Le mouvement Arts & Crafts

Par Samedi 20 septembre 2014 Permalink 15

Le mouvement Arts and Crafts (arts et artisanats) n’est pas un style. Le mouvement Arts & Crafts est une philosophie de la création artistique. Il naît en Grande Bretagne vers 1860. Il veut associer le beau, le bien fait, et des prix accessibles à tous d’où l’obligation d’une fabrication de qualité mais en série. De belles choses sans esprit mercantile est sa philosophie un brin utopiste.

William Morris, initiateur du mouvement, travaille en collaboration avec d’autres créateurs comme William Burne-Jones. Il conçoit l’intégralité de la décoration intérieure comme extérieure. On parle de total look. Avec sa première réalisation, la red house, il met en pratique sa théorie sur l’architecture et la décoration. Il diffuse alors les valeurs du mouvement avec des créations allant de la fresque murale à la joaillerie en passant par le mobilier, la sculpture, le vitrail… Très vite avec le succès grandissant, les fabricants se multiplient et marient l’artisanat à l’industrie. Le business reprend ses droits! L’esprit communautaire et socialiste de l’Arts & Crafts s’efface devant l’esprit d’entreprise. L’ère victorienne connait à la fois des ateliers artisanaux et d’importantes firmes industrielles dont celle de William Morris fondée en 1861 ou Gillow and co qui deviendra Waring and Gillow ou Holland and Sons ou encore Wright and Mansfield…

La bourgeoisie nouvelle est éprise de confort. Son goût est éclectique. Comme en France, plus qu’en France même, la reprise de tous les styles du passé anglais, seuls ou mélangés, associés au néogothique, au renaissance, au Louis XIV sont déclinés au cours du long règne de la reine Victoria… Lancé lors de l’exposition universelle de 1862 le style anglo japonais sera particulièrement apprécié jusqu’à la fin du siècle.  Tous les types de meubles ou de sièges sont diversifiés à l’infini.

Il n’en reste pas moins, grâce au mouvement Arts & Crafts, de belles choses pour élever l’individu, pour ennoblir le peuple.

Et le concept va essaimer en Europe. Les Wiener Werkstatte en Autriche sont restés fameux. Le mouvement De Stijl ou le Bauhaus doivent beaucoup au mouvement Arts & Crafts. Le Japon intègre ses préceptes en développant une version nippone dans la céramique ou le textile. A Chicago même, Frank Lloyd Wright a le souci d’aménager pour les classes moyennes des intérieurs douillets à des prix abordables. En Angleterre, le mouvement est aussi l’initiateur du modern style qui n’est autre que l’art nouveau franco belge.

Frédéric Le Quer


 

 

15