Warren Platner (1919-2006) architecte designer

Par Dimanche 6 novembre 2016 Permalink 1

En 1962, le designer américain Warren Platner propose à Knoll une ligne de mobilier dont les assises et les plateaux sont soutenus par une gerbe de fils métalliques. Prouesse technique et esthétique qui fait de ce « design d’archive », un must en salle des ventes. Cette semaine chez Renard SVV, la salle à manger en une se composant d’une table ronde à plateau circulaire en verre fumé, biseauté et large pied en acier inoxydable accompagnée de dix fauteuils garnis de tweed fin de couleur orange ou marron avec une structure entièrement faite de tiges d’acier à patine brune (très bon état quelques usures d’usage et déchirures sur les garnitures en tissus) arrêta sa course aux enchères à 20 000 € frais compris.

Warren Platner travail comme assistant au cabinet de Aero Saarinen (le dessinateur des chaises tulipes et du mobilier qui va avec) au début des années 60 quand il imagine sa collection de chaises, de poufs et de tables. Knoll édite son mobilier en 1962 en qualifiant la base sculpturale de chaque élément en tiges d’acier nickelé de « faisceau brillant de blé ». Mais la production est compliquée avec les centaines de tiges de largeur diverse et plus de mille soudures par chaise par exemple. Le grand fauteuil a besoin d’au moins trente heures pour être fabriqué. En 1988 Knoll décide de ne conserver que les tables et le petit fauteuil moins onéreux à produire dans son catalogue.

En tant qu’architecte, Warren Platner pense que la conception d’un bâtiment doit partir de l’intérieur de celui-ci. Sa création de Windows on the World , un restaurant de luxe au sommet du World Trade Center, qui avait ouvert ses portes en 1976, est restée célèbre en imitant l’intérieur d’un grand paquebot. (Photo ci-dessous) sam_2249

Pour conclure cette ébauche, donnons la définition du classique pour Warren Partner: une chose qu’à chaque fois vous regardez,en l’acceptant telle qu’elle est sans voir aucun moyen pour l’améliorer.

Frédéric Le Quer