La guerre, les migrants, le terrorisme

Par Vendredi 5 août 2016 Permalink 3

Au commencement étaient les guerres, la guerre de Bush, la guerre de Sarkozy, la guerre de Cameron, la guerre d’Obama, la guerre de Hollande. Tous ces donneurs de leçon s’acharnèrent et continuent de s’acharner sur le moyen-orient et l’Afrique. Les raisons humanitaires sont vaseuses, les raisons financières sont évidentes. Ils essayèrent bien aussi, soutenus par Merkel, les pays baltes et la Pologne, de faire de l’Ukraine un champ de bataille, mais malgré la propagande, les opinions publiques rechignèrent et Poutine montra des dents.

Ces guerres sont celles des caciques, des hyper riches, pas celles des peuples européens ou américains. Ces guerres ne seront jamais gagnées mais elles créent un climat morbide qui fait taire les populations pressurées par la crise économique qui enrichit sans cesse les plus riches sur le dos de tous les autres. Et ces guerres poussent les arabes et les noirs à migrer, à envahir l’Europe, car ce sont les victimes des bombes occidentales.

Ces migrants ne nous aiment pas et comment pourrait-il en être autrement? Ils viennent avec leurs coutumes dont ils sont fiers et ne veulent pas des nôtres. Bientôt ils conserveront pour la plupart leur langue, l’arabe, le Wolof, ou d’autres dialectes. Les entreprises ont renoncé à faire un jour consommer ces gens dans leur pays d’origine trop gangrené, au niveau scolaire trop bas. Alors pour croître indéfiniment elles comptent les faire consommer chez nous, quitte à ce qu’on se pousse un peu, quitte à ce qu’on soit moins bien soigné, quitte à ce qu’on puisse plus épargner, quitte à ce qu’on crève plus tôt. On a moins de besoins et eux ont besoin de tout!

Ils ont besoin de tout mais surtout, ils ont besoin de se venger. Ils se sacrifient pour nous tuer. C’est juste le début. Ils y parviendront de plus en plus et la propagande fera taire les moutons que nous sommes devenus car économiquement que valent quelques occidentaux morts par rapport à des millions d’arabes et africains? Rien. Ils peuvent nous trucider allègrement, leur responsabilité collective sera niée et tout sera fait pour qu’ils continuent à venir en masse.

Frédéric Le Quer