Récupération

Par Mardi 13 janvier 2015 Permalink 20

Quand les terroristes vont trop loin, quand l’ignominie choque les citoyens, quand la vie s’arrête à cause de la peur, c’est l’occasion d’une récupération systématique et de grande ampleur par des élites ingénieuses de l’émoi d’une population qui, elle, est sincère.

Derrière les mots d’ordre dégoulinant de bons sentiments, plus d’un homme politique a vu dimanche l’occasion d’améliorer sa cote de popularité! Accompagner l’émotion, puis la canaliser pour en faire le prétexte à une unité nationale montée en épingle le plus possible, enfin, éteindre d’autorité toute voix discordante, constituent la manipulation de base facilitée par les journaux toujours gourmands de moments caricaturant l’unité nationale.

Tous les rassemblements de masse sont suspects. Tous troquent l’intelligence contre l’émotion. Tous voient l’authenticité d’un peuple dupée par les calculs cyniques de caciques guidés par leur intérêt particulier au mépris de l’intérêt collectif.

La récupération médiatique, c’est lors de l’exclamation ravie d’un dirigeant de BFM lorsqu’il a ses chiffres d’audience de vendredi et qui ne peut s’empêcher de tweeter pour partager son bonheur avec la terre entière. La récupération politique, c’est François Hollande et Nicolas Sarkozy, tous deux en mal de reconnaissance, se félicitant du sursaut populaire, en oubliant, en refusant de remettre en cause leur politique étrangère en Afrique et au Moyen-Orient. Qu’a-t-on fait de la Libye sinon le pays du non-droit, de la corruption et de l’extrémisme? Que fait-on en Irak dans une guerre qui n’est pas la nôtre mais qui est la justification des attentats meurtriers, ici, actuellement?

Et puis il y a l’espace Schengen, échec retentissant d’une Union Européenne dont on ne sait plus bien si elle est composée de grands naïfs simplets ou d’odieux criminels prêts à sacrifier les peuples du vieux continents pour leurs propres profits. Bêtise ou cupidité? Probablement les deux, Mon Général!

Déjà la prochaine une de Charlie Hebdo révolte à nouveau les musulmans pour qui la liberté d’expression n’est pas le fort! Les juifs français sont totalement pris en otage dans leur pays avec leur existence menacée. Demain ce sera le tour des autres, ceux pour qui l’Islam ne représente rien de plus qu’une religion parmi d’autres qui les vaut toutes à condition de prôner la paix mais que toutes valent. Mais en attendant un drame nationale autorise des postures au personnel politique, que le citoyen discerne être celles de M. Jourdain, vaniteuses et ridicules, qui les font parader sans jamais proposer une stratégie globale pour véritablement secourir le pays.

Frédéric Le Quer