Président Macron

Par Jeudi 29 juin 2017 Permalink 1

Le président Macron soigne sa popularité avec énormément d’intelligence en recevant Vladimir Poutine d’abord, puis Donald Trump bientôt. Ces deux personnages sulfureux qui mettent à mal la bien-pensance imposée aux pays de l’Union Européenne, sont assez appréciés par la population… Justement parce qu’ils sont détestés par son élite! Leurs manières rudes vis à vis de l’islam leur octroie les bonnes grâces des gens lassés par cette religion de guerre dont on se demande bien ce qu’elle a pu apporter à l’humanité depuis des siècles à part quelques poteries aux décors géométriques intéressants. Macron les rencontre à Paris et puis après? Les présidents russes ou américains ne viennent pas pour améliorer la popularité du président français. Une recomposition des alliances au moyen-orient est probable et notre pays y jouerait donc un rôle… Theresa May est affaiblie. Angela Merkel est en campagne électorale. Encore une belle fenêtre pour notre chanceux président!

Emmanuel Macron peut rester ainsi bien au-dessus de la mêlée politique où les postes clés sont distribués à l’assemblée nationale à des personnalités engluées dans des affaires diverses et variées (Ferrand président du groupe REM, de Sarnez à la commission des affaires étrangères, Solère questeur…). La moralisation est bien loin! Les copains et les coquins se goinfrent… Si les gages du renouveau politique se situent là, qu’est ce que ça aurait été si tout avait continué comme avant???

Donc rien ne change sauf un peu plus de lucidité et d’intelligence face à deux grandes puissances mondiales qui nous dépassent actuellement largement. C’est déjà ça, même si compte tenu de notre situation économique calamiteuse, ce ne peut être qu’un épiphénomène. Quand l’Allemagne aura le temps de s’occuper des affaires étrangères, vu que c’est elle en Europe qui a l’argent, le président Macron sera ramener à la portion congrue.

Frédéric Le Quer