Vivre ensemble

Par Mercredi 23 mars 2016 Permalink 3

Sans rougir, les journalistes nous servent la même guimauve à propos des attentats pour maintenir l’illusion du « vivre ensemble ». Naïvement, comme à chaque fois, des gens croient utile d’aller allumer des bougies, chanter des chansons tristes, écrire des mots gentils. « Je suis Charlie », « Je suis Paris », « Je suis Bruxelles », et les morts s’accumulent inexorablement, des centaines de mutilés n’auront jamais la vie qu’ils auraient pu avoir, des familles inconsolables pleurent à jamais leurs disparus.

Jusqu’à quand les reporters trouveront-ils des bonnes poires dans la rue pour dire les phrases qu’on attend d’elles? « Je ne comprends pas », « L’islam c’est pas ça », « le terroriste était quelqu’un de très poli qui disait toujours bonjour ». Combien de tués faudra-t-il pour qu’on ose passer à la télé des mécontents, des révoltés, des « qui refusent de devenir de la chair à canon », sous prétexte qu’il ne faudrait pas être islamophobe? L’islamophobie est une saine réaction de survie à l’heure actuelle. Ceux qui ne sont pas dans cet état d’esprit sont dans la pulsion de mort.

Alors que le gouvernement vient de faire voter la semaine dernière par l’assemblée nationale, un élargissement du droit du sol aux fratries nées à l’étranger, le peuple, complètement laissé dans l’ignorance, se voit plonger dans toujours plus d’insécurité malgré les déclarations mensongères du ministre de l’intérieur. Elle était belle hier la réaction face aux attentats de Bruxelles! Le cirque du déploiement des forces de l’ordre fut risible! Ils étaient plus de dix avec de nombreux véhicules de police aux Invalides à arrêter des voitures, pareil place de la Concorde, idem sur les Grands Boulevards. Et on ne risquait pas le délit de salle gueule! Les flics arrêtait des gens dont on voyait bien qu’ils n’avaient rien à voir avec des terroristes. Un peu d’intelligence ne rend pas raciste!  En revanche vous pouviez aller à St Denis, à Bobigny, à Aubervilliers, c’est à dire là où sont les individus susceptibles de faire exploser demain n’importe quel site, il n’y avait strictement personne!

L’état n’a de sens que s’il protège les citoyens. Le « vivre ensemble » qu’il impose le rend inapte à assurer le bien être de la population. La Belgique est évidemment à mettre dans le même panier. Il faut en finir avec les manifestation pacifiques et les minutes de silences qui ne mènent nul part. Mais pour ça, la jeunesse devra croire suffisamment en l’histoire de son pays pour vouloir le sauver. Elle semble bien vieille elle aussi.

Frédéric Le Quer