Pierres précieuses en vedette

Par Jeudi 7 avril 2016 Permalink 1

Un beau tir groupé eut lieu hier chez Fraysse svv lors d’une vente de bijoux à Drouot, salle 11, en sous-sol de l’hôtel. Trois résultats à six chiffres de suite pour des parures en pierres précieuses non signées par un grand joailler. C’est assez rare pour être signalé.

D’abord le lot 81 ci-dessous,, bague dôme en or gris (750) ornée d’un saphir ovale dans un double entourage et un épaulement de quarante-deux diamants taillés en brillant. Poids de la pierre : 28,48 ct – Poids brut : 24,85 g. L’estimation basse, ridiculement basse pour faire venir les clients, à 20 000 € fut pulvérisé pour frôler les 140 000 € frais compris. Ces grosses pierres sont rares quand elles sont belles. Le négoce de la place Vendôme a bataillé jusqu’à 100 000 € hors frais pour s’avouer vaincu face à un téléphone.SAM_1166

Ce fut ensuite le tour du collier ci-dessous numéroté 82. Présenté comme un important pendentif oblong en platine (950) et or gris 18 ct (750) ajouré d’arceaux, volutes et panaches sertis de diamants taillés à l’ancienne et en baguette encadrant huit diamants plus importants en chute et un diamant coussin entre deux diamants taille émeraude ; retenu à une courte chaîne d’huissier à maillons tonneaux et agrafes sertis de diamants taillés à l’ancienne, coupée au centre d’un diamant plus important. Époque 1930. Tour de cou : 35 cm – Hauteur de la broche : 9,41 cm – Poids brut total : 142,01 g. Poids des diamants : environ 7 ct et 8 ct, 2,60 ct et 2,80 ct. Poids du diamant coussin : environ 3 ct. Tailles des émeraudes : environ 1,70 ct chaque. Diamant du collier : 4,90 ct. L’estimation basse toujours pour les mêmes raisons ne dépassait pas 45 000 €. Le négoce a cette fois pris sa revanche pour l’emporter à près de 175 000 € frais compris. Ce magnifique bijou sera probablement démonté pour être revendu « par appartement » et les clientes reverront ces pierres précieuses chez de grands joailliers avec cette fois une belle signature!SAM_1168

Enfin, le clou du spectacle avec le diamant en une de… 15,04 ct! La description est très longue et un peu fastidieuse quand on n’est pas client. Sachez qu’il s’agit d’une bague en platine (950) sertie d’un diamant taillé en navette, accompagnée d’un certificat du laboratoire GIA (2016) (C. et D. voir en fin de catalogue) indiquant : couleur D – Pureté VVS2, fluorescence faible. Pour un diamant de cette taille, c’est une expertise réussie. Alors les enchères se terminèrent autour des 800 000 € frais compris avec un acheteur au téléphone. L’estimation basse était à 300 000 €. Le résultat sembla représenté une vague déception pour le commissaire priseur car il eut été possible d’envisager dépasser le million d’€.

Pour terminer, signalons dans la salle à coté, chez Millon svv, la fameuse table Gallé aux libellules qui dépassa 25 000 € frais compris au grand soulagement du commissaire priseur qui apparemment n’avait qu’un seul client étranger. Mais Emile Gallé reste une valeur sûre!

Frédéric Le Quer