Marianne et François

Par Mercredi 12 octobre 2016 Permalink 4

« Trop d’immigration qui ne devait pas être là », (on excusera le français approximatif, c’est juste le président de la république qui cause!) et « il y a un problème avec l’islam ». Ces deux phrases sont extraites des confidences de François Hollande pour encore un autre livre à paraître sur lui. Elles laissent pantois quand pour la même occasion il déclare aussi: «La femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain.» Il y en a pour tout le monde, pour tous les goûts, pour tous les électeurs!

L’immigration ne cesse de s’accentuer depuis le début du quinquennat et François Hollande compte dessus pour récupérer les voix des binationaux. Quand ils votent, ils le font à 90% pour lui! En même temps, ils ne suffisent pas encore pour être élu. Les considérer comme de futurs français prêts à enfiler les attributs de Marianne, c’est ambitieux, même si eux probablement s’en fichent, mais il faut du grain à moudre pour les autres, ceux qui ne se projettent pas dans plusieurs décennies, qui s’impatientent de ne pas voir Aïcha, Djamila ou Noria ôter leur voile, couper leurs chaînes qui les attachent à leur pères, leurs frères et leurs cousins avant d’être soumises au mari, être seins nus sur la plage quand elles en ont envie! Une musulmane libérée a quelque chose de totalement paradoxale dans la formulation. Disons le tout net, c’est un oxymore! Les espoirs de notre président sont en complète contradiction avec mille quatre cents ans d’existence de cette religion. Tout le monde le sait, alors il concède qu’il y a un problème avec l’islam! L’avouer est un minimum puisque des centaines de victimes au nom d’Allah sur notre sol depuis qu’il est à l’Elysée corroborent son sentiment… Sentiment qui dans la pratique ne compte pas car le gouvernement continue à favoriser l’envahissement de notre pays par des hordes venus maintenant du moyen-orient.

Dire que ce futur candidat viendra sur les tribunes fustiger le populisme pendant sa campagne! Est-ce que prendre les gens pour des imbéciles se révélera toujours gagnant pour les démagogues? Nous le serons en mai 2017.

Frédéric Le Quer