Le siège vintage

Par Samedi 9 mai 2015 Permalink 10

Le siège vintage fait des étincelles dans les salles de vente aux enchères.  Les designers du milieu du XXe siècle utilise le métal, le cuir, le skaï mais aussi toujours le bois pour créer des chaises qui épousent au plus près la forme du corps humain par un souci de confort exacerbé.

Un premier résultat concerne une série de dix chaises du danois Poul Kjaerholm (photo en une) datant de la première édition de 1961 de E. Kold Christensen. Il fallait prévoir la somme de 88 600 €, à l’Espace Tajan le 23 avril dernier, pour avoir le droit de s’y asseoir chez soi. L’assise monocoque ergonomique de ce siège appelé « PK9, 1961″ a été imaginée à partir de l’empreinte laissée par la femme du créateur dans de l’argile.

Le second résultat intéresse le designer français Roger Tallon connu pour sa collaboration avec la SNCF où il conçoit le train corail et le TGV. Avec ce siège (voir photo ci-dessous), nommés M 400, il participe au renouvellement des formes marquant les années 60. Il utilise ici des matériaux comme l’aluminium et le skaï. Trois de ces chaises étaient débattues jusqu’à 35 090 € le 28 avril dernier à Nice.SAM_0711

Terminons par une chauffeuse en  sissoo dénommée « kangourou » de Pierre Jeanneret pour la ville de Chandigarh en Inde créée par Le Corbusier.  Elle provient de l’hôpital général. A Chantilly, ce siège datant de 1955, fit le 19 avril 26 040 € (photo ci-dessous).SAM_0709