Les oligarques ont un rêve

Par Jeudi 9 mars 2017 Permalink 3

Les oligarques français font actuellement un rêve étrange et pénétrant. Toujours le même! Et au petit déjeuner, en terrasse du Plaza Athénée, ils s’écrient à l’unisson: « I have a dream! ». Alors la journée devient belle et ils l’organisent de manière à réaliser leur fantasme.

L’élection présidentielle est un sujet de préoccupation lancinant car soumis à un aléa démocratique de bien mauvais aloi. Heureusement détenant tous les leviers utiles, notre élite médiatique et capitaliste influe sur l’opinion publique autant qu’il est possible pour obtenir satisfaction, forger un futur pavé de roses. L’avenir est ainsi beau comme du Verlaine. Emmanuel Macron devient président de la république, les élections législatives sont gagnées par les républicains. Xavier Barouin dont le nom ne cesse d’être rabâché entre dans l’esprit des citoyens et obtient naturellement le poste de chef du gouvernement. Tout est bien qui finit bien! La cohabitation qui n’en est pas vraiment une, de cinq années, voit la France continuer sur sa lancée et les français subir un monde qu’ils reconnaîtront de moins en moins.

Pour réussir ce projet paradisiaque, les Niel, Bergé, Drahi, Bolloré, Bouygues, etc ne lésinent pas. Soutenus par les médias d’état, la collusion est à son comble, leurs journalistes rivalisent d’ingéniosité pour discréditer tout programme représentant pour eux une menace. Malgré qu’un nombre d’économistes et non des moindres (plusieurs prix Nobel!) critiquent par exemple le rôle néfaste de la monnaie unique sur l’emploi, leurs médias continuent de présenter sa dissolution comme une catastrophe égale au brexit en son temps! Que les anglais ne se soient jamais si bien portés depuis leur décision de sortir de l’UE n’importe pas. Il faut jouer sur la peur, effrayer les gens, leur faire redouter une dévastation quasi biblique pour que surtout rien ne change.

Les citoyens sont-ils assez émancipés pour comprendre que l’intérêt des 1% les plus riches est obligatoirement contraire au leur? S’ils votent en majorité pour Emmanuel Macron, on saura que la France est peuplée de crétins.

Frédéric Le Quer

PS: En une, schéma représentant le temps d’audience d’après le CSA d’Emmanuel Macron en orange par rapport aux autres candidats déclarés lors de la dernière semaine de février.