a ses idées, on va directement rejoindre les ...

Jules Cavaillès (1901-1977)

Par Samedi 16 juin 2018 Permalink 1

Combien de fois Jules Cavaillès a-t-il pu peindre des femmes, sa femme, essentiellement, devant une fenêtre laissant voir un paysage, de face ou de dos! Peut-être ressentait-il un besoin de liberté chez sa compagne, un désir d'évasion... Tout est très bourgeois dans la peinture de l'artiste. Elle sait rendre l'impression du bonheur grâce aux masses de couleurs pures distribuées en surfaces distinctes. Son style s'insère au sein d'un groupe de huit peintres, les peintres de la réalité poétique. Enfance heureuse dans le Tarn. Jeunesse heureuse aussi à Paris (il s'installe à La Ruche), élève à l'académie Julian. Vie professionnelle réussie avec en 1936 le prix Blumenthal. Engagement à la tête d'un groupe de résistants dans le maquis languedocien récompensé après la guerre lorsqu'il devient conservateur du Musée des Augustins de Toulouse, et l’année suivante, Professeur à l’École des Arts Décoratifs de Paris. Décidément tout a bien marché pour Jules Cavaillès qui peut se considérer comme un petit maître dans son art. Néanmoins, de nos jours, ses fortunes sont assez diverses dans les salles des ventes. Les œuvres sont un peu datées, vraisemblablement... Celle en une, de 1975, avait beaucoup séduit lors de la dispersion couronnée de succès du fonds Cavaillès de la ...

Bataclan, aussi un scandale d’état

Par Vendredi 15 juin 2018 Permalink 2

Au Bataclan, le vendredi 13 novembre 2015, l'état n'a pas donné le meilleur de lui-même. Qu'elles étaient longues ces rafales de coups de feu dans la salle de spectacle! Qu'ils étaient courts les moments où elles s''arrêtaient pour laisser le temps de recharger les armes! C'était là qu'il fallait saisir sa chance, s'approcher de la sortie de secours, se planquer sous des corps inertes. "Tous ceux qui font les morts, vous avez de la chance qu'on soit pressés", regretta un terroriste, ce soir-là. Mais tous ceux qui faisaient les morts trop maladroitement pour ne pas être vus en train de remuer se sont pris une balle du balcon vers la fosse. Vers la fosse où l'insoutenable bruit des râles d'agonie des blessés dans cette odeur de fer et de sang qui envahissait tout, reste encore aujourd'hui gravé dans la tête des survivants. Non, l'état n'a décidément pas donné le meilleur de lui-même au Bataclan. Deux policiers de la BAC se sont couverts de gloire et c'est tout. La force Sentinelle a été bien pire qu'une mascarade. Sa hiérarchie a montré toute sa lâcheté, toute sa veulerie! Les huit militaires présents autour du Bataclan ne sont jamais intervenus. Honte à leurs chefs! ...

La coupe du monde de football

Par Jeudi 14 juin 2018 Permalink 5

La coupe du monde de football débute et on a déjà envie que le cirque cesse. Le pognon transpire, suinte, pue dès qu'un speaker se met à s'exciter devant la caméra ou le micro pour créer l'engouement de la populace. Et c'est du sale pognon. Du pognon qu'on prend en rabaissant les gens, en les abêtissant. Et vas-y que j'te diffuse une petite chanson de merde! Et vas-y que j'te montre une starlette aux gros nibards qui s'est prise de passion pour le sport entre deux pipes à son manager! Tout ça est dégueulasse. Faut que le beauf devant sa téloche crache jusqu'à son dernier centime! Et s'il n'a plus de tune, ya Sofinco! Il va le dégueuler son fric présent et à venir! Putain c'est du foot! Trop fort! Du foot bordel! Mais tu vois pas qu'il faut que tu te bouges! "Il va y avoir du sport, mais moi j'reste tranquille" On voudrait qu'ils soient nombreux à chanter ça! J'reste tranquille. J'suis pas lobotomiser. J'les emmerde ces cons de la télé qui veulent me faire aimer leurs saloperies. Celles qui me rendront bien servile. Qui m'empêcheront de faire la grève pour l'augmentation de mon panier repas du midi. T'en n'as ...

