Anna Quinquaud (1890-1984)

Par Samedi 30 septembre 2017 Permalink 1

Les parisiens connaissent les bas reliefs d'Anna Quinquaud de la façade de la cité universitaire internationale du boulevard Jourdan. Les roubaisiens se souviennent de l'exposition qui fit date en 2013 concernant l'artiste à La Piscine. Les aficionados des ventes aux enchères sont depuis une vingtaine d'années à l'affût des œuvres de la sculptrice mises en vente. Anna Quinquaud est donc à la mode. Cette femme, prix de Rome en 1924, orpheline de père à 4 ans et dont la mère était elle-même sculptrice et élève de Rodin, préfère partir en Afrique plutôt qu'à la villa Médicis pour parfaire son éducation de plasticienne. L'exposition coloniale de 1931 lui donne raison car elle séduit les visiteurs par ses bronzes exécutés à partir de portraits ethnographiques façonnés sur le vif du Soudan à Madagascar. Dans cette veine, elle travaille par la suite avec la manufacture de Sèvre ou les maisons quimpéroises de faience. Comme il arrive souvent, Anna Quinquaud est dans l'air du temps à cause d'un malentendu ou par provocation. Chrétienne engagée, membre du groupe catholique des beaux arts, active supportrice du renouveau des arts sacrés, son travail artistique n'est pas sans démontrer un certain prosélytisme en cherchant à christianiser le continent africain. ...

Drôle de reportage de l’audiovisuel public

Par Jeudi 28 septembre 2017 Permalink 1

Le budget de la nation est un acte politique majeur. En le prenant par le petit bout de la lorgnette, l'observateur constate que le budget de l'audiovisuel public est fortement en baisse et, dans ce segment, la télé est particulièrement visée. Le citoyen informé par le journal de 20 h de France 2, doit-il s'en inquiéter? Au vu d'un des reportages diffusé hier soir, sans doute pas! Il s'agissait de parler des transactions immobilières et, peut-être, mais rien n'était très clair parce qu'on n'osait pas trop en dire, du manque de liquidité du marché actuel. Une solution concernant les ventes aux enchères des notaires qui de tout temps ont existé, était proposée pour palier à la difficulté de vendre son appartement. On avait déjà un peu l'impression que le journaliste se plaçait sur le registre de la nouvelle économie! C'était un peu bizarre pour une méthode plus que centenaire, mais passons! Le plus drôle était à venir avec l'autre solution qui à en croire la rédaction de France 2 se plaçait cette fois résolument dans la nouvelle économie. Une société était mise en avant en étant à plusieurs reprises qualifiée de startup. Wikipedia désigne comme une startup, "une jeune entreprise innovante ...

Macron, l’UE, le chômage

Par Mercredi 27 septembre 2017 Permalink 1

Emmanuel Macron a décidé que les chiffres sur le chômage ne seraient plus commentés. Emmanuel Macron a décidé de multiplier les interventions concernant le devenir à ses yeux de l'Union Européenne. Ces deux phrases sont en parallèle parce que là où le peuple français peut à juste raison réclamer des résultats et des commentaires, Macron se tait et parce que là par contre, où il apparaît de plus en plus clairement que Macron devra se contenter de vœux pieux, il ne cesse de les exprimer. Les créations d'emploi dans le secteur privé sont au plus bas depuis dix ans. Pour les demandeurs d'emploi en catégorie A, B et C les chiffres explosent en août. Les ordonnances devant réformer le code du travail n'ont à l'évidence aucun effet psychologique d'entrainement, de confiance, sur les employeurs. En auront-elles une fois promulguées? C'est bien mal parti! Un jour prochain, les chiffres de l'INSEE ne seront même plus publiés. Un jour prochain leurs chiffres ne seront même plus calculés. On aura réglé le chômage une bonne fois pour toute quand le réel ne sera plus connu. On y vient. L'Union Européenne effraie tous les européens pour de multiples raisons. Les allemands qui paient, sont ceux ...

