Poutine et Trump au diapason

Par Mardi 5 décembre 2017 Permalink 5

Chacun de leur coté Poutine et Trump mettent un frein à l’islamisation galopante. Alors que le président slave annonce en Syrie la restauration des églises détruites par les islamistes pour favoriser le retour des chrétiens, la cour suprême des Etats-Unis autorise le décret anti-immigration de Donald Trump interdisant l’entrée sur le territoire des ressortissants du Yemen, de la Syrie, de la Libye, de l’Iran, de la Somalie et du Tchad ( Les coréens du nord et quelques responsables vénézuéliens sont aussi interdits de séjour aux USA).

Incontestablement un vent nouveau souffle sur le monde. Malgré un pape totalement soumis à l’islam coté catholique au point de décourager certains fidèles à aller à la messe, les orthodoxes et les protestants ont décidé de relever le défi et d’enfin défendre une culture judéo-chrétienne que l’Union Européenne perdue dans son idéologie mondialiste continue de bouder. Le leader du monde libre, comme disent de manière si manichéenne les feuilletons américains, a donc décidé de stopper l’envahissement de son pays par l’islam. C’est une grande victoire qui montre que Donald Trump dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit, n’en déplaisent à nos journaux, radios et télévisions. Quant au leader russe ( personne ne doute que Vladimir Poutine fait ce qu’il dit!), il entame la reconstruction de la Syrie (on remarquera le partage Irak pour les américains et Syrie pour les russes) en y réinstaurant un multiculturalisme qui peut réinventer ce pays.

Enfin, les grands chefs d’état de la planète prennent la mesure du risque que l’islam fait courir à la paix et à la sécurité. L’Union Européenne ne s’est pas encore mise au diapason et continue de laisser notre vieux continent se faire déborder bien que rien de bon ne soit arrivé de ce laxisme. Elle ne pourra pas encore longtemps prendre le contre-pied des aspirations populaires sous peine de prendre le risque de sa dislocation. Enfin une lueur d’espoir!

Frédéric Le Quer