Religion de paix

Par Lundi 13 juin 2016 Permalink 2

L’islam déteste décidément énormément de gens. La soi-disant religion de paix montre constamment et depuis le début du ramadan avec beaucoup d’énergie, son intolérance et à chaque fois, les médias changent de sujet, regardent ailleurs, transforment une interprétation claire en une tentative vaseuse d’explication.

La France est un grand Satan! Elle en paie le prix fort non seulement par des attentats médiatiques mais aussi par les dangereuses incivilités contre les représentants de l’état qui se répètent sans cesse. Rien que ces quelques derniers jours, ils ont été attaqués à Corbeil-Essonnes, Vigneux, Montpelliers, Poitiers, Sartrouville, Nemours, Plaisir… A Marseille, les partisans de l’Etat Islamique ont provoqué les anglais jeudi et samedi la racaille des quartiers nord était omniprésente dans la bagarre que la presse ose limiter à un conflit entre supporters.

En Allemagne, les députés qui ont reconnu le génocide arménien, sont en train de comprendre le danger qu’il y a à contrarier une religion de paix. Onze d’entre eux sont dorénavant sous protection policière. Pas de risque pour les représentants du gouvernement, Angela Merkel, Sigmar Gabriel, Frank-Walter Steinmeier étaient tous aux abonnés absents au moment des discussions. Pourtant ce fut aussi l’occasion de la repentance pour l’attitude du Reich allemand. Mais ces débats équilibrés n’ont rien eu pour amadouer les turcs dont le beau pays laïc qu’il a été, s’islamise de jour en jour. Leur ambassadeur en Allemagne a été rappelé!

En Israel un attentat vient de faire huit morts à Tel Aviv. Il est scandaleusement expliqué comme étant la faute de l’occupation par l’état hébreu de territoires palestiniens et le père d’un terroriste se répand dans tous les médias pour vanter son fils ingénieur, inventeur et… Religieux! Pire un parti qui a pignon sur rue en France, le Parti des Indigènes de la République félicite les auteurs des attentats dans la capitale israélienne. Comment est-il possible qu’un tel appel au meurtre ne soit pas puni par la loi? Décidément la lâcheté du gouvernement est sans borne!

Et maintenant c’est le simple fait d’être homosexuel qui attire les foudres de notre fameuse religion de paix. Plus de cent victimes en Floride dont au moins 50 morts viennent acter l’intolérance de l’islam. Ces pauvres gens étaient cette fois majoritairement des noirs et des hispaniques. Leur fin tragique est validée par ISIS. Mais les médias tergiversent encore à l’aide de raisonnements alambiqués pour tenter de nous dire que c’est un acte isolé alors qu’à l’évidence même si l’assassin était seul c’est tout un état d’esprit, toute une éducation qui l’amenèrent à tuer à l’aveugle au sein de cette communauté.

On pourrait aussi ajouter de multiples exemples en Inde ou en Chine. Qu’est-ce qu’attend donc la fameuse communauté internationale pour dénoncer l’hégémonisme culturel de l’islam? Qu’attend-on pour réagir fermement contre une croyance religieuse qui rejette tout ce qui n’est pas elle? Au lieu de cela, partout il faut se soumettre un peu plus dans l’espoir d’enfin la calmer. Au lieu de cela, il faut accepter de mourir au nom de gens qui nous font régresser de plusieurs siècles. Au lieu de cela, bientôt, il nous sera recommandé de nous convertir pour ne pas faire d’histoire…

Frédéric Le Quer