Qatar: nous nous sommes tant aimés

Par Lundi 5 juin 2017 Permalink 1

Trump est venu en Arabie Séoudite, Trump a vu, Trump a vaincu! Résultat le Qatar est mis au ban des pays arabes pour son soutien à l’Iran et au Hamas. Les deux n’ont pas grand chose à voir sinon leur haine pour l’occident et pour Israël même si Ismael Haniyeh le nouvel homme fort du Hamas n’hésite pas à faire soigner sa famille dans les hôpitaux israéliens. C’est tout de même plus sûr que de servir de bouclier humain dans un centre de soin à Gaza!

Le Qatar se retrouve donc isolé. Cette charmante monarchie absolue, dictature où les homosexuels qui ont le malheur d’être musulmans sont condamnés à mort, où les travailleurs immigrés sont traités en esclave, où les djihadistes trouvent leur financement, qui, en France, a fait avancer le fondamentalisme et la charia est très appréciées par nos intellectuels, leaders d’opinion et hommes politique hexagonaux. Tout le monde connait les liens de Sarkozy avec le royaume. Mais tant d’autres personnages médiatiques sont dans le même cas que ceci ne lui a jamais été reproché. Citons en vrac:
– A gauche, le sociologue Edgar Morin, intellectuel de gauche emblématique. L’inévitable Jack Lang, Jean Daniel , Edmonde Charles-Roux qui sont passés à la caisse au moins pour 10 000 € chacun.
– A droite on trouve aussi Renaud Donnedieu de Vabres ancien ministre de la culture ou Anne Roumanoff, la nouvelle égérie du parler vrai à la téloche qui tous les deux ont empoché aussi, un jour, de la belle démocratie qatari, 10 000 €.
– On sait aussi que lors de soirées à l’ambassade du Qatar à l’Etoile, nombre de démographes, philosophes, journalistes défilent pour récupérer leur enveloppe.
– Dans le milieu politique Jean Marie Le Guen ou Rachida Dati œuvrent en tête de gondole!

Une véritable campagne internationale de dénigrement est déclenchée aujourd’hui contre le Qatar par ses voisins arabes. Il est accusé de « soutien au terrorisme », soutien donc à al-Qaïda, au groupe Etat islamique et aux Frères musulmans. Donald Trump tient le bâton. Le pays est dorénavant isolé sur le plan diplomatique. La France sera-t-elle le dernier soutien de la monarchie en se prévalant de son combat contre l’ignoble Trump? Nous le serons en suivant les éditoriaux de nos médias préférés!

Frédéric Le Quer