La crise migratoire tue l’Europe

Par Vendredi 13 novembre 2015 Permalink 3

Un énième sommet sur la crise migratoire vient de se clore à La Vallette entre l’Europe et l’Afrique. Des africains arrivent actuellement en masse avec de faux papiers syriens sans que personne ne puisse dire de quel pays ils viennent exactement. Certains dans UE disent que ce serait bien de savoir. L’Afrique répond à quoi bon….

Heureusement  un point d’accord a été trouvé aisément entre l’inénarrable Junker et la présidente de la Commission de l’Union africaine Nkosazana Dlamini. Cette dernière dénonce une « Europe forteresse » aidée en cela du président sénégalais qui refuse  » la stigmatisation, la politique des barricades et le repli sur soi ». Le président de la commission européenne veut reconnaître dans cette crise migratoire  » les opportunités offertes par les migrations ». Mais pourquoi ces gens se sont-ils réunis en étant si d’accord entre eux?

Le fossé entre les gouvernants européens et la population ne cesse de se creuser. La générosité demandée au peuple se heurte aux difficultés de la vie quotidienne. Les faits divers de plus en plus terrifiants systématiquement minimisés par les médias se multiplient. Des djihadistes en France ou en Norvège viennent ces dernières heures d’être arrêtés à temps, mais combien de cellules à travers l’Europe continuent leurs activités? La Suède est totalement dépassée par le flux de gens arrivant dans le pays et au train où vont les choses le pays sera dans quelques années peuplé d’africains et de moyen-orientaux,  les scandinaves ne représentant plus qu’une espèce de minorité exotique dans leur propre pays. L’Allemagne voit les tensions au sein de la CDU s’exacerber et le pouvoir d’Angela Merkel vacillé. Le flux migratoire ininterrompu affole littéralement la population malgré la chape de plomb que tentent d’imposer les médias. Le grand oeuvre de Wolfgang Schauble avec des finances publiques excédentaires est menacé; c’est un drame national qui s’ajoute! Oui, je sais, pour un français on est dans la science-fiction!

Enfin la France, justement, qui a l’honneur d’avoir sur son sol le plus grand camp de réfugiés d’Europe, se parcellise de plus en plus. Indépendamment des affrontements réguliers à Calais entre les migrants et les forces de l’ordre, la police ailleurs démissionne et refuse de faire respecter la loi républicaine dans beaucoup d’endroits. A Roubaix les voleurs ne sont plus jamais arrêtés sous prétexte, dixit un brigadier, « on est à Roubaix ici! ». A Pontault-Combault la police est attaquée pour le fun alors qu’elle a la malchance de se tronver par hasard à coté du tournage d’un clip… A Flers, la police est prise à partie parce qu’elle veut arrêter un trafiquant de drogue… Ce ne sont que trois exemples de ces derniers jours… Partout sur le territoire national, l’autorité de l’état, le grand mot de Manuel Vals, est battue en brèche et les honnêtes gens évitent de circuler n’importe où.

Alors sur le continent ce n’est pas une chance malgré ce que disent les dirigeants mais un véritable drame que les européens sont en train de vivre avec la crise migratoire. Le partage des richesses qui est imposé amènera très vite à l’appauvrissement généralisé de la population. Avec des forces de l’ordres débordées car sans instructions claires, des états de droits basculent dans  une organisation  mettant en exergue la loi du plus fort. C’est la fin d’un modèle favorable aux classes moyennes qui se joue actuellement.

Frédéric Le Quer