Situation économique catastrophique

Par Samedi 3 septembre 2016 Permalink 10

La situation économique internationale préoccupe le FMI. S’ils ont des outils pour faire part de cette inquiétude indisponible pour le grand public, les chiffres diffusés depuis une quinzaine de jours sont pour le moins préoccupants.

En France, le PMI des services (niveau d’activité du secteur des services)est bon en première estimation. Tant mieux, c’est la seule nouvelle positive. Le PMI manufacturier est en recul toujours sous le seuil de récession de l’activité. Dans le cadre d’une baisse de confiance généralisée dans l’euro zone du consommateur, la consommation plonge dans le pays à la limite de la récession. -7% de visiteurs étrangers depuis le début de l’année: le gouvernement réunit un comité d’urgence économique la semaine prochaine pour aider le secteur. Certains économistes voient déjà le troisième trimestre en récession…

Aux USA, le secteur manufacturier et le secteur des services sont en baisse. L’inflation si on enlevait les dépenses de santé stagnerait dramatiquement. Reprise sans inflation? Avec des salaires qui stagnent aussi, une courbe des taux qui s’aplatit, les signes de croissance de la première économie mondiale sont bien mystérieux…

Le Japon ne connaît pas non plus l’inflation, la zone euro pas plus. Les patrons allemands sont plus inquiets que jamais. La croissance mondiale est à 2,7%, à mettre en rapport avec une hausse de la population mondiale de 1% l’an: on comprend mieux l’inquiétude du FMI. Les ménages occidentaux ne peuvent à ce régime que s’appauvrir.

Voilà huit ans que la crise a débuté et aucune solution n’est à l’horizon. L’Allemagne conseillait à sa population, il y a quelques jours de garder chez elle des rations de survie! Le délitement de la situation économique nous entraîne vers la guerre. Contre qui? Peu importe, la question reste ouverte.

Frédéric Le Quer