Les agressions sexuelles

Par Lundi 11 janvier 2016 Permalink 2

D’après la police de Cologne des étrangers ont été attaqués ces dernières heures par des inconnus. Ce fait divers est peut-être l’écume des tensions actuelles en Allemagne après les agressions sexuelles de la nuit du jour de l’an attribuées aux migrants.

Pillages, incendies, destructions, meurtres et agressions sexuelles étaient au moyen-âge de règle lors des conflits. La femme devenait une simple prise de guerre, comme n’importe quel bien mobilier. Le viol correspondait à la première forme de pouvoir des vainqueurs sur les vaincus. Aux hommes, la mort au cours des batailles, aux femmes la destinée d’être capturées et réparties avec l’ensemble du butin entre les guerriers comme ce fut le cas par exemple en Italie en 972 après la victoire des Maures. Le rapt des femmes fait partie de la récompense des conquérants. Elles jouent souvent à leurs dépens un rôle de lien lors du passage sur un territoire d’une domination à une autre.

En Europe occidentale, les sociétés germano-scandinaves sont encore, dans leurs profondeurs, matriarcales et matrilinéaires. Une communauté s’installe actuellement essentiellement masculine à la culture patriarcale. Tout est en place pour un profond basculement accentué par la rareté des femmes dans le groupe qui s’installe. L’image du guerrier prouvant sa valeur par la possession des femmes des ennemis est une représentation continuelle dans les domaines artistiques. Les faits de guerre venant de se dérouler entérinent le caractère belliqueux des mouvements de population voulues pour des questions essentiellement d’argent et de profits.

La ministre de la justice allemande concède que les agressions sexuelles envers les femmes à travers l’Europe ont été coordonnées et planifiées. Si ces violences furent par le passé une sorte de récompense dévolue aux vainqueurs, elles semblent maintenant être l’un des moyens utilisés pour déstabiliser l’Europe. Elles participent à sa conquête. La femme occidentale passe au XXIe siècle du statut de butin à celui d’arme de destruction d’un mode de vie… Mais toujours malgré elle!

Frédéric Le Quer