L’Allemagne a le mal du pays

Par Mardi 26 septembre 2017 Permalink 2

Malgré une propagande que l'Allemagne n'avait plus connu depuis la guerre (je sais, on est déjà au point godwin!!!), l'euroscepticisme a réalisé une percée mémorable aux législatives. Tout le monde parle de l'Afd mais le score des libéraux du FDP guère europhiles non plus, c'est le moins qu'on puisse en dire, est lui aussi impressionnant. Il s'explique évidemment par la campagne de dénigrement digne de chez nous, (pire que chez nous?) à l'encontre des populistes. Une partie des électeurs potentiels de l'AfD que tous les organes d'endoctrinement ont quasiment menacé durant toute la campagne électorale se sont, un peu inquiets, tournés vers le FDP, un FDP qui s'il ne veut pas sortir de l'€, se montre très négatif vis à vis de toute avancée fédéraliste. Avec le résultat allemand, c'est l'Union Européenne qui agonise. Les allemands en ont marre de l'Europe, marre des réfugiés, marre des inégalités terrifiantes qui pullulent chez eux, des minijobs et du temps partiel. D'ailleurs tout est lié. Le citoyen allemand doit se pousser tous les jours un peu plus pour laisser la place aux immigrés. Bien sûr, on le culpabilise, il est xénophobe, il ne fait pas assez d'enfants, les tendances démographiques sont catastrophiques. Mais catastrophiques ...

Mélenchon peut être utile

Par Lundi 25 septembre 2017 Permalink 1

Mélenchon est une canaille, mais puisqu'il plait, autant en profiter! Son rassemblement a vu énormément de monde. A tel point que des médias aux blogs proches du Front National, tous cherchent à remettre en cause la densité du mouvement populaire de samedi. Evidemment l'islamo-gauchisme de Mélenchon a ceci de désagréable qu'il rejette les faits, soit racines judéo-chrétiennes de l'Europe en général, de la France en particulier. Mais son pro-immigrationnisme l'empêche d'être stigmatisé avec trop de violence par ceux qu'il conteste et qui partagent avec lui cette même idéologie. Par ailleurs ce pro-immigrationisme permet aux manifestants de participer à une lutte des classes très critique envers la société sans laisser percevoir la moindre xénophobie. La vitrine Mélenchon est présentable en fonction des canons actuels. Elle replace le mal-être français dans les années 60, 70 comme si tout était resté pareil, comme si la France était la même. Fondamentalement le mouvement de La France Insoumise est révolutionnaire. S'il prend, il peut véritablement bouleverser la situation du pays. C'est la seule option politique possible pour voir remises en cause les dernières élections aux taux d'abstention jamais atteints. Seul Mélenchon aujourd'hui, s'il a l'aide des jeunes et des syndicats, peut éviter 5 années avec Macron. ...

Pierre Guariche (1926-1995)

Par Dimanche 24 septembre 2017 Permalink 1

La chaise Tonneau de Pierre Guariche (en une) ou sa chaise tulipe monocoque en résine de polyester font partie de ces belles réalisations des années 50 restées graver dans l'esthétique d'une génération. Le designer est qualifié avec quelques uns de ses confrères de l'époque, par Solange Gorse, rédactrice en chef de "La maison française", de "jeune loup". Cette génération de créateurs formée à l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris (ENSAD) propose des meubles "astucieux" venant dans un deuxième temps à la suite de ceux de l'après-guerre. Les œuvres de Pierre Guariche sont inventives et intemporelles. Les lignes de ses meubles épurées et raffinées, ses luminaires édités en un petit nombre d'exemplaires intéressent encore aujourd'hui. A l'époque, c'est la modernité qui entre dans les intérieurs français. Cette modernité grâce à sa rigueur d'exécution continue donc à plaire... Mais sans atteindre les prix fous enregistrés par ses aînés Prouvé, Perriand, Le Corbusier. Pierre Guariche constitue-t-il alors une opportunité d'achat avant que sa côte ne s'envole? Quelques exemples vous permettront d'en décider: - Ci-dessous, 16 mars 2015, Rennes enchères svv, lampadaire G2, laiton et métal laquée noir pour la structure, vers 1950, 178 x 40 x 35 cm, 6 897 € - Ci-dessous, ...

Blanche Hoschedé-Monet (1865-1947)

Par Samedi 23 septembre 2017 Permalink 1

Blanche Hoschedé-Monet, l'ange bleu comme la surnommait Clémenceau, est deux fois la belle fille de Claude Monet. D'abord parce qu'elle est la fille qu'Alice Raingo a eu de son premier mari avant de se remarier avec Claude Monet et ensuite parce qu'elle a épousé le fils du fondateur de l'impressionnisme. Enfin il existe un troisième lien plus personnel avec son beau-père quand elle devient, une fois veufs tous les deux, la maîtresse de maison de celui-ci et qu'elle accueille avec charme les visiteurs de Giverny. Quand on a dit cela, on n'a pas pour autant résumé la vie de Blanche Hoschedé-Monet; elle est aussi une grande artiste aujourd'hui reconnue des amateurs d'art. Pendant l'été de ses dix-sept ans, elle aborde la peinture en portant l'attirail du maître. Ce dernier lui découvrira plus tard du talent et observe ses progrès du coin de l’œil sans trop lui donner de leçons se bornant à lui dire de reproduire de qu'elle voit. Forcément inspirée par Claude Monet, ses œuvres s'attachent à rendre la lumière changeante au quotidien de son environnement fait de jardins et de rivières. Ses propres qualités permettent de découvrir dans ses tableaux autre chose qu'une pâle copie de ceux de son ...

