Respect et laïcité

Par Dimanche 31 juillet 2016 Permalink 4

Le terrorisme islamique est l’occasion pour la propagande de créer un flou concernant la laïcité. Ainsi nos médias demandent à tous les citoyens de respecter l’islam en particulier « de France » quelques soient leurs approches philosophico religieuses. La question qui vient alors immédiatement à l’esprit est de savoir comment quelqu’un qui ne croit pas en dieu ou dont les croyances sont autres, peut respecter une autre religion que la sienne…

Voilà bien encore une demande complètement abracadabrante! Il n’est évidemment pas question de ne pas respecter son prochain, qu’il soit musulman, juif, boudiste, chrétien ou athée. Mais à partir du moment où on pense que sa croyance est fausse, forcément puisque ce n’est pas la sienne, faire semblant de la respecter n’est ni plus ni moins qu’une tartufferie. Par ailleurs, si on demande à l’état de respecter tous ses ressortissants, la laïcité ne devrait pas l’obliger à prendre en compte ses choix religieux, théoriquement de la sphère privée.

Mais une fois encore le recul des principes de la république est patent. L’islam n’existant que dans le cadre d’une religion d’état puisque son approche est aussi politique, amène les médias, soit qui ne comprennent pas, soit qui sont complices, à donner les leçons de civisme totalement erronées aux citoyens. Le clergé se fourvoie aussi avec les cérémonies religieuses qu’il pratique maintenant,(c’est la grande mode, plus de messe sans un imam!) dans un oeucuménisme mortifère. Mais le ridicule ne tue pas et le cirque continue, croissant après chaque crime, pour tout embrouiller, rien éclairer, et favoriser ainsi la décrépitude de la nation française.

S’il faut respecter la personne humaine, il est impossible de respecter les opinions qu’on ne partage pas. Les tolérer n’est déjà pas facile! À partir du moment où l’on n’a pas l’intention de se conformer à d’autres règles respecter simplement les gens est largement suffisant.

Frédéric Le Quer