Mark Rutte en attendant la revanche

Par Vendredi 17 mars 2017 Permalink 6

François Hollande a félicité chaleureusement le Premier ministre sortant Mark Rutte pour sa victoire. C’est un peu comme si notre président de la république congratulait Sarkozy pour avoir gagné une élection. Selon le clivage dépassé, Mark Rutte est de droite. L’alter ego au sens strict du Parti Socialiste Français d’aspiration sociale démocrate, a enregistré une cuisante défaite. Il gouvernait en association avec les libéraux jusque là. Ces derniers choisiront un autre parti pour leur future coalition.

Encore une fois, les dirigeants européens montrent que malgré leurs dires, la vision droite gauche n’a plus de sens. Le choix des électeurs n’est pas là. L’illusion d’une différence permet de faire croire à l’alternance sans alternance. L’alternance canada dry est l’ultime manipulation de l’Union Européenne. Aux Pays Bas c’est la continuité nette, mais que demain, en France, Fillon gagne et tous les « socialistes » des pays voisins laisseront éclater leur joie, celle de ne pas voir une véritable alternance s’installer. Le seul vrai changement est de mettre à la tête d’un pays européen des souverainistes au lieu des mondialistes qui détiennent tous les leviers des états.

Mais les mondialistes jouent avec les peurs pour conserver leur pré carré. Ils affolent les masses en faisant passer le message que sans eux, point de salut! Elles gobent et ne s’affranchissent pas de la domination qui les mènent surement depuis quarante ans vers leur appauvrissement aussi bien culturel que financier. Elles sont les victimes consentantes d’un monde qui les aliène avec intelligence, il faut bien le reconnaître. Par exemple, les médias remplacent petit à petit le mot populisme par extrême droite et n’emploient jamais le terme de souverainisme. Il s’agit de culpabiliser les électeurs qui voudraient franchir le pas en choisissant Wilders, Marine Le Pen ou Frauke Petry en Allemagne.

Les lignes bougent malgré tout. La victoire de Rutte montre en fait une perte importante du nombre de ses députés. La défaite de Wilders correspond à un accroissement des siens! Mais l’important est bien sûr d’ignorer les faits tant que les souverainistes n’ont pas les moyens pour gouverner et de se servir d’un résultat en demi teinte pour manipuler les citoyens.

Frédéric Le Quer