Macron l’embrouille

Par Samedi 20 août 2016 Permalink 2

Emmanuel Macron, la caution ultra libérale de l’ère Hollande est venue dans le fief de Philippe de Villiers pour saluer cette création un peu curieuse qu’est Le Puy Du Fou. La contre révolution y est glorifiée. La caste nobiliaire y est élevée à un statut qu’on ne croyait plus possible en France.

Pourtant indéniablement l’entreprise est une réussite, même s’il n’est guère douteux que les gens viennent sur un quiproquo, sans bien connaître la chouannerie, sans bien comprendre les forces réactionnaires qui alimentaient une révolte où des seigneurs manipulaient une population inculte dans leur intérêt personnel… Néanmoins si les nobles purent pour beaucoup fuir en Angleterre, l’état jacobin impitoyable extermina les insurgés roturiers. C’est cet aspect que peut-être les visiteurs retiennent. Ils s’assimilent aux opprimés, aux battus, aux victimes d’une autre tyrannie… Le Puy du Fou est populaire!

Mais Macron, il s’en fout des opprimés, du bain de sang et de la terreur! Peut-être est-il vraiment venu saluer une réussite entrepreunariale? En tout cas l’alibi est béton… Ou plus sûrement a-t-il tenu à recadrer son image ultra libérale vis à vis de l’électorat? En effet ce ministre est libéral quelque soit le sujet. Personne ne lui en veut de l’être sur les questions économiques, les communistes ont disparu et l’économie dirigée comme sous Staline ne l’est plus par un parti mais par des banquiers, centraux de préférence et comme tout est fait pour que les gens n’y comprennent rien, ils s’écrasent!

En revanche, si ce monsieur a réellement des ambitions élyséennes, son libéralisme sociale, celui d’une France sans frontière, d’une France débordée par l’immigration, d’une France perdue dans la mondialisation n’a rien qui puisse inciter une majorité de gens à voter pour lui. C’est la France des riches et des puissants, c’est la France des socialistes qui gouvernent à droite, c’est la France des banquiers et des médias que Macron soutient et que sa candidature porterait.

Alors, il a trouvé Philippe de Villiers pour jeter le trouble. « Nous ne pouvons pas continuer à assister impuissants à l’islamisation de la société française » n’hésite pas à déclarer ce dernier avec bon sens. Le mondialiste est à la pêche aux voix et de Villiers se fait manipuler! Le citoyen qui regarde tout ça de loin ne sait plus très bien ce que pense Macron sur l’immigration et il ne reste qu’un type jeune qui a l’air de mouiller le maillot!

Décidément un grand magicien ce Macron! De quelques cars en plus sur les routes, il fait une révolution industrielle. Du Puy Du Fou, il emberlificote l’électeur!

Frédéric Le Quer