La majolique à Faenza

Par Samedi 16 janvier 2016 Permalink 2

Le musée du Louvre désigne par le terme de majolique « l’ensemble de la faïence italienne de la renaissance et, par extension, toutes les faïences européennes décorées dans le gout italien jusqu’au début du XVIIe siècle. » Majolique tire son nom de l’ile de Majorque, plaque tournante du commerce entre l’Espagne et l’Italie d’où arrivaient au XVe siècle les précieuses faiences hispano-mauresques au lustre métallique car la technique, une terre en émail blanc opacifiée à l’étain, est née dans le monde islamique, en Irak, au IXe siècle.

Faenza, entre Ravenne et Bologne, est la petite ville qui donne le nom à la faïence. Les premières traces d’une activité céramique y datent du XIIe siècle comme l’atteste les nombreux tessons retrouvés. Un écusson daté de 1466 figurant un coq surmonté d’une fleur de lys, emblème des Manfredi, seigneurs de la ville, est la plus ancienne majolique italienne parvenue jusqu’à nous. Quelques années plus tard, vers 1470, 1480 naissent aussi à Faenza les fameux décors istoriato où les scènes animées l’emportent sur le motif ornemental, qui assurent la réputation de la ville. Ils seront repris dans toute la péninsule italienne et seront célèbres dans l’Europe entière… Les peintres d’istoriati commencent très tôt à dater et signer leurs oeuvres. Leur statut social est supérieur à celui de simples artisans et le musée du Louvre précise qu' »il n’est pas exclu que les plus talentueux aient entretenu des relations directes avec les princes qui étaient leurs commanditaires »

Deux exemples de valorisation de la majolique de Faenza:SAM_0991

Les deux vases ci-dessus peints de bustes de soldats, formant pendant datant du milieu du XVIe siècle de 34,5cm et 33 cm de hauteur sont estimés par Marseille Enchères svv entre 25 000€ et 30 000€.SAM_0990

La plaque murale ci-dessus (27×26 cm), vers 1530, 1535, à rapprocher de la production de l’atelier de Baldassare Manara fut vendu le 11 mars 2011 chez Maigret svv à Drouot  la coquette somme de 78 689€. La gazette Drouot qui a fait le calcul précise que le prix du centimètre carré s’élève dans ce cas à 112€!

Frédéric Le Quer

PS: la photo en une représente un détail de la scène d’après une composition de Raphael vers 1525, plat gravé par Marc-Antoine et Marco Dente, Faenza. Musée du Louvre.