L’Aquarius erre en Méditerrannée

Par Lundi 11 juin 2018 Permalink 1

Certains médias comparent déjà l'Aquarius, ce bateau transportant en Méditerranée 629 migrants naufragés d'un boat people dont ni l'Italie ni Malte ne veulent pour l'instant, avec l'Exodus, bateau qui transporta en 1947 des juifs vers la Palestine. L'odieuse comparaison est néanmoins intéressante et dénote bien l'esprit des humanitaires. Les passagers de l'Exodus faisaient, après la Shoah, leur Alya en retournant sur la terre de leurs ancêtres. Ils ont depuis créer un grand petit pays, la seule démocratie du moyen-orient. Les migrants de l'Aquarius ne retournent pas sur la terre de leurs ancêtres. Ils partent s'emparer de nouveaux horizons avec la complicité de ceux qui les accueillent. Leurs difficiles conditions de vie chez eux les incitent à fuir plutôt qu'à se battre sur leurs terres pour une vie meilleure. Leur nombre arrive au seuil d'un phénomène de colonisation. Ils conquièrent l'Europe en faisant profil bas, en apitoyant les bien pensants comme ici avec la femme enceinte et les 11 enfants en bas âge, en s'insinuant inexorablement dans la vie des populations européennes les faisant progressivement perdre leur identité. L'Italie a démocratiquement dit stop. Elle agit exactement comme l'Australie où les bâtiments de la marine interceptent les bateaux transportant des migrants et les renvoient ...

Échec du G7 comme une espérance

Par Dimanche 10 juin 2018 Permalink 1

L'échec du G7 est la démonstration d'une chose essentielle: l'économie mondiale s'effondre. Les dirigeants le savent parfaitement. La stabilité actuelle est factice. Les Etats-Unis refusent dorénavant l’interdépendance que le libre échange provoque. Le protectionnisme est la solution choisie par ce pays de 326 millions d'habitants pour à l'avenir faire face au déclenchement de la crise, au déclenchement du big one. Avec ses matières premières, ses GAFAM pour Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft ou ses NATU pour Netflix Airbnb, Tesla et Uber, la deuxième puissance économique mondiale pense avoir plus de chance de ne pas sombrer complètement en se repliant sur soi qu'en continuant à prendre en compte les intérêts d'autres pays, même alliés. Trump a été élu pour ça par le peuple américain. Trump fait ce pour quoi les américains l'ont élu. Malgré le créditisme devenu le pilier du monde moderne, l'absence d'inflation prouve que les débouchés à ce qui est produit, manquent. Les Etats Unis estiment n'avoir pas besoin de ce qui est produit ailleurs, pas besoin de BMW, Mercedes ou Volkswagen. Ils peuvent faire avec General Motors ou Ford... Et demain pour les marques de luxe françaises et italiennes, ils mettront en avant Ralph Lauren... D'ailleurs le marché du luxe ...

Affaire Kohler et pantouflage

Par Samedi 9 juin 2018 Permalink 4

Le monde des affaires a désormais investi la haute fonction publique. Le pantouflage est à son comble protégé par le président de la république lui-même. Un rapport d'un député de la république en marche, évidemment, osait dire en début d'année que celui-ci était limité! L'affaire Kohler prouve tout le contraire. Le haut fonctionnaire sous le parrainage d'Emmanuel Macron, son ministre de tutelle à l'époque en 2016, a pu passer de la haute fonction publique où il travaillait comme par hasard dans le secteur des transports, à la multinationale "familiale" (entreprise de transport maritime!!!) en toute sérénité. Dans la haute fonction publique, l'homme aurait avantagé MSC, l'entreprise chère à son cœur dont sa mère est de la famille proche des dirigeants. Plus tard devenu enfin directeur financier de MSC grâce au ministre Macron alors que 2 ans plus tôt cela lui avait été refusé par la commission de déontologie, il est intervenu en mars 2017 pour la reprise de STX France, société de construction navale. Le conflit d'intérêt pue à plein nez mais, comme en contre partie, Kohler n'a cessé de servir les intérêts d'Emmanuel Macron, travaillant pour lui bénévolement pendant la campagne électorale (il était à cette époque toujours payé par ...