Georges Mathieu (1921 – 2012)

Par Samedi 3 juin 2017 Permalink 3

Georges Mathieu est un peintre populaire au sens noble. Sur la scène artistique depuis 1942, il contribue à la reconnaissance à Paris des grands artistes américains d'après guerre comme Tobey, de Kooning, Gorky et Pollock. Mais son oeuvre en fait avant tout l'un des ténors de l'abstraction lyrique. L'intellectuel construit une dialectique entre son travail picturale et sa pensée. Qui est apparu en premier : l'œuf ou la poule? L'artiste cherche de nouvelles manières de transcrire ses émotions, sa métaphysique, sur la toile. Il rejette les pinceaux pour étaler ses couleurs directement au tube ou avec le pouce. Les calligraphies deviennent son mode d'expression privilégié en peinture. En une, huile sur toile titrée Séthon, 1967 adjugée le 29 novembre 2013 chez Kapandji-Morhange svv 168 750 €. L'honneur de Georges Mathieu est de chercher à introduire le beau dans la vie quotidienne. Du Logo d'Antenne 2 à la pièce de 10 francs (voir ci dessous), le public s'habitue à son mode d'expression, à son exigence graphique, s'en même s'en apercevoir. Il met ainsi l'art à la portée des moins intéressés. Concernant le marché de l'art, le peintre après sa mort reste bien prisé. Ci-dessous, vendue le 9 février 2014 chez Le Floch svv ...

COP 21

Par Vendredi 2 juin 2017 Permalink 3

Il n'y a pas de mots assez durs pour vilipender le retrait décidé par Donald Trump de l'accord conclu à Paris lors de la COP 21! Une telle unanimité est toujours un peu suspecte... Elle va des médias à la classe politique principalement de gôche, enfin de gauche, disons plutôt mondialiste sociale démocrate! Ecoutons cette dernière! Emmanuel Macron dit qu'"il n'y a pas de plan B parce qu'il n'y a pas de planète B". Nicolas Hulot voit dans ce rejet "un bras d'honneur de Trump à nos enfants". Cécile Duflot qui n'a pas peur des mots, voit "l'avenir de l'humanité pris en otage par Trump", rien que ça! Dans la même veine, Ségolène Royal qui vient d'être blackboulée à l'ONU pour un poste à la tête de l'agence du développement, parle d'"un délit contre l'humanité". Bon, un délit, c'est moins fort qu'un crime... Maintenant, essayons de garder notre calme! D'abord l'article 28 du texte de la COP 21 demande un délai de trois ans pour sortir de l'accord de Paris. A ce moment là, ce sera les élections présidentielles américaines et si Trump est si honni qu'on le dit, il n'a aucune chance d'être réélu. Mais il n'est peut-être pas si détesté ...

Des ministres en sursis

Par Jeudi 1 juin 2017 Permalink 4

Deux ministres sont actuellement visés par des enquêtes judiciaires: Marielle de Sarnez et Richard Ferrand Concernant la véracité de la dénonciation d'une élue Front National à l'encontre de Marielle de Sarnez, la piste la plus intéressante est livrée par Corinne Lepage en 2015 dans son livre "Les mains sales": "Lorsque j'ai été élue au parlement européen, le Modem avait exigé de moi qu'un de mes assistants travaille au siège parisien. J'ai refusé en indiquant que cela me paraissait d'une part contraire aux règles européennes et d'autres part illégal. (...) Ainsi durant cinq ans, la secrétaire particulière de François Bayrou a été payée... par l'enveloppe d'assistante parlementaire de Marielle de Sarnez sur fonds européens". Autant dire que la pasionaria du Modem sévissant sur les plateaux de télé a du mouron à se faire! Concernant l'affaire Ferrand, après que le Parquet National Financier ait courageusement décidé de se déclarer incompétent bien que François Hollande ait dit à l'époque de sa création qu'il pouvait agir sur les affaires de corruption, deux associations sont en pointes pour ne pas enterrer la situation. - Anticor, association contre la corruption et pour l'éthique en politique, s’est résolue à adresser, le 30 mai 2017, au Parquet de Brest, une plainte ...

