Elections en Corse

Par Lundi 4 décembre 2017 Permalink 10

Suite aux résultats du premier tour des élections territoriales en Corse, les indépendantistes unis aux autonomistes ont déjà gagné. L'éventuelle autonomie à venir de la Corse ne constituera qu'un premier pas vers l’indépendance. Une fois que les corses auront la capacité de gérer leur île, il n'y a aucune raison pour qu'ils veuillent rester rattacher à Paris alors que Bruxelles est là. Aussi, nous dirigeons nous là aussi vers une situation tendant comme en Espagne, plus qu'en Espagne peut-être, à entraîner une scission du territoire national. L'Union Européenne aide, surement à l'insu de son plein gré comme on dit dans le cyclisme, à la fracturation en rassurant en tant que puissance supranationale des régions qui se sentiraient trop petites pour devenir indépendantes. A quoi bon la France quand on a l'Europe derrière soi? Tous les partis liés au pouvoir central ont hier été laminés. Il n'y a plus aucune envie de France chez les Corses. Le Front National aussi a pris une déculottée. Inutile de voter pour lui puisque le problème de l'immigration sera réglé avec la future indépendance! Les nationalistes restent fondamentalement xénophobes quoiqu'ils en disent et les corses ne veulent surtout pas être envahis de travailleurs (ou pas...) immigrés. ...

Sayed Haider Raza (né en 1922)

Par Dimanche 3 décembre 2017 Permalink 1

Sayed Haider Raza, peintre indien, est à ses débuts un éminent représentant de la seconde école de Paris apparue dans les années 40. En effet, grâce à une bourse d'étude du gouvernement français, ce fils de forestier d'un petit village du sous-continent, venu étudier à Bombay, parachève sa formation en France où le prix de la critique lui est décerné en 1956. Sa première manière de peindre le pousse à mâtiner son gout pour l'abstraction avec des accents figuratifs. Le tableau en une est un bon exemple de son travail. De 1956, cette toile, 39 x 61 cm fut vendu à Tours par Millon & associé svv, le 1er juin 2015, 57 340 €. La cinquantaine arrivant, des voyages réguliers vers son pays d'origine amènent Sayed Haider Raza à associer la culture hindouiste à l'occidentale qu'il a acquise au cours de son existence. Le résultat entraîne l'artiste vers une abstraction plus catégorique comme si le mélange des cultures ne pouvait faire l'objet d'une expression concrète mais seulement d'une perception presque cosmique comme cette huile sur toile de 1981, 195 x 96 cm, ci-dessous, intitulée "Génèse" tend à le montrer. Elle a été vendue, le 9 juin 2016, chez Kapandji-Morhange et ...

La peinture orientaliste

Par Samedi 2 décembre 2017 Permalink 1

La peinture orientaliste offre aux occidentaux le moyen de se plonger dans cet exotisme que la conquête de l'Algérie met à la portée du public du XIXe siècle. La fascination était déjà là depuis longtemps, on se souvient, par exemple, des turqueries de Jean-Etienne Liotard ( http://politiqart.com/jean-etienne-liotard-et-ses-turqueries/ ). La tendance va nettement s'accentuer avec les voyages de Delacroix ou d'Horace Vernet en Afrique du nord, de Fromentin ou de Gleyre en Egypte, de Decamps ou de Ziem en Turquie et en Syrie. La peinture orientaliste correspond d'abord à une lumière, celle du désert à nulle autre pareille. Mais son succès est surtout dû aux fantasmes de mœurs libérées de femmes lascives représentées dénudées, alanguies sur des divans voluptueux (Ingre: Le bain turc, par exemple). L'orientalisme n'est guère une démarche ethnographique, du moins jusqu'aux années 1930, mais plutôt la représentation picturale de mœurs orientales rêvées alimentant la libido occidentale. Cet amalgame réussi va institutionnaliser un art qui se voit consacrer avec la villa Abd-El-Tif à Alger (1907-1962), réplique intellectuelle de la villa Médicis à Rome. Sur le marché de l'art la peinture orientaliste a connu son heure de gloire de la fin du XXe siècle au début du XXIe avec de grandes ...

