L’islamisation du territoire français

Par Jeudi 24 mars 2016 Permalink 6

Les français savent que le gouvernement participe à l’islamisation généralisée et favorise l’immigration arabe. Les français connaissent les accointances du maire Alain Juppé, probable futur président de la république, avec l’islam bordelais au point que les étudiants d’Assas l’ont surnommé Ali Juppé, le grand Mufti de Bordeaux! Les français, en revanche, réalisent moins que partout sur le territoire l’action politique pousse à l’expansion de la religion musulmane.

Le site « L’observatoire de l’islamisation » annonçait, il y a deux semaines, la multiplication de projets de mosquées et d’écoles musulmanes à Clermont-Ferrand (mairie PS), à Courbevoie, Clichy La Garenne, Suresnes (mairies LR), à Bollène dans le sud de la France où les services municipaux vont ajouter une mosquée à la précédente qui était trop intégriste (13 000 habitants seulement!), à Annemasse où le maire PS favorise l’installation d’un lieu de culte pour les frères musulmans, à Noisy où le maire UDI veut aussi sa mosquée et trouve le terrain qui va bien,  à La Plaine St Denis où une énième mosquée est encore en projet, à Vernon en Normandie où il y aura bientôt une mosquée turque et à Perpignan où le maire s’empresse de vendre un terrain pour trois fois rien pour une mosquée arabo turque. La liste n’est bien sur pas exhaustive! Partout en France poussent des minarets. Une partie du territoire nationale est déjà difficile d’accès pour les non musulmans.

Les finances publiques sont au mépris de la loi de 1901 réquisitionnées soit activement comme à Rueil Malmaison par exemple où le maire LR met à disposition de la communauté musulmane gymnase et transports ou plus subtilement avec des aides diverses aux constructions et surtout des cessions de terrain à un prix dérisoire ou même à titre gratuit ce qui appauvrit d’autant la commune et ses citoyens. Parfois comme à Fréjus la justice met les holà et exige la destruction d’une mosquée. Cependant, nos politiciens ont bonne mine de stigmatiser Molenbeek-Saint-Jean! Ils ne valent pas mieux que l’ex-maire socialiste qui fit de sa commune un nid de vipères! A cause de leurs veuleries répétées, nos élus locaux espèrent acheter la paix sociale mais ne sachant rien de ce qui se passe dans ces lieux de cultes ou ne voulant pas savoir, ils obtiendront au final la guerre civile. Leur raisonnement est exactement le même que celui des belges; laissons faire ces communautés et ne les obligeons pas à se conformer aux valeurs occidentales!

Pas d’inquiétude, la communauté musulmane ne s’adaptera jamais à la manière de vivre en France, avant… Mais bientôt ce sont les français non musulmans qui devront s’adapter à la manière de vivre de Bab El Oued. L’islamisation continue à grand train.

Frédéric Le Quer