Moralisation et mondialisation

Par Mercredi 31 mai 2017 Permalink 3

Il est de bon ton de moquer la moralisation de la vie politique. Pour passer pour un esprit fort, le sport à la mode est de s'en prendre aux pères la pudeur et de voir dans les conflits d'intérêt, les détournements de biens sociaux ou le népotisme, des broutilles sans conséquence. En se payant de mots, des figures tutélaires comme De Gaulle ou Churchill sont rappelés à la rescousse et servent à étayer le fait que même eux n'étaient pas exempt de reproches sans trop s'aventurer néanmoins dans cette direction! La classe dirigeante servie par quelques journalistes veut le beurre et l'argent du beurre. Le beurre, c'est le statut qu'ils se sont eux-mêmes concoctés au sein du parlement, à nul autre pareil dans le monde professionnel, et qui les met à l'abri des difficultés financières longtemps après n'être plus rien. L'argent du beurre, ce sont les avantages que leur procure leur fonction vis à vis de l'extérieur, le trafic d'influence, la corruption, le donnant donnant au mépris de l'intérêt général. L'argent du beurre c'est le moyen de se faire le maximum de fric dans un minimum temps, c'est la cerise sur la gâteau, une bien belle cerise, bien rouge, bien juteuse, ...

Le ni ni c’est fini

Par Mardi 30 mai 2017 Permalink 2

L'esprit de reddition anime Les Républicains. François Baroin a proclamé la fin du "ni ni". Ses candidats devront se désister en faveur de ceux de La République En Marche en cas de triangulaire ou de quadrangulaire au deuxième tour des législatives lorsque Les Républicains ne seront pas en position favorable pour l'emporter. En effet il faut obtenir au premier tour 12,5% des électeurs inscrits pour avoir théoriquement le droit de défendre ses chances au second tour. Quatre blocs apparaissent dorénavant: LREM, LR, Front National, La France Insoumise. Près d'une centaine de triangulaire ou même de quadrangulaire sur 577 circonscriptions serait au programme. C'est à la fois peu et beaucoup en pouvant empêcher Emmanuel Macron d'avoir une majorité absolue à la chambre des députés. Alors le transfuge Baroin vient au secours de son frère Macron et prépare son parti à "jouer les strapontins", dixit Marine Le Pen, pendant les cinq prochaines années sous prétexte d'un danger d'extrême droite, en fait totalement inexistant. A quoi rime ce front républicain? Le Front National, en l'état n'a aucune chance d'arriver un jour au pouvoir. On l'a vu aux dernières présidentielles. Le Front National rappelle néanmoins un sentiment patriotique que les partis traditionnels veulent jeter ...

Macron reçoit Poutine

Par Lundi 29 mai 2017 Permalink 1

Macron reçoit Poutine à Versailles. La presse s’esbaudit sur le symbole, rappelle à la rescousse saint Mitterrand en oubliant ses dépenses pharaoniques au château évidemment au nom du peuple français qui a le dos large, se félicite servilement de notre nouveau président jupitérien. On va donc voir ce qu'on va voir. Macron fustige les valeurs de Poutine et promet la fermeté. La France est le troisième fournisseur européen de la Russie. Les liens économiques des deux pays sont restés forts malgré les balourdises de Hollande. La politique française a besoin de changer vis à vis des russes et le moment pourrait être propice. En temps normal, depuis quelques années, les relations franco-russes dépendent des relations américano-russes et des relations entre l'Union Européenne et la Russie. L'Union Européenne étant managé par l'Allemagne, la France est la suiveuse des liens plus ou moins étroits ou distendus entre Merkel et Poutine. La fenêtre de tir actuelle vient du leadership américain qui, sur la scène internationale, est de moins en moins structuré et de plus en plus nébuleux. Elle vient aussi de la période électorale que connait l'Allemagne même s'il semble quasiment certain que la chancelière sera reconduite dans ses fonctions. Si Macron veut toujours jouer ...

Odilon Redon (1840-1916)

Par Dimanche 28 mai 2017 Permalink 1

L'imagination et le rêve représentent l'univers d'Odilon Redon. Ce peintre symboliste, né dans le sud-ouest, tire son âme d'artiste de son père. Aucun professeur n'a su dompter ce rebelle; à 24 ans il claque la porte de l'atelier de Jean-Léon Gérôme! Ce n'est par pour autant qu'il reste, malgré de solides inimitiés, incompris puisque des intellectuels comme Mallarmé soutiendront son oeuvre. Son oeuvre, après de courtes études d'architecture, est d'abord conçu en tant que sculpteur et lithographe. La guerre de 1870 interrompt ses débuts. Démobilisé, il habite Montparnasse et se lie d'amitié à Fantin-Latour. Le travail de Goya le fascine. En pleine époque impressionniste, Odilon Redon se situe ailleurs. Ses paysages viennent de ses songes; il est l'inverse des impressionnistes. Sa peinture le rapproche de James Ensor, Gustave Moreau ou Puvis de Chavanne. Les historiens de l'art comptent 3 grandes phases chez lui. Celle des noirs d'abord avec les recueils lithographiques, les hommages à Goya. Puis à partir de 1890 la couleur, le pastel, se substitue petit à petit aux fusains. Mais le début du XXe siècle voient les grands formats en couleurs primés avec des thèmes mythologiques, des visions christiques, des apparitions fantastiques. Concernant les ventes aux enchères, le vieux ...

