La propagande djihadiste a des effets concrets

Par Lundi 18 septembre 2017 Permalink 1

La propagande djihadiste appelle à provoquer en Europe des déraillements de trains, des incendies de forêts et des empoisonnements de nourriture. Le journal « Le parisien » révélait une note de la Direction Générale de la Police Nationale qui demandait d’accorder  » une attention toute particulière (…) à toute remontée d’information relative à une intrusion ou tentative de sabotage dans les entreprises destinées à la circulation des trains ». Nous voilà ainsi prévenus que si la coalition a repris un peu de désert, que si les russes et le président syrien en ont repris aussi, les moyens d’information du groupe terroriste restent intacts et son pouvoir de nuisance aussi.

Pendant ce temps donc, les attentats se multiplient en Europe laissant tout le monde à part ceux qui en sont victimes de plus en plus indifférent. En Grande Bretagne, les auteurs de l’attentat de vendredi dernier sont des réfugiés venus d’Irak et de Syrie d’après la presse anglaise… Ces chers réfugiés qu’on nous avait dit insoupçonnables! Leur bombe artisanale a quand même fait 29 blessés et presque autant de vies brisées probablement. A Munich trois réfugiés (encore) afghans cette fois, ont violé, dans la journée de vendredi aussi, une jeune fille de 16 ans. Et encore le même jour, vendredi matin, à Paris dans le métro, un soldat de l’opération Sentinelle (incontestablement les militaires sont devenus la cible des musulmans en mal d’action terroriste) a été attaqué au couteau. Tous ces drames le même jour, au même moment. Nos médias évitent soigneusement de les mettre bout à bout pour ne pas montrer que les européens sont devenus des souffre-douleur avec l’accord de leurs dirigeants qui refusent d’arrêter la folle immigration que le continent subi.

Selon les chiffres présentés par Le Figaro en août, le nombre de personnes radicalisées en France a grimpé de 60% ces deux dernières années, avec plus de 18.000 signalements pour radicalisation terroriste. La menace est donc de plus en plus forte. Gérard Collomb présente la énième loi antiterroriste pour renforcer la sécurité intérieure. Le mieux serait surement qu’il renforce la sécurité aux frontières, mais cela n’est pas à l’ordre du jour.

Frédéric Le Quer