Mon dieu quel bonheur, les chiffres du chomage!

Par Mercredi 27 avril 2016 Permalink 3

Les chiffres du chomage n’ont rien à voir avec l’économie. Leur raison d’être est politique. Sans une croissance d’au moins 1,5%, ils ne représentent qu’un bidouillage plus ou moins subtil entrepris par les services concernés pour cacher la misère.

En août dernier, la radiation illégitime de milliers de demandeurs d’emploi avait permis une forte baisse, mais qui, étant donné la grossièreté de la manœuvre, s’était montrée contre-productive en ridiculisant les services de l’état. Cette fois, les stages de formation (on sait ce que ça vaut, soit pas grand chose!) tournant à plein régime, le gouvernement et les médias se permettent d’annoncer sans grande restriction, la soi-disant bonne nouvelle. 3% de hausse du chomage sur un an, c’est bien parce que sur un mois il a baissé de 0,2%!

Il s’agit donc avant tout de ne pas désespérer Billancourt, comme on disait au temps où il restait encore en France des usines. Le moral de la population inquiète tant il est bas. Un contrat d’armement avec des sous marins que par le passé toute la gauche bien pensante eût fustigé, est présenté comme une réussite exceptionnelle pour galvaniser le citoyen le matin au levé! Quelques milliers de chômeurs sur la voie de garage de la formation professionnelle devient le radieux chant des sirènes de la France qui gagne!

Tout cela est écœurant. L’illusion est un programme politique et François Hollande jusqu’aux présidentielles jouera au mage dans la veine de Pierre Dac et Francis Blanche parodiant les numéros de music hall de divination!

« – Pouvez-vous détecter les bons chiffres du chomage ?
– Je le peux.
– Vous pouvez vraiment le faire ?
– Oui…
– Il peut le faire ! Alors on l’applaudit très fort !
– Pour ce qui nous concerne, n’applaudissons pas trop vite… Attendons d’avoir lu le rapport! »

Frédéric Le Quer