La commission européenne punit les récalcitrants

Par Jeudi 15 juin 2017 Permalink 4

Malgré la difficile intégration de l’islam au sein de l’Europe, la commission européenne non élue, sommet de la pyramide institutionnelle d’une union totalitaire, jette l’anathème et s’apprête à prendre des sanctions contre la Hongrie, la République Tchèque et la Pologne sous prétexte que ces pays n’ont pas accepté de recevoir leur quota de migrants musulmans. On remarquera au passage les sottises entendues sur les murs aux frontières qui n’empêchent pas de passer… En Hongrie, ils ont stoppé net l’immigration et cette réussite du génie civil a poussé les anglais à faire la même chose à Calais!

Si l’afflux historiquement inégalé de migrants voulus par Bruxelles qui soutient les ONG qui relaient les passeurs au milieu de la Méditerranée en prenant en charge l’accompagnement des personnes transportées, a entraîné la capitulation et la collaboration des régimes de l’Europe de l’ouest, ceux de l’Europe centrale et de l’est résistent encore. On a beau leur dire que c’est une bonne chose, le gouvernement hongrois continue à déclarer mordicus que « l’Europe et l’islam sont incapables de coexister sans conflit ». Du coup ces pays auxquels on peut ajouter l’Autriche ou la Slovaquie deviennent les fers de lance de l’attachement européen aux racines judéo-chrétiennes, grèco-romaines. Ils refusent d’être submergés par le monde musulman. So what? Le monde musulman a-t-il jamais accepté d’être envahi par le monde chrétien? Non. La réaction de ces pays de l’est est revivifiante. Ils croient plus aux valeurs d’une société soudée par une culture commune qu’à l’augmentation exponentielle des consommateurs pour faire toujours plus de fric.

Mais il n’y a pas que ça. Ces pays qui résistent aujourd’hui deviendront peut-être demain les bases arrière des occidentaux qui n’auront pas voulu se convertir à l’islam. Inéluctablement les conséquences de l’invasion actuel au lieu d’amener à une mixité douce qui protège les autochtones, sera d’islamiser l’occident. Ceux qui ne le voudront pas seront des indiens qui auront intérêt à dégoter de solides réserves pour se perpétrer s’ils ne veulent pas disparaître. On voit comme les chrétiens d’orient sont actuellement traités…

Frédéric Le Quer