Paul Follot (1877-1941)

Par Samedi 11 février 2017 Permalink 1

Paul Follot fait partie des maîtres de l’art déco des années 20. Élève d’Eugène Grasset, éminent représentant de l’art nouveau, il s’oppose d’abord à l’art en série et choisit d’emblée pour ces meubles des matériaux précieux et colorés, des bois rares laqués ou exotiques. Certaines de ses œuvres n’en sont pas moins éditées par l’atelier Pomone du Bon Marché qu’il dirige à partir de 1923. Si les motifs sculptés sont abondants les formes de ses réalisations sont calmes et inspirées du style Louis XVI. En 1931, Follot se remet à son compte et comme beaucoup de ses collègues travaille à la décoration raffinée des paquebots de l’époque.

Avec de tels arguments à faire valoir, le décorateur ensemblier relativement peu fréquent en salles des ventes est cher. Le cabinet de travail ci-dessous, en acajou massif et placage de loupe de thuya, décor en marqueterie d’étain et de bois précieux, vers 1925, estampillé sur les sièges (à cette époque, jusqu’en 1930, les ébénistes estampillent leurs créations au fer comme au XVIIIe siècle), bureau 77 x 168 x 83 cm bibliothèque 176 x 220 x 40 cm guéridon 73 x 73 x 56 cm fut adjugé à Périgueux le 19 septembre 2010 chez Périgord enchères 10 320 €.SAM_3003

Le grand bureau ci-dessous de la collection Andrée Putman, papesse du design décédée en 2013, édité par Pomone, en ébène, à caisson quadrangulaire et angles rabattus en façade, panneaux ornementés d’un médaillon chiffré à filet en ivoire 75 x 170 x 75 cm fit le 28 juin 2013 chez Christophe Joron Derem svv près de 40 000 € frais compris.SAM_3004

Comme ensemblier Paul Follot s’attaque à l’art décoratif in extenso. Des tapis aux céramiques pour Wegwood, rien ne lui est étranger. Le plateau ci-dessous en métal argenté datant de 1905, on reconnait les caractéristiques de l’art nouveau même épurées, signé, H 42 cm L 62 cm fut prisé le 18 avril 2012 chez Pierre Bergé & Associés plus de trois mille cinq euros frais compris.SAM_3006

Frédéric Le Quer

PS En une, mobilier de salon en bois laqué avec un canapé deux chaises et deux fauteuils de la maison Pomone attribué à Paul Follot, n’eut pas l’heur de trouver preneur à La Rochelle, à l’étude Lavoisière-Gueilhers H de V SVV avec une estimation comprise en 10 000 € et 12 000 €