L’UE est sans politique étrangère

Par Mercredi 2 décembre 2015 Permalink 1

Décidément l’UE est perdue, ballottée par la crise au moyen-orient qui l’entraîne tantôt dans la complicité de fait avec les terroristes islamiques suite par exemple à l’alliance conclue entre Bruxelles et Ankara, tantôt dans la guerre contre l’Etat Islamique avec d’abord l’accentuation des forces françaises puis maintenant l’entrée de la Bundeswehr sur le théâtre des opérations.

L’accord de dimanche entre Mrs Junker et Tusk d’un coté et le premier ministre turc de l’autre n’a rien de révolutionnaire. Il est juste regrettable que l’UE se charge de sortir la Turquie de son isolement diplomatique depuis sa destruction de l’avion russe. Il est juste regrettable qu’il ne fasse aucune mention de la liberté d’expression dans ce pays. Il est juste regrettable que ces fonctionnaires européens est l’air de soutenir une théocratie. Mais l’UE n’est plus à ça prêt… Du coup la Turquie en profite, se gargarise du retour des négociations en vue de son adhésion à l’UE, promet d’essayer de maintenir les réfugiés syriens sur son sol mais sans garantie de résultat (tu parles!) et les négociateurs coté Bruxelles promettent 3 milliards sans  que personne ne sache d’où ils vont venir. Ils ont pourtant l’air tous bien content alors que le seul résultat tangible de cette accord risque d’être l’absence de visa demandé pour les ressortissants turcs à leur venue dans l’UE dans un an. Cette mesure déstabilisera un peu plus les peuples européens mais ne fera pas sortir d’argent immédiatement… Et puis les peuples, on s’en fout! L’UE est là pour les broyer avec leur culture et elle continue sans relâche quelque soit la situation.

Alors qu’il faut s’attendre à la continuation du flux migratoire en provenance des terres d’islam puisque c’est une façon pour eux de faire le djihad, Angela Merkel qui avait d’ailleurs voulu cette réunion de dimanche, a décidé de soutenir la présence militaire française avec sa propre armée. La population est d’accord dans son ensemble mais craint des représailles à la mode de chez nous… Si des attentats devaient survenir la belle unité actuelle volerait en éclat! Déjà le syndicat des soldats et l’opposition écologiste s’interrogent sur l’objectif d’un conflit qu’ils estiment devoir durer plus de dix ans! Ces grands naïfs croient encore qu’il faut un objectif à cette guerre déjà inéluctablement perdue comme toutes les autres… Elle n’empêchera ni l’afflux de migrants musulmans, ni la fin de ces faux états que sont la Syrie et l’Irak, ni l’implantation strict de la charia sur ces terres pour faciliter son implantation sur nos terres grâce à cette démographie bien plus dangereuse que n’importe quel attentat.

La situation s’aggrave jour après jour. L’UE se transforme en cheval de Troie de l’avancée de l’Islam. Sans sursaut immédiat nos petits enfants crieront qu’Allah est grand sur la majeur partie du territoire et s’en sera fini de notre civilisation.

Frédéric Le Quer