Jean Bérain (1640-1711), un dessinateur d’exception

Par Dimanche 14 juin 2015 Permalink 14

L’ornemaniste Jean Bérain a marqué la mode dans le domaine des tenues de scène comme dans celui des arts décoratifs durant le règne de Louis XIV.

Ce grand dessinateur réalise des projets de costumes entre 1673 et 1686  pour  les opéras, les spectacles de danse ou les spectacles équestres organisés à la cour auxquels le roi participait. Le style de son grand prédécesseur Jacques Bellange qui travailla à la cour de Lorraine au début du siècle est bien trop libre, trop impudique aussi pour ne pas devoir être remplacé afin de satisfaire à l’étiquette de l’époque. Les costumes de Bérain, leur raffinement inégalé fournissent des pistes concernant l’interprétation et le jeu des acteurs durant cette époque.

Dans le domaine décoratif, c’est un style fait d’arabesques, de mascarons et de corbeilles de fleurs. Aux rinceaux d’acanthes, de roseaux ou de branches d’oliviers se mêlent des dais, des personnages et des animaux avec fantaisie mais aussi une grande précision pour obtenir un ornement où la symétrie est essentielle. Les nombreux recueil de gravures qu’il fit imprimer participèrent à la connaissance de son oeuvre et à sa réputation dans l’Europe entière. L’orfèvrerie, les meubles (Boule s’inspirait de ses planches), les jardins, les tapisseries sont marqués par l’inspiration de Jean Bérain.

St Simon, au moment de la fonte de la vaisselle d’argent ordonnée par le roi pour essayer de remplir les caisses vides de l’état, écrit dans ses mémoires: « Tout ce qu’il y eut de grand et de considérable se mit en huit jours en faïence ». Le décor de cette faïence s’inspira beaucoup de l’oeuvre de l’artiste et elle est aujourd’hui très prisée des amateurs. Deux exemples d’objets début XVIIIe: Une paire de flambeaux rouennais fut vendu en 2012 par De Baecque SVV plus de 17 000 € par exemple. Un plat d’une faïencerie de Montpellier influencée par les créations de Moustier rappelant le style Bérain fit en 2013 chez ConanLyon Rive Gauche 12145€.SAM_0755

Le style de Jean Bérain est inséparable du Grand Siècle. Son influence sur le rococo sera aussi importante. Le vocabulaire utilisé dans ses célèbres grotesques participa au rayonnement français dans l’art européen.

Frédéric Le Quer