Ferrand se goinfre sur le dos des mutualistes

Par Samedi 27 mai 2017 Permalink 1

"Derrière l'affichage du nouveau monde, tout le vieux monde s'est installé!" La formule d'Olivier Faure, député socialiste flirtant avec les frondeurs, à propos de Richard Ferrand, a l'avantage d'être aussi claire que concise. L'ancien monde, c'est Fillon, Le Roux, fustigés par Ferrand quand il jouait les oies blanches. Le nouveau monde, c'est Le Maire et maintenant Ferrand, justement, qui vilipendait le népotisme de ses camarades un peu vite. Rien ne les différencie! Mais son histoire d'avoir embauché son fils au frais de l'état n'est quasiment rien. En revanche Richard Ferrand, directeur des Mutuelles de Bretagne utilisant sa femme pour créer une SCI afin d'acquérir à vil prix un bien immobilier dégradé pour le donner en location pour un montant surévalué aux Mutuelles qui, cerise sur le gâteau, se chargent de la rénovation, est un tripatouillage immobilier d'un genre particulièrement douteux. La SCI des Ferrand obtint son prêt bancaire quand elle fut certaine de la signature du bail (info France 5). Une affaire juteuse et sans risque. Il ne s'agit pas ici de remettre en cause le fait de tirer une plus-value grâce à un bien immobilier acheté avec clairvoyance et optimisé pour gagner de l'argent avec une prise de risque rendant toujours ...

Islamophilie

Par Vendredi 26 mai 2017 Permalink 1

L'islamophilie acharnée dans laquelle les médias se complaisent après chaque attentat dénote le déséquilibre de notre société. Aucune remise en cause n'est possible: des témoignages de gentils musulmans orchestrés de manière à nier l'évidence se succèdent. Combien de sectes et de religions ont elles été ostracisées, interdites, au fil des siècles pour des histoires bien moins graves que celles dont les citoyens sont victimes actuellement partout en occident? Aussi affreux que soit le drame de Manchester, il n'est qu'un maillon dans la chaîne de la terreur déroulée imperturbablement par l'islam. Tout montre qu'il ne s'agit pas d'une religion de paix et en premier lieu son comportement dans les pays où elle est majoritaire. Cela ne fait rien. L'occident accepte les crimes, les excuse même. Les victimes sont plaintes pour la forme. Sous peu elle seront critiquées. Salauds de pauvres disait Jean Gabin dans la traversée de Paris. Salauds de morts, entendra-t-on bientôt concernant les victimes du terrorisme islamiste. Salauds d'éclopés! Criera-t-on aussi aux blessés dont la vie est foutue. Il faudra les cacher. Ils nuiront à l'unité factice de nos sociétés décadentes. Décadentes parce qu'elles sont incapables de lutter pour leur survie. Décadente parce que le peuple est trop lâche pour voir ...

Les immigrés de la deuxième génération

Par Mercredi 24 mai 2017 Permalink 1

Les médias répètent à l'envi que le kamikaze terroriste islamiste est de nationalité britannique. Voyez-vous, nous disent-ils en substance, le problème n'est pas l'immigration, cet homme a été élevé chez nous en occident. Les migrants n'y sont donc pour rien et le flux peut donc continuer. "Depuis le début de l’année, 50.041 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes, soit une hausse de plus de 45% par rapport à la même période l’an passé, selon le bilan diffusé lundi par le ministère de l’Intérieur" italien, je présume. Info du jour de Romandie.com via civilwarineurope.com. Mais ce n'est pas la question puisque l'assassin est anglais... Tous les éducateurs spécialisés le savent bien. Même si aujourd'hui c'est différent puisqu'on assiste en partie à une immigration de combat, les nouveaux entrants s'investissent en général dans leur pays d'accueil, cherchent véritablement une vie nouvelle, résolument nouvelle. Ces pionniers espèrent réussir. Les problèmes surgissent à la deuxième génération avec ces enfants plus vraiment de leur pays d'origine, ni tout à fait du pays d'accueil. Le drame de l'immigration c'est eux. La perte de repère due à l'expatriation, cette deuxième génération la ressent le plus. Si les parents gardent un souvenir objectif du pays perdu, les enfants l'idéalisent. ...