La relance de l’UE par Emmanuel Macron

Par Jeudi 31 août 2017 Permalink 1

Emmanuel Macron voit grand au niveau européen.

Il y a d’abord l’Europe de la défense et le climat. Concernant l’armée, il s’agit de faire participer financièrement tout le monde à nos guerres. Concernant le climat, les centrales à charbon tournant à plein régime en Allemagne, leurs voitures étant de plus en plus lourdes et volumineuses, c’est un énorme coup de violon qui ne mène nulle part mais qu’il est de bon gout de mettre en une.

Il reste des sujets néanmoins importants. Un ministre des finances européen est l’une des mesures symboliques sortie du chapeau. Angela MerKel qui ne veut froisser personne a répondu pourquoi pas, à condition de savoir à quoi il servira… Pas très enthousiasmant!

Le cerveau bouillonnant d’Emmanuel Macron a aussi l’idée d’une Europe à plusieurs vitesses avec un parlement de la zone € sans doute pour aller vers une convergence fiscale, sociale, etc. Cela demanderait une modification des traités qui dans l’état actuel de la désunion européenne n’a aucune chance d’arriver. Encore une proposition au rencard. Bon alors! Qu’est qu’il reste?

Comme d’habitude il y a aussi l’idée guère originale de la part des pays du sud d’une politique de grands travaux avec eurobonds et endettement mais croissance décuplée. Ne riez pas! Jupiter l’a proposée. Merkel est restée polie ce qui n’est déjà pas si mal!!!

Emmanuel Macron a l’idée de « conventions démocratiques pour mieux associer les concitoyens à une réflexion sur l’avenir de l’Europe ». En France quand on veut enterrer une affaire, on crée une commission parlementaire, en Europe, a priori, on crée une convention démocratique!!! Encore un machin qui va coûter les yeux de la tête sans apporter quoique ce soit. Les allemands veillent. Parions que ça ne verra jamais le jour!

Alors, les fervents européens qui lisez ces lignes, vous êtes tout déconfits? Rassurez-vous! L’Europe avance. Angela Merkel a le dernier mot, celui de la générosité, de la main tendue, du vivre-ensemble:  » Nous devons conclure des accords avec les Etats africains sur l’aide au développement, la lutte contre les causes de l’immigration. Ces mesures sont inspirées par les mêmes valeurs humanitaires qui nous ont animés il y a deux ans.». Des accords avec des états faillis? Qu’est ce que cela signifie donc? Et bien la continuation de l’entrée en masse de migrants venus de partout. L’Union Européenne, c’est, avant tout, l’ouverture sur le monde…

Frédéric Le Quer