Dédiabolisation au FN

Par Vendredi 22 septembre 2017 Permalink 1

La dédiabolisation est quoiqu'il en dise le problème majeur du Front National. Au niveau de la forme, elle eut pu passer par un changement de nom du parti avant un changement de tête. Au niveau du fond, Philippot s'y collait. Jean-Marie Le Pen a fait beaucoup de mal aux idées souverainistes grâce à l'audience que les médias lui ont donnée. Ses lamentables jeux de mot ont pourri la noblesse d'une pensée patriote. On voit bien qu'en Allemagne AfD avec ses dirigeants bien plus sensés sera vite capable de devenir un parti de gouvernement au moins au sein d'une alliance politique. Le nom Le Pen, malgré l'indéniable courage de Marine, sonne comme un repoussoir. Aucune personne de cette famille ne dirigera jamais les affaires de la France même si les journalistes continueront à la mettre en avant justement pour limiter l'audience des idées souverainistes. La dédiabolisation ne viendra pas de la base. Les militants sont engagés sur des idées qui ne rassembleront jamais la majorité du peuple français. Dire qu'ils peuvent permettre un renouveau est une vaste blague, une manière pour les conservateurs du FN de garder leur pré carré. Les cadres du mouvement n'ont certainement pas l'ambition que portait Philippot d'arriver ...

Le départ du président Macron est à souhaiter

Par Jeudi 21 septembre 2017 Permalink 3

"Nous prendrons dorénavant la discipline à l'étranger de ne pas parler de politique française". Cette phrase remarquable par ce "nous" très ancien régime, assénée par le président Macron en Allemagne lors de la nomination du premier ministre, semblait devoir être comprise comme le fait que le président de la république ne parlerait pas des affaires intérieures françaises en dehors de la France. Il se déjuge à chaque fois qu'il va à l'étranger. C'est dorénavant de Bucarest à New York en passant par Salzbourg que les français savent ce qu'il veut. Emmanuel Macron les prévient de Salzbourg que "la transformation que nous opérons est celle de faire entrer la France dans le XXIe siècle". Il les analyse de Bucarest en proclamant que "le peuple français, c’est un peuple qui déteste les réformes". Et il les menace maintenant en avertissant sur CNN que la "démocratie, ce n'est pas la rue". Ce curieux comportement présidentiel ressemble à de la lâcheté. Sans doute a-t-il peur... Ce n'est pas les yeux dans les yeux qu'il faut l'attendre mais avec des coups par en dessous teintés de mensonges et d'hypocrisie. Lorsqu'il était banquier d'affaires, un journaliste du Monde, Adrien de Tricornot, a raconté comment il avait joué ...

Bernanos et l’affaire du quai de Valmy

Par Mercredi 20 septembre 2017 Permalink 1

Le procès de l'agression en mai 2016 à Paris d'une voiture de police dont les images ultra-violentes ont fait le tour du monde débute. Deux prévenus sont en détention provisoire, six sous contrôle judiciaire et un neuvième homme, résidant en Suisse, ne s'est pas présenté aux convocations de la justice. Il ne s'agit pas ici d'élucider une affaire en train d'être plaidée mais juste de remarquer le sort particulier qui est fait à deux des inculpés, les frères Bernanos. Leur arrière grand-père est l'écrivain du début du XXe siècle dont l'une des œuvres a été adaptée au cinéma par le cinéaste Maurice Pialat. Ces deux jeunes gens sont intégrés à cette caste française qui, quelles que soient ses déviances, se soutient, se sert les coudes contre vents et marées. Ce petit monde n'est jamais tout à fait soumis aux mêmes règles que les autres, ceux qui n'en sont pas. Il bénéficie quoiqu'il lui arrive d'un traitement particulier comme on le voit encore dans ce cas. La mère de ces deux charmants bambins a par exemple pu s'exprimer de longues minutes sur France Info, hier et surement dans d'autres médias, pour clamer l'innocence de ses enfants et fustiger "le sort fait ...