Slobodan Praljak a avalé la ciguë

Par Vendredi 1 décembre 2017 Permalink 1

Slobodan Praljak, haut responsable croate, s'est suicidé immédiatement après que le juge du Tribunal Pénal International ait confirmé sa condamnation à vingt ans de prison pour crimes de guerre. Voilà un quart de siècle que ce tribunal de La Haye représente un défi à l'impartialité qui aurait dû être la règle de cette instance. 25 ans que les chrétiens sont présumés coupables et les musulmans systématiquement exonérés de leurs exactions. Ce jour-là, ce jour où l'homme de théâtre Slobodan Praljak, en effet, il n'a pas toujours été militaire, il était metteur en scène avant la guerre en ex-Yougoslavie, ce jour-là donc, 6 autres accusés croates de Bosnie étaient aussi condamnés. Comme le proclament les croates, les "décisions perverses" du Tribunal Pénal International sont des "injustices morales". Et que valent ces jugements qui se targuent d'un semblant de loi par rapport à la morale dans l'inconscient collectif d'un peuple? Rien. Rien. Rien. Des milliers de bougies étaient allumées le soir même à Mostar, fief des croates de Bosnie, en l'honneur des condamnés. Le simulacre de justice à La Haye s'est donc logiquement conclu par un drame. Néanmoins, « la contribution du général Slobodan Praljak restera d’une immense importance pour la survie du ...

Anecdote à l’hôtel Drouot, cette semaine

Par Mercredi 29 novembre 2017 Permalink 3

Lors d'une vente de montres cataloguée à l'hôtel Drouot où beaucoup ont été ravalées (invendues dans le jargon), une Rolex estimée entre 15 000 et 20 000 € était proposée à la vente. Le commissaire priseur part bas compte tenu de l'estimation et trouve preneur à 1 500 €. C'était en fin d'une vente qui fit assez peu de chiffre d'affaire. L'adjudicateur devait se dire, au fur et à mesure que les lots défilaient, qu'ils étaient présentés trop chers, qu'ils n'étaient pas au prix du marché. Sans doute voyait-il aussi l'espoir qu'il avait mis dans cette vente concernant ses gains, disparaître inéluctablement. Mais l'esprit humain est ainsi fait qu'il s'arrange parfois avec le réel. Alors quand enfin quelqu'un dans la salle veut bien acheter l'objet qu'il présente, le commissaire priseur, bien content, (la commission oscille frais acheteurs et frais vendeurs compris entre 25 et 50%) adjuge sans faire attention à l'estimation, la montre à 1500 €. Il avait fait un heureux, l'acheteur, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive de son étourderie ( 1500 au lieu de 15000) et demande illico au crieur que le bon d'acquisition du client ne lui soit pas remis. Ce dernier rue dans les brancards, manifeste sa bonne foi, ...

Le voyage africain de Macron

Par Mardi 28 novembre 2017 Permalink 1

Rarement, voyage officiel du président de la république est aussi médiatisé que le périple africain actuel d'Emmanuel Macron. Chacun de ses discours d'évangéliste est retransmis intégralement sur les chaines d'info. Pour BFM, on pouvait comprendre que le staff de Drahi faisait de la lèche dans l'espoir qu'Altice soit un jour rachetée par la Caisse des Dépôts et Consignations avec une classique manœuvre consistant à nationaliser les pertes, mais tous les médias sont à l'unisson. "L'Afrique en marche d'Emmanuel Macron" (L'Express), "La victoire d'Emmanuel Macron à la une de la presse africaine" (Le Point), "Macron à la conquête des africains" (le Figaro), "La tournée initiatique de Macron en Afrique" (Le Parisien), "Macron l'Africain" (RFI) "Macron en Afrique: le discours et la méthode" (Libération)... L'admiration de nos journalistes est à son comble! Les africains qui l'écoutent, sont ébahis. Notre président leur parle de l'occidentalisation de leur continent alors qu'ils n'ont perçu du capitalisme qu'une avidité de pauvres qui en fait à tout propos des Thénardier en puissance (voir l'article d'hier). Ils prennent le pire du monde moderne, totalement déracinés, oublieux de leur passé tribal qui, pour le meilleur, a, par exemple, révolutionné tout l'art du XXe siècle. Sans le souffle épique d'un Guaino, ...

Afrique: Une marchandise humaine

Par Lundi 27 novembre 2017 Permalink 1

Depuis juillet dernier des pays d'Afrique de l'ouest veulent limiter à trois le nombre d'enfants par femme alors que le taux de fécondité est actuellement de 5,6 enfants par femme. Pour le moment, rien n'est vraiment obligatoire, les gouvernements comptant sur une meilleure éducation des femmes et l'accès au planing familial pour y arriver. Bref ce ne sera pas demain la veille! Pourtant, beaucoup de ces gosses sont malheureux comme le montrait hier un reportage de TF1 sur les enfants esclaves, vendus à des gens un peu moins pauvres pour servir de main d'oeuvre à vil prix. Ce que l'émission ne racontait pas, encore moins politiquement correct, ce sont les cas de plus en plus nombreux d'abandon pur et simple d'enfants sous prétexte qu'ils seraient possédés par le diable. La superstition en Afrique autorise les pires comportements! Ces enfants à partir de 4 ou 5 ans s'agglutinent autour des marchés des grandes villes. Des enfants sorciers, appelés shégué ou talibé selon le pays, et qui ne vont connaitre du monde que l'exploitation, la maltraitance et les viols. Je ne résiste pas à mettre ce témoignage diffusé par une publication chrétienne évangéliste "Magazine": « C’est maman qui m’a chassé. Parce que je ...

