La journée mondiale des réfugiés

Par Mardi 20 juin 2017 Permalink 3

La journée mondiale des réfugiés ne devrait pas tomber pendant le mois du ramadan. L’effet est contraire à ce qui est escompté!

Attaque, petite contre-attaque, contre-contre-contre-attaque. La guerre civile en Europe s’accélère. En représailles aux attentats musulmans de Londres, un anglais de souche s’en est pris à une mosquée au passé sulfureux, nid de salafistes, soi-disant dorénavant repentie et chantre du dialogue des cultures… Voiture bélier contre voiture bélier! Quelques heures plus tard, à l’heure du déjeuner, à la gare de Paddington de Londres, changement de modus operandi avec cette fois une agression au couteau au cri d’Allah Ouakbar. Pour le reste de la journée, l’action se déroulait en France, avec l’après-midi, une voiture suicide, bouteille de gaz, Kalachnikov, contre un véhicule de gendarmerie sur les Champs Elysées, puis le soir à la fraîche, loin des villes, au crépuscule, à ces heures où pour « Le petit prince », « quelque chose rayonne en nous », attaque au couteau contre un agriculteur dans sa moissonneuse batteuse toujours au cri d’Allah Ouakbar.

C’est quand la fin du putain de mois du ramadan de la religion de paix? Dans quelques années on installera le couvre-feu au cours de cette période dans tout l’occident. Mais, chuuutttt! Il faudra faire comme si de rien n’était pour ne pas stigmatiser l’islam. Ce serait dommage de s’en prendre à une religion qui fait tant pour l’industrie de l’armement!

Parce qu’en Allemagne, c’est pareil! Si les agressions sont multiples, les crimes d’honneur semblent être la grande affaire des turcs et des kurdes en ce moment. Ces gens là ont toujours une mère, une sœur, une cousine à venger, déshonorées, obligées de se marier ou, pire, d’être lapidées… Un grand cirque médiéval s’installe outre-Rhin, dans un pays connu à l’origine pour la liberté de ses mœurs! Les autochtones défilent un peu contre ça, mais les médias vigilants jettent l’opprobre sur les manifestants. Il ne faut surtout pas critiquer les invités de Mutti.

En cette journée mondiale des réfugiés, le Vatican promeut l’hospitalité comme remède à l’hostilité. Le seul problème de cette belle initiative est qu’on se demande qui est hostile à qui… Enfin, non! On ne se demande pas en fait… On sait.

Frédéric Le Quer