Moïse Kisling (1891-1953)

Par Samedi 1 avril 2017 Permalink 1

Moïse Kisling, peintre d’origine juive polonaise, arrive en France en 1910 puisque c’est là que tout se joue. Il participe à cette école de Paris qui n’est pas une école. Marc Chagall, Pablo Picasso, Pinchus Kremegne, Chaïm Soutine, Pascin, Amadeo Modigliani, Kees van Dongen, Alexander Archipenko, Joseph Csaky, Ossip Zadkine ou Tsugouharu Foujita ont chacun leur manière. Ce qui les rassemble, c’est qu’ils sont presque tous étrangers. Souvent des juifs de l’est de l’Europe. Ce qui les rassemble aussi c’est qu’ils sont nombreux à avoir eu des états de services remarquables dans la légion étrangère en combattant pour la France durant la première guerre mondiale. Kisling est grâce à cela naturalisé français en 1923. Ce qui les rassemble, c’est que ce sont des talents étrangers venus pratiquer leur art dans la capitale pour écrire l’histoire de la modernité au tournant du XXe siècle.

Après la guerre, Moïse Kisling est un artiste célèbre qui se vend bien. Un temps tenté par le cubisme, il gardera son style figuratif. L’homme est aussi fidèle en amitié. Il organise les obsèques de Modigliani en 1920. Il planifie le mercredi des déjeuners à son atelier, auxquels des artistes, des écrivains, des acteurs, des musiciens, des politiciens et des avocats sont invités. La seconde guerre mondiale le voit quitter la France. Le succès le suit à New York. Il rentre dans son pays la paix revenu et meurt à Sanary sur Mer à 62 ans.

Les peintures de Moïse Kisling s’échangent de temps en temps en salle des ventes. Sa côte se maintient sans atteindre des sommets. Il vient de faire le 17 mars dernier chez Chayette et Cheval à Drouot 31 250 pour l’huile sur toile ci dessous (60 x 73), port de Marseille 1918.SAM_3442

En revanche celle ci-dessous, port de Honfleur, ne trouva pas preneur à Deauville le 15 mars 2015 (55 x 38 cm) avec une estimation basse à 40 000 €.SAM_3443

Enfin citons pour finir la ravissante nature morte (92 x 73) peinte en 1917 à St Tropez, en une, qui fut adjugé 93 750 € chez Ader à Drouot le 14 mai 2014.

Frédéric Le Quer