Serrurier-Bovy, Gustave (1858 Liège-1910 Anvers)

Par Dimanche 26 novembre 2017 Permalink 1

Nous évoquions hier un peintre dont l'oeuvre revient ces temps derniers au devant de la scène. Dans un tout autre domaine, l'artisanat d'art, Gustave Serrurier-Bovy reste en revanche assez mal aimé des enchères malgré un travail "modern style" non seulement très intéressant mais aussi parfois précurseur de l'Art déco, tel ce chevet, en une, de 1904, aux formes simples, évalué par Piasa svv, pour une vente à Paris en 2013, entre 20 000 et 30 000 €, qui ne trouva pas preneur. Pourtant, bien avant Jean Prouvé (star des ventes, s'il en est!), Serrurier-Bovy présente un mobilier presque austère, produit industriellement pour en limiter le coût dans la philosophie du mouvement Arts & Crafts. "Un mouvement artistique se dessine qui semble devoir amener une révolution" déclare-t-il à l'époque, "La popularisation du sens esthétique doit être considéré comme une nécessité absolue; il faut que la grande masse participe à la vie artistique". Pour éclairer cette grande masse justement, l'homme ouvre un magasin d'ameublement et de décoration à Liège avec des succursales à Bruxelles et Paris. Il est l'un des cofondateurs du salon de la libre esthétique à Bruxelles, organise à Liège une exposition universelle sur les arts appliqués, "L'oeuvre artistique". Serrurier-Bovy est ...

Henri Epstein (1892-1944)

Par Samedi 25 novembre 2017 Permalink 1

Henri Epstein fait partie de ces peintres de l'Europe de l'est qui sont venus grossir les rangs d'un mouvement informel qui sera désigné sous le nom "Ecole de Paris". Fauve avant la première guerre mondiale, sa manière évolue après l'armistice à son retour en France pour tendre résolument vers l'expressionnisme. Imprégné de judéité, il participe d'après Wikipédia à une revue éphémère créée en 1912 consacré à l'art juif. Plus tard lorsqu'il habite la cité d'artiste "La ruche", il écrit en yiddish dans celle intitulée "Makhmadim". Cet engagement identitaire n'empêche pas l'artiste de s'intégrer à sa patrie d'adoption, épousant une française, passant de longs séjours en Bretagne et achetant une maison à Epernon dans l'Eure et Loire. L'histoire de l'art consiste souvent en la redécouverte de gens plus ou moins oubliés dont le talent saute tout d'un coup aux yeux des amateurs, l'air du temps oblige, après une trop longue période durant laquelle leur aura s'est ternie. C'est le cas d'Henri Epstein actuellement qui resurgit dans les salles des ventes avec un bonheur qui ne fait probablement que commencer. Jugez plutôt, en moins d'un mois! Le bouquet de tulipes, huile sur toile, 46 x 38 cm ci-dessous fit 3250 € le ...

Balkans: les responsables sont tjs chrétiens!

Par Vendredi 24 novembre 2017 Permalink 1

L'ancien président de Bosnie-Herzégovine, Alija Izetbegović déclarait: "Il n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques . Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort..." Ce théocrate eut à sa mort les honneurs d'un enterrement en grande pompe où les pays occidentaux furent largement représentés. Dans les Balkans où le lien entre identité religieuse et identité nationale est très étroit, mieux vaut être musulman que chrétien, si on veut être considéré dans le reste du monde. Le tribunal pénal international que la presse semble nous désigner ces jours-ci comme bien plus qu'une autorité judiciaire, une autorité morale, a acquitté systématiquement tous les dirigeants bosniaques musulmans, croates et kosovars. Son objectivité et son impartialité sont largement sujets à caution. Ce tribunal temporaire mis en place en 1993 pour juger des crimes commis en ex Yougoslavie a depuis longtemps perdu toute crédibilité chez chrétiens orthodoxes et catholiques. Il n'est pas question de minimiser les exactions de Ratko Mladic, mais il est question de nier la valeur objective et exemplaire de jugements rendus qui, à cause de leur engagement pro islam, n'ont, à aucun moment, su ...